Dos Santos, José Rodrigues «Codex 632 : le secret de Christophe Colomb» (2015)

Dos Santos, José Rodrigues «Codex 632 : le secret de Christophe Colomb» (2015)

L’auteur : Journaliste, reporter de guerre, présentateur vedette du journal de 20 h au Portugal, José Rodrigues dos Santos est l’un des plus grands auteurs européens de thrillers historiques, plusieurs fois primé.  La Formule de Dieu (2012), traduit dans plus de 17 langues et en cours d’adaptation au cinéma, L’Ultime Secret du Christ (2013), La Clé de Salomon (2014) – suite de La Formule de Dieu –, Codex 632 (2015) ,  Furie divine (2016), Vaticanum (2017) . Signe de vie, son prochain roman à paraître le 3 mai 2018, sera le le 7e volet de la saga.(tous parus chez HC Éditions)

Suite des aventures de Tomás Noronha (4ème enquête)

Résumé : La vie de Tomás Noronha bascule lorsqu’on lui demande de déchiffrer les notes d’un professeur d’histoire retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel alors qu’il travaillait sur la découverte du Nouveau Monde. De Lisbonne à Rio, New York ou Jérusalem, le jeune cryptologue se heurte à l’une des énigmes que les historiens n’ont toujours pas réussi à résoudre : l’identité de Christophe Colomb et la véritable histoire des Grandes Découvertes.

Pourquoi le nom de « Colomb » n’a-t-il jamais été trouvé dans les témoignages de l’époque ? Pourquoi le navigateur a-t-il embarqué sur la Santa Maria quelques heures avant l’avis d’expulsion des Juifs du Portugal ? Tomás se rend vite compte qu’un mystère en appelle un autre. Pourquoi ce jeune Génois ne parlait-il ni italien, ni génois ? Et l’Amérique était-elle vraiment inconnue avant 1492? Autant de questions auxquelles les spécialistes n’ont jamais vraiment pu répondre… Jusqu’à aujourd’hui.

NOTE DE L’AUTEUR : Tous les livres, manuscrits et documents mentionnés dans ce roman existent réellement. Y compris le Codex 632.

Mon avis : Nettement plus à ma portée et plus passionnante que les autres pour moi car on est dans l’historique plus que dans le scientifique et le religieux.

Alors que je m’apprêtais à tout connaître de la naissance du Brésil, je me retrouve à explorer la vie et la naissance de Christophe Colomb ! et c’est incroyable, passionnant, hallucinant… Une vraie enquête policière à laquelle se livre le jeune historien. Pour être historien il faut être un enquêteur hors pair ! Cela se vérifie dans ce livre.

A la différence des trois tomes qui précèdent, Tomas est marié et Papa d’une petite fille qui a de gros problèmes de santé. Il est contacté pour mener une enquête qui le conduira aux Etats Unis et en Israel mais la plupart des réponses, il les trouvera sur sol portugais. En plus de la traque de la vérité historique, un dilemme familial, un joli sujet qu’est le langage des fleurs, mais je vous laisse découvrir. C’est de loin mon préféré des quatre.

En plus on a une petite visite guidée de certains lieux à visiter si on passe par Lisbonne et les environs (ce qui ne gâche rien) : le monastère des Hiéronymites – les motifs maritimes sculptés dans la pierre font partie du style manuélin, qui s’est développé pendant le règne du roi Manuel Ier, un style unique dans le domaine de l’architecture – Quinta da Regaleira – peut-être le lieu le plus ésotérique du Portugal- Torre do Tombo (archives où sont conservés les livres les plus précieux du Portugal.

Extraits :

Les chrétiens ne laissèrent pas les Égyptiens utiliser leurs hiéroglyphes. Ils voulaient les couper de leur passé païen, leur faire oublier leurs nombreux dieux. Ce fut une mesure si drastique que la connaissance de l’ancienne forme d’écriture disparut complètement, en un clin d’œil, elle fut oubliée. L’intérêt pour les hiéroglyphes s’épuisa, et ce n’est qu’à la fin du XVIe siècle qu’il fut ravivé …

Les scribes égyptiens obéissaient à des règles flexibles. Ils utilisaient les rébus pour contracter des mots ou pour suggérer un double sens.

– Tout petit poisson espère devenir une baleine.
– Pardon ?
– C’est un proverbe suédois. Ça veut dire que je suis tout à fait prête à travailler dur.

– Un voleur trouvera le Graal plus vite qu’un sacristain.
– Pardon ?
Lena sourit en voyant son expression perplexe.
– C’est un autre proverbe suédois. Ça signifie que quand on veut, on peut.

Par exemple, il était imprudent, voire impensable, pour un homme de dire à une femme qu’il était amoureux d’elle lors de leur premier rendez-vous, mais il était acceptable de lui offrir un bouquet de gloxinias, symbole de l’amour au premier regard.

La floriographie fut intégrée à la fabrication des bijoux, à l’art préraphaélite et à la mode. La cape portée par la reine Elizabeth II lors de son couronnement était brodée de branches d’olivier et d’épis de blé pour que son règne soit un règne de paix et d’abondance.

Hos successus alit : possunt, quia posse videntur. « Le succès les nourrit ; ils peuvent parce qu’ils pensent qu’ils peuvent. » Virgile (L’Énéide)

Mais vous savez, ce n’est pas New York qui ressemble à un décor de film ; ce sont les décors de films qui ressemblent à New York, dit-il avec un clin d’œil.

Dans un message codé, les mots ont été remplacés par d’autres mots, tandis que dans un message chiffré, ce sont les lettres qui ont été remplacées. Le code est une forme complexe de chiffrement.

Un piano à queue noir gardait l’entrée du bar, telle une sentinelle solitaire et silencieuse, attendant patiemment que des doigts agiles donnent vie à ses touches d’ivoire.

Un des membres de l’équipage était le navigateur florentin Amerigo Vespucci, l’homme même qui allait accidentellement donner son nom aux Amériques.

En Suède, on dit qu’une vie sans amour est comme une année sans été, dit-elle. Vous n’êtes pas d’accord ?

Il parlait sur un ton légèrement pompeux, en détachant les syllabes, comme s’il récitait un poème et que la bonne cadence était essentielle pour exprimer l’indolence de l’endroit.
– Cette ineffable tranquillité m’inspire. Elle me donne de l’énergie, élargit mon horizon, emplit mon âme.

On ne connaît pas la nature des objets eux-mêmes, mais seulement notre perception de ces objets, ce qui est spécifique à l’humanité. Par exemple, les êtres humains ne ressentent pas le monde de la même manière que les chauves-souris : ils voient des images, tandis qu’elles détectent des ondes grâce à leur sonar. Les humains voient les couleurs, tandis que les chiens voient en noir et blanc. Aucune expérience n’est plus réelle que l’autre. Elles sont simplement différentes. Personne n’a accès à la vérité vraie, et chacun en a une idée différente.  Si on revient à la célèbre allégorie de la caverne de Platon, ce qu’affirme Emmanuel Kant, c’est que nous sommes tous dans une cave, enchaînés aux limites de notre perception. Nous ne voyons que l’ombre des choses, jamais les choses elles-mêmes. –

Vous le savez mieux que moi, j’en suis sûr, un texte historique ne parle pas du réel mais des récits du réel, et ces récits peuvent être incorrects, voire inventés. En tant que telle, la vérité des discours historiques n’est pas objective mais subjective.

Le 9 est un chiffre symbolique, et dans bien des langues européennes, il ressemble à l’adjectif « neuf ». En portugais, nove pour le chiffre et novo pour l’adjectif. En espagnol, nueve et nuevo. En anglais, nine et new. En italien, nove et nuovo. Et en allemand, neun et neu. Le chiffre 9 symbolise la transition de l’ancien au nouveau. Il y avait à l’origine neuf Templiers, les chevaliers qui ont fondé l’ordre du Temple, auquel succéda plus tard l’ordre du Christ portugais. Salomon envoya neuf maîtres chercher Hiram Abiff, l’architecte du temple. Déméter parcourut le monde en neuf jours pour retrouver sa fille Perséphone. Les neuf muses de Zeus sont nées de ses neuf nuits d’amour. Il faut neuf mois à un être humain pour naître. En tant que dernier chiffre, le 9 annonce à la fois – et dans cet ordre – la fin et le début, l’ancien et le nouveau, la mort et la renaissance, la fin d’un cycle et le commencement d’un autre ; c’est le chiffre qui referme le cercle.

« L’œil d’un étranger voit plus loin que celui d’un habitant. » Oui, encore un proverbe suédois ! Ça signifie que les étrangers visitent plus d’endroits dans un pays que les gens qui y vivent.

Dans la gematria, les neuf premières lettres sont associées aux neuf premiers chiffres, les neuf lettres suivantes sont associées aux neuf dizaines, ou multiples de dix, et les quatre restantes représentent les quatre premières centaines.

Il alla directement au glossaire, à la recherche des digitales. Il était écrit qu’elles représentaient le manque de sincérité et l’égoïsme. Il se tourna d’un mouvement brusque vers les fleurs.
Frénétiquement, gagné par la panique, il tourna maladroitement les pages du livre jusqu’au r, puis chercha une référence aux roses jaunes. Son doigt se figea sur le mot.
Infidélité.

Les croix portées par les croisés étaient rouges sur un fond blanc. Celles des Templiers étaient rouges sur un fond blanc avec des bras incurvés. Les croix de l’ordre du Christ étaient rouges sur un fond blanc. Et les caravelles portugaises arboraient également des croix rouges sur des voiles blanches. Il s’agissait des croix de l’ordre du Christ, les croix des Templiers, hissées sur les mers à la recherche du Saint-Graal.

Dans le Graal se trouve un dragon ailé, un animal mythique mentionné dans la légende des chevaliers de la Table ronde. Dans cette légende, Merlin le magicien raconte l’histoire d’un combat dans un lac souterrain entre deux dragons, un ailé et l’autre non, l’un représentant les forces du bien, l’autre les forces du mal, l’un symbolisant la lumière, l’autre l’obscurité.

Le dragon est le symbole templier de la sagesse, associé aux dieux Thot et Hermès. Le dragon dans le Saint-Graal représente la sagesse hermétique.

Alors qu’est-ce que le Saint-Graal ? C’est la connaissance. Et qu’est-ce que la connaissance, si ce n’est le pouvoir ?

Le nom de ce pays est Portugal, après tout. Il vient de Portucalem, mais il peut aussi être associé au Saint-Graal. Porto Graal : le port du Graal. C’est de ce grand port qu’ils sont partis à la recherche du nouveau Graal. Le Saint-Graal de la sagesse. Le Graal de la connaissance. La découverte d’un nouveau monde.

Image : Quinta da Regaleira – fontaine égyptienne (Sintra – Portugal)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *