May, Peter « Terreur dans les vignes » (2014)

May, Peter « Terreur dans les vignes » (2014)

La série Assassins sans visages

.Lorsqu’il s’est mis au défi de résoudre quelques-unes des affaires jamais élucidées par la police française, Enzo MacLeod, l’enquêteur hors pair, était loin d’imaginer les conséquences sur sa vie. Les enquêtes vont le mener aux six coins de l’hexagone ( Le Mort aux quatre tombeaux, Terreur dans les vignes, La Trace du sang, L’Île au rébus,….)

La série Assassins sans visages (tome 2)

Résumé : Gil Petty était un critique redoutable dans le monde des vins, de ceux qui font et défont les rois. Il s’intéressait au vignoble de Gaillac lorsqu’il a disparu. Un an après, son cadavre réapparaît, dressé comme un épouvantail dans les vignes et dans un sale état. Il semble bien avoir séjourné un moment dans une barrique de rouge… Précédé de sa flatteuse réputation d’enquêteur hors pair, Enzo Macleod décide de reprendre une enquête restée au point mort. Sauf qu’entre les dégustations de grands crus et l’offensive de charme de la fille du défunt, c’est bel et bien sa peau qu’il met en jeu. Car le tueur n’est pas à un meurtre près. Bouteilles, cadavres et compagnie, on déguste avec Peter May !

Gil Petty était un critique redoutable dans le monde des vins, de ceux qui font et défont les rois. Il s’intéressait au vignoble de Gaillac lorsqu’il a disparu. Un an après, son cadavre réapparaît, dressé comme un épouvantail dans les vignes et dans un sale état. Il semble bien avoir séjourné un moment dans une barrique de rouge… Précédé de sa flatteuse réputation d’enquêteur hors pair, Enzo Macleod décide de reprendre une enquête restée au point mort. Sauf qu’entre les dégustations de grands crus et l’offensive de charme de la fille du défunt, c’est bel et bien sa peau qu’il met en jeu. Car le tueur n’est pas à un meurtre près. Bouteilles, cadavres et compagnie, on déguste avec Peter May !Gil Petty était un critique redoutable dans le monde des vins, de ceux qui font et défont les rois. Il s’intéressait au vignoble de Gaillac lorsqu’il a disparu. Un an après, son cadavre réapparaît, dressé comme un épouvantail dans les vignes et dans un sale état. Il semble bien avoir séjourné un moment dans une barrique de rouge… Précédé de sa flatteuse réputation d’enquêteur hors pair, Enzo Macleod décide de reprendre une enquête restée au point mort. Sauf qu’entre les dégustations de grands crus et l’offensive de charme de la fille du défunt, c’est bel et bien sa peau qu’il met en jeu. Car le tueur n’est pas à un meurtre près. Bouteilles, cadavres et compagnie, on déguste avec Peter May !

Mon avis : deuxième aventure française d’Enzo MacLeod, que j’ai retrouvé avec plaisir après « le mort aux 4 tombeaux ». Et alors, j’ai pris un cours sur le vin et l’industrie viticole, la dégustation, le métier de sommelier et les grands crus. Et quand il n’a pas de soucis avec son enquête, les femmes de sa vie se chargent de lui pourrir la vie… J’adore cet auteur ; chaque série a une ambiance bien particulière. Le héros est un anti-héro attachant, tout comme la nuée de femmes de tous les âges qui gravitent autour de lui.. Et l’intrigue est bien ficelée..

A consommer sans modération.. Petit cru bien sympathique.

 

Série « Assassins sans visages »

One Reply to “May, Peter « Terreur dans les vignes » (2014)”

  1. J’adhère à 100% à ton avis 😉 vraiment une belle dégustation de polars avec Peter May et quand on lit la fin de celui-ci on sait inévitablement que l’on pourra bientôt retrouver Enzo MacLeod… enfin on l’espère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *