Murakami, Haruki « 1Q84 » (trilogie) 2011

Murakami, Haruki « 1Q84 » (trilogie) 2011

Auteur : Né à Kyoto en 1949 et élevé à Kobe, Haruki Murakami a étudié le théâtre et le cinéma, puis a dirigé un club de jazz, avant d’enseigner dans diverses universités aux États-Unis. En 1995, suite au tremblement de terre de Kobe et à l’attentat du métro de Tokyo, il décide de rentrer au Japon.

Ont déjà paru chez Belfond Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil (2002), Les Amants du Spoutnik (2003), Kafka sur le rivage (2006), Le Passage de la nuit (2007), La Ballade de l’impossible (2007 ; 2011), L’éléphant s’évapore (2008), Saules aveugles, femme endormie (2008), Autoportrait de l’auteur en coureur de fond (2009), Sommeil (2010), la trilogie 1Q84 (2011 et 2012), Chroniques de l’oiseau à ressort (2012), Les Attaques de la boulangerie (2012), Underground (2013), L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage (2014), L’Étrange Bibliothèque (2015), Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973 (2016), le recueil de nouvelles Des hommes sans femmes (2017) et Birthday Girl (2017), Le meurtre du Commandeur (tome 1 : Une idée apparait – Tome 2 : la métaphore se déplace) en 2018. Tous les livres de Murakami sont repris chez 10/18.

Plusieurs fois pressenti pour le Nobel de littérature, Haruki Murakami a reçu le prestigieux Yomiuri Literary Prize, le prix Kafka 2006, le prix de Jérusalem de la liberté de l’individu dans la société en 2009, le grand prix de la Catalogne 2011 et le prix Hans Christian Andersen en 2016.

Né au Japon en 1949 et ayant séjourné un long moment en Europe et aux Etats-Unis, Haruki Murakami s’inspire de la culture occidentale et japonaise pour donner vie à des oeuvres passionnantes et surréalistes. Découvrez 1Q84, le best-seller énigmatique et surprenant en trois tomes aimant faire référence à 1984, l’ouvrage culte de George Orwell. Accompagnez les deux personnages principaux, Aomamé et Tengo au lien aussi mystérieux que puissant, dans une aventure oscillant entre monde contemporain et univers parallèle étrange et onirique. Mariage de pensée bouddhiste et de critique sociale ingénieuse et finement amenée, ce conte moderne à l’incroyable suspense est qualifié par nos lecteurs comme inattendu, éblouissant et captivant.

C’est l’histoire de deux mondes, celui, réel, de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. Un jour, Tengo l’a défendue contre d’autres enfants et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?…

(lu en 2013 et sur la base de mes notes de lecture)

Livre 1 (Avril – Juin)

Belfond – 25.08.2011 – 402 pages / 10/18 – 15.09.2012 – 550 pages

Résumé : C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Mon avis :

une fois de plus je tombe sous le charme de l’univers de Murakami. Une mise en abime du roman entre les deux protagonistes, un monde ou on navigue entre le réel et l’imaginaire, la frontière se faisant de plus en plus foue à mesure qu’on avance dans le roman… et je vais acheter la suite.. car je ne peux pas rester sans lire la suite…..

La secte Aum a inspiré la secte des Précurseurs ; 1Q84 en miroir inversé du 1984 de George Orwell. Little people contre Big brother. Contrairement au roman d’anticipation de George Orwell, qui dénonce les systèmes totalitaires, le roman de Murakami décrit la tyrannie rampante, nichée dans tous les rouages de la société. L’ennemi n’est pas désigné. Il est mouvant, protéiforme, incompréhensible.

LIVRE 2 (Juillet-Septembre)

Belfond – 25.08.2011 – 500 pages / (10-18) 15.09.2012 495 pages- Traduit du japonais par Hélène Morita /

Résumé : Les choses qui restent enfermées dans notre coeur n’existent pas en ce monde. Mais c’est dans notre coeur, ce monde à part, qu’elles se construisent pour y vivre. Le Livre 1 a révélé l’existence du monde 1Q84. Certaines questions ont trouvé leur réponse. D’autres subsistent : qui sont les Little People ? Comment se fraient-ils un chemin vers le monde réel ? Pourquoi deux lunes dans le ciel ? Et la chrysalide de l’air, est-elle ce lieu où sommeille notre double ? Ceux qui s’aiment ne sont jamais seuls. Le destin de Tengo et d’Aomamé est en marche. Le monde 1Q84 a été révélé. Miroir d’un univers à la dérive ou promesse d’un présent recomposé hors des ténèbres, il déploie ses brumes oniriques et ses deux lunes. Autour de lui, Tengo et Aomamé gravitent, voués à leur destin. Livre 2 du best-seller mondial, le chef-d’œuvre de Murakami découvre la vérité humaine à la frontière des mirages.
« Le lecteur est pris au piège. Chapitre après chapitre, […] il avance dans un récit qui tantôt s’éclaircit tantôt se complique au rythme des inventions de l’écrivain. La frontière entre le réel et le fantastique n’a jamais été aussi ténue chez cet auteur qui affectionne les glissements furtifs. » Françoise Dargent, (Le Figaro )

Mon avis : Toujours cette atmosphère si particulière. Je dois dire que je suis impatiente de lire la suite (tome 3 qui est aussi en 10-18). La frontière entre les 2 mondes est impalpable, les personnages à la fois réels et insaisissables. Toujours sous le charme

Livre 3 (octobre – décembre)

Résumé : Sous le double scintillement de 1084, le temps s’accélère et les vérités se confondent. La voix du détective Ushikawa s’invite, oscillant entre révélation et menace, sur la trace d’Aomamé et Tengo. D’un reflet à l’autre, dans la clairvoyance hypnotique de ce troisième volet, le passé s’apprête à livrer son chaos au seuil d’un nouveau rêve…

10/18 – 07.02.2013 – 620 pages

Mon avis : Et voilà. Une autre trilogie de finie. Celle de Murakami 1Q84. Un nouveau personnage sort de l’ombre, Ushikawa, fin limier sur la trace de nos héros. Le troisième tome est nettement plus policier, plus rapide ». Les personnages se dévoilent, les liens se dévoilent. J’ai beaucoup aimé. Le passé conditionne le présent, les souvenirs de l’enfance dirigent la vie, l’amour est le moteur de l’existence, le réel et le rêve se mêlent. Le style est fluide. Mélange de vérité, la fable, de légende, de roman, de policier. Mais finalement le livre se termine sur une nouvelle vie. Alors tout est ouvert, tout est possible. Et je me demande si une suite n’est pas envisageable.

Lire le commentaire de L’express : https://www.lexpress.fr/culture/livre/1q84-livre-3_1093030.html

One Reply to “Murakami, Haruki « 1Q84 » (trilogie) 2011”

  1. Je n’en suis pas encore au tome 3 mais je te rejoins sur « la suite envisageable ». L’impression que me donne l’univers littéraire de Murakami c’est que tous les personnages et toutes les intrigues de ses romans existent et cohabitent dans cet univers où toutes les interactions sont possibles. Par exemple, dans une des nouvelles de « Saules aveugles… » il y a l’ébauche de l’intrigue de « la ballade de l’impossible ». A chaque lecture je m’attends à retrouver des personnages rencontrés ailleurs. Et en effet, toutes les suites sont toujours envisageables….. Et, merci pour cet article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *