May, Peter – Le quatrième sacrifice (01/2008)

May, Peter – Le quatrième sacrifice (01/2008)

Série chinoise Tome 2

Résumé : En l’espace de quatre semaines, quatre corps sont découverts à Pékin. Les trois premières victimes ont été droguées et attachées. Puis une main experte les a décapitées. Autour de leur cou, une mystérieuse pancarte portant un chiffre et un nom. La quatrième a été exécutée de la même façon, mais cette fois il s’agissait d’un diplomate américain. Or personne ne sait pourquoi Yuan Tao est revenu en Chine après avoir vécu si longtemps aux Etats-Unis, pourquoi il a accepté un emploi subalterne à l’ambassade américaine, pourquoi il loue un deuxième appartement dans un quartier pauvre de Pékin, ni pourquoi il a trouvé la même mort étrange que trois Chinois apparemment sans liens…
Dans le deuxième volet de sa passionnante  » série chinoise « , Peter May réunit à nouveau Margaret Campbell et Li Yan, les deux héros de Meurtres à Pékin. Obligés de retravailler ensemble, ils éprouvent encore l’irrésistible attirance qui les a presque détruits lors de leur première rencontre. Mais désormais Margaret a un autre admirateur – un brillant et secret archéologue de la télévision américaine – tandis que Li Yan doit faire face à une tragédie familiale qui l’obsède. Pour découvrir la vérité, ils devront replonger dans la période tragique de la Révolution culturelle, et plus loin encore, jusqu’aux soldats de l’armée de terre cuite de l’empereur Qi Shi Huang devenus aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises. Ils devront aussi, pour démêler l’enchevêtrement des pistes qui s’offrent à eux, se rapprocher dangereusement d’un tueur prêt à tout.

Mon avis : Que ce soit en Ecosse, en France, en Chine, je lis toujours Peter May avec plaisir. J’aime ses personnages attachants, la fluidité de son écriture. J’ai retrouvé avec plaisir le duo improbable Margaret/Li Yan. Non seulement j’éprouve de l’intérêt pour les intrigues – bien que cette fois j’ai eu des doutes assez vite sur l’identité du coupable – mais en plus j’aime sa façon de lier entre eux les personnages. Ils ont du cœur, ils sont sensibles. Et des pans de l’histoire de la Chine se dévoilent, donc petit intérêt historique en plus, ce qui ne gâche rien…

Extraits :

« C’est ça, l’archéologie. Décortiquer, enlever des couches pour découvrir la preuve, tous les petits indices que nous a laissés l’Histoire, et qui finiront par dévoiler la vérité au grand jour. Et la vérité peut être extraordinaire. Fascinante, émouvante, pleine des mêmes passions, faiblesses et ténèbres qui motivent les crimes sur lesquels vous enquêtez. Pourquoi ne raconterais-je pas ces histoires aux gens ? Ce sont de belles histoires. Une belle histoire vaut toujours la peine d’être racontée. »

« Un livre est un jardin qu’on emporte dans sa poche »

One Reply to “May, Peter – Le quatrième sacrifice (01/2008)”

  1. Très bon livre qui nous fait voyager dans le passé terrible de la Chine à l’époque de la révolution culturelle. Mais franchement, Margaret et Li Yan mérite parfois des baffes et Peter May nous embarque encore une fois dans un voyage passionnant. Vivement la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *