Brandreth, Gyles : la série Oscar Wilde

Brandreth, Gyles : la série Oscar Wilde

L’Auteur : Gyles Brandreth est un brillant touche-à-tout à l’excentricité « So british », à la fois journaliste, producteur de théâtre, homme d’affaires, acteur… Inconditionnel d’Oscar Wilde, il a toujours vécu sous le signe du célèbre dandy. Grâce à sa connaissance profonde de l’œuvre et de la vie du poète, il a su restituer le génie du personnage, dont les enquêtes connaissent un franc succès dans le monde.

Tome 1 : Oscar Wilde et le Meurtre aux chandelles

Résumé : En cette fin de siècle trépidante, Oscar Wilde, dandy éclairé, virevolte de mondanités en rendez-vous discrets, lorsqu’un drame vient bouleverser sa vie. Tandis qu’il s’apprête à écrire Le Portrait de Dorian Gray, il découvre dans un meublé le corps d’un jeune garçon de sa connaissance. Tout semble indiquer un meurtre rituel. Et, en ami fidèle, Oscar Wilde s’est juré de ne pas trouver le repos tant que justice n’aura pas été faite pour Billy Wood.

 »J’ai toujours voulu rencontrer Oscar Wilde. J’ai désormais l’impression que c’est arrivé et que j’ai partagé avec lui une terrible, étrange et angoissante aventure. C’est une expérience que je recommande à chacun. » Anne Perry.

 »L’un des livres les plus intelligents, amusants et distrayants de l’année. Si Oscar Wilde avait dû l’écrire lui-même, il n’aurait pas fait mieux. » Alexander McCall Smith.

Mon avis : j’ai bien aimé. Savoureux. Intelligent. Je vais voir à la biblio si je trouve les suivants.

Extraits :

Je suis le prince de la procrastination, dit-il. C’est un péché qui me guette sans cesse. Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire… Le surlendemain.

L’esprit n’est pas un appareil photographique mais un pinceau d’artiste. Il n’enregistre, hélas, aucune image. Il peut seulement se rappeler la couleur du jour, l’impression de l’instant. Quant aux détails, ils disparaissent. C’est un instrument adapté aux peintres et aux poètes, mais de bien peu d’utilité pour le détective !

La caricature est l’hommage que la médiocrité paie au génie.

Comme le disait souvent Oscar, « la vie est un cauchemar qui empêche de dormir ».

Tome 2 : Oscar Wilde et le Jeu de la mort

Résumé : Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L’Éventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l’ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l’enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre…

Mon avis : 2 ème enquête en compagnie d’Oscar Wilde et de Conan Doyle. C’est plein d’humour, on a l’impression de faire une incursion dans le monde de ces deux auteurs. On découvre la vie des deux amis, on les accompagne au Club, on pénètre dans leur intimité. Cette deuxième aventure donne envie de continuer à vivre avec eux. Mais je dois dire que c’est davantage pour le plaisir de découvrir la vie des personnages et le contexte historique dans lequel le « monument » Wilde évolue que pour l’enquête proprement dite. C’est bien écrit, savoureux, émaillé de remarques et de bons mots. Alors même si l’enquête n’est pas «topissime»… bien qu’elle ne soit pas inintéressante.. Une façon d’écrire qui ne ressemble à aucune autre. Je recommande.

Extraits :

« Surveille des pensées, car elles deviennent tes paroles, récita-t-il. Surveille tes paroles, car elles deviennent tes actions. Surveille tes actions, car elles deviennent tes habitudes. Surveille tes habitudes, car elles deviennent ton caractère. Surveille ton caractère, car il devient ton destin. »

« La vérité, c’est que j’aime les superstitions, Robert. Elles donnent de la couleur à la pensée et à l’imagination. Elles s’opposent au bon sens et le bon sens est l’ennemi de ce qui est romantique. Conservons une part d’irréalité. Ne soyons pas vulgairement raisonnables. »

Tome 3 : Oscar Wilde et le Cadavre souriant

Résumé : En 1883, Sarah Bernhardt et Edmond La Grange dominent le théâtre mondial. Déterminé à faire fructifier sa renommée naissante après sa triomphale tournée américaine, le jeune Oscar Wilde se rapproche de ces deux monstres sacrés. Installé à Paris, il travaille avec La Grange à une nouvelle traduction d’Hamlet qui promet de faire des étincelles. Mais pour l’heure, elle fait surtout des victimes… La compagnie La Grange est frappée par une série de disparitions mystérieuses, et Oscar Wilde est bien décidé à en trouver le responsable. Entre jalousies artistiques, vices cachés et secrets de famille, le poète dandy découvre l’envers peu reluisant du décor flamboyant du Paris fin-de-siècle.

Mon avis :  pas encore lu

Extraits :

Tome 4 : Oscar Wilde et le Nid de vipères

Résumé : Impeccable dandy à l’élégance excentrique, Oscar Wilde ne manquerait jamais une soirée mondaine en compagnie d’Arthur Conan Doyle. Surtout si elle est donnée par l’une des femmes les plus en vue de Londres, la duchesse d’Albemarle. Mais la mort brutale de leur hôtesse entraîne les deux brillants compères dans une enquête au plus près des secrets de la Couronne.

 »Un suspense à tout rompre, mais surtout la sensation d’une incroyable familiarité avec Wilde, le mythe. » Julie Malaure, Le Point

Mon avis : pas encore lu

Extraits :

Tome 5 : Oscar Wilde et les Crimes du Vatican

Résumé : Pour Oscar Wilde et Conan Doyle, une cure thermale n’est jamais de tout repos ! De découvertes macabres en jeu de piste, les deux compères se retrouvent bientôt sur le parvis de l’église Saint-Pierre, au coeur de la cité éternelle. Et dignes de leur réputation, ils ne reculeront devant rien. Quitte à infiltrer le cercle le plus privé de l’Église Catholique…

Mon avis : pas encore lu

Extraits :

Tome 6 : Oscar Wilde et la Prison de Reading Goal

Résumé : Tout juste libéré de la prison de Reading, ou il a été enfermé deux ans, Oscar Wilde se réfugie à Dieppe. Il croise la route d’un mystérieux étranger manifestement très intéressé par son histoire. Jour après jour, Wilde entame le récit de son calvaire, des corvées endurées, de la censure… sans oublier le double meurtre qu’il lui a fallu résoudre. Car dans une affaire si délicate, à quel saint se vouer, si ce n’est au détenu le plus célèbre de Reading Gaol ?

Mon avis : pas encore lu

Extraits :

Tome 7 : Oscar Wilde et les crimes de la Tamise

Résumé : Londres, 1889. Arthur Conan Doyle est fatigué de Sherlock Holmes, le personnage qui l’a rendu célèbre. Oscar Wilde, lui, est ruiné comme à l’accoutumée, et traîne son ennui de clubs privés en soupers fins.
Pour retrouver cette pulsion de vie si chère à Oscar, quoi de mieux que d’enquêter sur les meurtres de Jack l’Éventreur qui sème derrière lui les corps de femmes atrocement mutilés ? Le tueur opère dans les bas-fonds de Londres, mais les suspects se rencontrent jusque dans les salons les plus raffinés de la capitale. Un tel voyage ne peut que mettre en joie le fantasque Oscar. Arthur, lui, doit surtout prendre garde à ne pas se laisser entraîner trop loin par ce tourbillon d’extravagance et d’immoralité…

Mon avis : pas encore lu

Extraits :

One Reply to “Brandreth, Gyles : la série Oscar Wilde”

  1. Voilà une série que j’apprécie beaucoup 😉
    Elle donne l’impression de côtoyer le célèbre dandy et ses amis, dont Conan Doyle, entre autres…
    Pas encore lu le tome 6… même pas vu en librairie par ici, alors qu’il est paru en 2014 🙁
    A noter, la série originale ne semble pas compter plus de 6 romans pour le moment.
    Vivement la suite… même si après Reading et l’exil en France, Oscar Wilde ne vivra plus très longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *