Bouhier Odile : Les enquêtes du commissaire Kolvair

Bouhier Odile : Les enquêtes du commissaire Kolvair

 Les enquêtes du commissaire Kolvair et du Professeur Salacan  dans le Lyon des années 20…

L’auteur : Scénariste formée à la Femis-Ensmis (Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son), Odile Bouhier a déjà écrit, aux Presses de la Cité, Le Sang des bistanclaques (2011), De mal à personne (2012). La nuit, in extremis (2014).

 

Le Sang des bistanclaques 01 – (2011)

Résumé : Bis-tan-clac, les machines des soyeux lyonnais bourdonnent. À l’aube d’une journée radieuse du mois de mai 1920, le corps d’une vieille femme est retrouvé dans un sac de jute. Pour décrypter les secrets de ce cadavre putréfié, le commissaire Kolvair aura besoin de l’expertise du professeur Hugo Salacan, directeur du premier laboratoire de la police scientifique de Lyon. L’occasion de prouver aux Brigades du Tigre que leurs méthodes passéistes sont bel et bien révolues…

Une plongée passionnante dans la société lyonnaise des Années folles, aux origines de la police scientifique, sur les traces d’un enfant de la Croix-Rousse devenu tueur en série.

Mon avis / extraits : voir article

De mal à personne 02 (2012)

Résumé : Deuxième opus des aventures du duo d’experts lyonnais : le commissaire Kolvair et le professeur Salacan allient leur savoir et leur science du crime pour résoudre une affaire qui les confronte à la délinquance des mineurs et à la peine de mort.

Installés dans les combles du palais de justice de Lyon, le commissaire Kolvair et le professeur Salacan sont, dans les années 1920, les premiers experts. L’un est unijambiste, mélomane, rescapé des tranchées. Le second est marié, père de famille, dévoué à la criminologie. Initiateurs de la police scientifique, ils sont chargés d’élucider la mort de Firmin Dutard, riche industriel tué à l’arme blanche.

Les premières conclusions révèlent que le meurtrier mesure 1mètre vingt-huit : la taille du fils de la victime, celle de nombreux enfants… Parricide ? Crime crapuleux ?

A une époque où les colonies pénitentiaires pour mineurs délinquants sont des bagnes pour enfants qui n’avouent pas leur nom, à une époque où la science n’a pas les moyens de ses intuitions, le commissaire devra remettre en question ses rares certitudes pour faire la vérité sur cette affaire…

Mon avis / extraits : voir article

La nuit in extremis 03 (2013)

Résumé : La troisième aventure des experts lyonnais ou l’alliance parfaite du scientifique intègre (Salacan) et du policier humaniste (Kolvair), qui par le biais de cette nouvelle affaire retrouve les démons de la Grande Guerre. Lyon, novembre 1921. Quand Anthelme Frachant, incarcéré en 17 après s’être mutiné, sort de prison, seul le commissaire Kolvair s’en inquiète. Celui qui a été son compagnon de tranchée est un assassin. Criminel récidiviste ou poilu en guerre contre lui-même : qui est-il ? Une certitude : Anthelme tuera de nouveau. La conviction du policier Kolvair devient une intime obsession. Il doit affronter ses pires cauchemars. Cette troisième affaire des premiers experts est une enquête in extremis. Un compte à rebours qui a commencé trop tard.

Mon avis / extraits : voir article

One Reply to “Bouhier Odile : Les enquêtes du commissaire Kolvair”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *