Gaultier, Karel « Jackson Hole » (RL2019)

Gaultier, Karel « Jackson Hole » (RL2019)

Auteur : Karel Gaultier est associé dans une banque privée. En choisissant d’écrire un roman, il s’est offert la liberté de la vérité. Un témoignage incomparable sur les coulisses de la finance. Sous le pseudo Karel de la Renaudière a dejà sorti un roman « Zalbac Brothers » (2013 ) chez Albin Michel

Slatkine & Cie – 3.10.2019 – 445 pages

Résumé : Matteo Andreani est au faîte de sa gloire. Surnommé Le Devin pour sa faculté à prédire le cours des marchés, ce financier de 40 ans rêve de diriger la Banque Centrale Européenne. Un accident d’avion sur la piste de Jackson Hole, le village du Wyoming où se réunissent chaque été les grands argentiers de la planète, lui en offre l’opportunité.

Il est à peine nommé président de la BCE que des tensions internationales sur le marché de l’énergie précipitent une crise mondiale. Les marchés dégringolent, Chinois et Américains s’affrontent, faisant les beaux jours des crypto-monnaies et de la Camorra.

Une réunion de la dernière chance se tient secrètement à Jackson Hole. Dans ce petit village perdu des Montagnes Rocheuses, les banquiers ont 48 heures pour sauver l’économie mondiale.

Un roman sombre et foisonnant, qui révèle les arcanes du pouvoir économique mondial.

Mon avis : Un grand merci aux éditions Slatkine & Cie pour ce thriller financier qui a tenu toutes ses promesses. Que le mot « thriller financier » ne vous fasse pas peur. Il y aura peut-être des notions un peu floues qui peuvent sembler compliquées à comprendre dans les premiers chapitres, mais ne vous laissez pas arrêter par cela. Persévérez et même si vous ne comprenez pas tous les rouages de la finance, ne lâchez pas la lecture. (la plupart des termes et actions sont expliqués à la fin du livre). Même ceux pour qui la « finance » est un monde obscur et opaque – ce que le livre va démontrer 😉 – pourront sans problème suivre l’intrigue jusqu’au dénouement. Un livre qui devrait fasciner tous ceux qui veulent savoir ce qui se passe en coulisse.

Suivez le guide, et quel guide ! J’ai nommé Matteo Andreani, natif de Naples, enfant de la Camorra, jeune loup aux dents longues, beau brun ténébreux et puissant. Et faites la connaissance de son ami de toujours, Michelangelo, autiste, hacker redoutable, génie des mathématiques et de l’informatique, passionné de séismologie et dont le but ultime est de détecter les anomalies, les mouvements anormaux du substrat, de prévoir à quel moment exact le monde va s’écrouler … Et je vous assure que la planète va trembler dans ce roman, tant au propre qu’au figuré…  

Ce ne sont pas les seuls personnages passionnants du roman ; il y a la belle et vénéneuse « Tzarine », le chinois spécialiste du jeu de Go, le président des Etats-Unis colérique et twitteur impénitent, le chef de la Mafia, les gouverneurs des banques centrales, plus pourris les uns que les autres… Dans le monde des puissants, le pouvoir, le sexe et le jeu sont des atouts majeurs. Le bluff fait la loi au Poker, le fait de deviner, de prévoir les coups d’avance est essentiel quand on dispute une partie au jeu de go… et le Joker est l’acteur imprévisible qui peut tout faire basculer…

L’actualité et les enjeux sont au cœur du thriller, mais pas que … Bienvenue dans le cercle fermé des tout-puissants :  dans le monde des chantages divers et variés, des luttes de pouvoir et d’influence, prenez conscience de l’importance du 4ème pouvoir, à savoir la presse… Le monde économique et le monde politique s’affrontent. Il y a aussi le choc des cultures. La Vieille Chine, la vieille Europe, le nouveau monde (les Etats Unis). Et qui dit puissance dit bien sûr« Mafia », économie criminelle,  complots, Cartel des banques …

On y évoque des sujets tels que Brexit, crise énergétique, investissements spéculatifs (gaz de schiste, inflation, la crise des subprimes, de l’étalon or, de la crise de la dette, de la récession structurelle et non plus cyclique, de la faillite des Etats, des comptes truqués des Etats, lancement de la monnaie numérique (nous avons tous entendu parler du Bitcoin) mais c’est la toile de fond et cela ne masque pas les relations hautement sulfureuses, ambiguës, violentes entre les divers protagonistes. Il faudra aller au bout du bout pour savoir qui sortira vainqueur du bras de fer : le pouvoir politique, le pouvoir économique, le monde, un individu ? l’argent ? l’amour ? l’amitié ?

Un livre intelligent, original, actuel, avec de l’humour, qui tient en haleine jusqu’à la dernière ligne. Je le recommande chaudement. C’est explosif !

Extraits :

Regardez-vous : le parfait bankster ! Costard à la Casanova, montre hors de prix, pompes cirées. Sourire carnassier, regard fuyant…

A ce niveau de responsabilités, la compétence n’est plus un critère. Chaque nomination est politique, florentine et un peu perverse. Une vraie partie d’échecs entre Etats, où les Princes de la monnaie sont considérés comme des cavaliers, capables d’ouvrir la voie ou de mettre tout un continent en échec.

Au XXIème siècle, la finance a envahi le Far-West : les chiffres ont remplacé les colts, les stetsons ont laissé place aux cols blancs, les gangsters sont devenus des banksters.

Une foule de banquiers, une forêt de costumes-cravates l’accueille avec des applaudissements nourris.

Garde quand même à l’esprit que la roche tarpéienne est proche du Capitole.

« Si tu mens, sois très concis ». Soi-disant une citation d’Al Capone.

Photo : Le geyser Steamboat à Yellowstone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *