BD Série DIABOLIK « Sepolto vivo – le remake» (2021)

BD Série DIABOLIK « Sepolto vivo – le remake» (2021)

Une fois n’est pas coutume, un petit article sur les BD. Celles et ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas fan..
Mais DIABOLIK, c’est autre chose… J’adore depuis ma jeunesse ces BD italiennes.

196 pages – format 16,5 x 21,0 cm – 2/2021 – 15.07.2021 (noir /Blanc) – Seule la couverture est en couleurs.

Sepolto vivo: le remake  ( Enterré vivant)

Explications  :  ( tirées du site diabolik.it )

Retour soixante ans en arrière…  Ce remake a une histoire qui remonte à loin.  A cette époque les sœurs Giussani ont écrit une histoire en deux épisodes. Enterré vivant et rain de la mort.
En relisant ces deux histoires, Mario Gomboli et Tito Faraci ont remarqué que, certains passages narratifs n’avaient peut-être pas été suffisamment approfondis. C’est donc avec beaucoup de soin et de respect pour le scénario original que Gomboli et Faraci se sont mis au travail ! Ils ont développé l’histoire, l’ont enrichie et, à certains égards, l’ont actualisée. Les illustrations de ce remake sont de Giuseppe Palumbo, assisté de Stefano Santoro (pour les tableaux de liaison avec le présent).

Vous pensiez tout savoir sur la capture et la fuite de Diabolik ?  Sur le premier procès d’Eva Kant ? Sur le personnage de Lory Dey ?   Mais ce n’était pas le cas. De nombreux détails inédits de deux aventures historiques du Roi de la Terreur ont enfin été révélés. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà lu les histoires en question ? Avez-vous eu le sentiment que certaines choses auraient pu être davantage explorées ? Vous êtes curieux d’en savoir plus ?

 

Mon avis :
Il s’agit d’une BD du genre roman policier dans la bande dessinée désigné comme « giallo a fumetti » en italien.

J’ai toujours aimé le couple infernal formé par Diabolik – dont l’identité est inconnue et Eva Kant, sa compagne et complice, dans la ville imaginaire de Clerville.
Face à eux le tenace inspecteur Ginko , qui fait tout pour coincer le couple infernal mais qui en est régulièrement pour ses frais.

Diabolik est le malfaiteur masqué reconnaissable à ses yeux et ses sourcils ; Sa particularité : les masques qu’il fabrique lui-même et qui sont très spéciaux.

Toujours un bonheur de retrouver ces héros de ma jeunesse … et un grand merci à l’ami qui me les rapporte régulièrement d’Italie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.