D’Aillon Jean – Les aventures de Louis Fronsac

D’Aillon Jean – Les aventures de Louis Fronsac

D’Aillon Jean – Les aventures de Louis Fronsac

Louis Fronsac, ancien notaire anobli par Louis XIII, marquis de Vivonne, conduit des enquêtes criminelles au XVII eme siècle. Louis Fronsac, notaire à Paris, met ses talents d’enquêteur au service de Richelieu (duc de… Fronsac) puis de Mazarin. Aidé de son ami Gaston de Tilly, commissaire, et de soldats chevronnés tels que Gaufredi et Bauer, il va déjouer plusieurs complots et acquérir par ses mérites ses titres de noblesse.

Présentation des livres : Romans et nouvelles où apparaissent les Fronsac (dans l’ordre chronologique)
Les Ferrets de la Reine (J.C. Lattès)
Les collèges fantômes (Presses de la Cité)
Le Funeste testament (dans: Les premières enquêtes de Louis Fronsac – Amazon)
Les enfants de la Samaritaine (dans: Les premières enquêtes de Louis Fronsac – Amazon)
Le Mystère de la Chambre Bleue
La Conjuration des importants
La Conjecture de Fermat (J.C. Lattès)
La Lettre volée (dans : l’homme aux rubans noirs, J.C. Lattès)
L’Héritier de Nicolas Flamel (dans : l’homme aux rubans noirs, J.C. Lattès)
L’Exécuteur de la haute justice
L’Enfançon de Saint-Landry (dans : l’homme aux rubans noirs, J.C. Lattès)
Le Maléfice qui tourmentait M. d’Emery (dans : l’homme aux rubans noirs, J.C. Lattès)
L’énigme du clos Mazarin
La Confrérie de l’Index (dans : l’homme aux rubans noirs, J.C. Lattès)
Le Secret de l’enclos du Temple (Flammarion)
La quête du trésor du temple (Presses de la cité 30.08 2018)

La Malédiction de la Galigaï (Flammarion)
La vengeance de Petit-Jacques 

Le Disparu des Chartreux (Le Masque)
L’Enlèvement de Louis XIV (Le Masque)
Le Forgeron et le galérien (J’ai lu)
Le Bourgeois disparu (J’ai lu)
Le grand arcane des rois de France (Flammarion)
Le Grand Incendie (Plon, 2018)
L’épouvantable meurtre du marquis de Fors  
Le Dernier secret de Richelieu (10-18)
Menaces sur le roi (10-18)
Le Captif au masque de fer (J.C. Lattès)
La vie de Louis Fronsac (J’ai lu)

Les Ferrets de la Reine (2007, J.C. Lattès)
Résumé : 1624. Tandis que se négocient âprement les conditions du mariage entre le prince de Galles et Henriette, la soeur du roi Louis XIII, le jeune Louis Fronsac, âgé de douze ans, entre en sixième au collège de Clermont. Louis va se lier d’amitié avec un enfant noble et découvrir une redoutable conspiration ourdie au sein même de l’école. Cet ami est un jeune orphelin, pensionnaire comme lui, nommé Gaston de Tilly. Conduit par des jésuites hostiles à l’alliance anglaise, le complot vise à détruire la confiance entre la France et l’Angleterre, au risque de blesser Anne d’Autriche. Entre tavernes louches, pièces secrètes du collège et repaire de bandits, les deux adolescents mènent leur première enquête, cherchant par tous les moyens à prévenir la reine des dangers qui la guettent.
Mon avis : (pas encore lu)

Les collèges fantômes (Parution septembre 2017)
Résumé : Autour de Sainte-Geneviève, les vieux collèges du moyen âge se pressent les uns contre les autres, mais beaucoup sont désormais à l’abandon car la bourgeoisie et la noblesse choisissent désormais l’établissement des Jésuites – le collège de Clermont – pour l’éducation de leurs enfants.
En 1626 le recteur de Clermont a l’opportunité d’acheter un collège mitoyen abandonné : celui du Mans. Le jeune Louis Fronsac et son ami Gaston de Tilly décident alors d’explorer le vieux bâtiment.
Mais l’établissement n’est pas déserté, ni son voisin, le collège de Marmoutier, pourtant vide d’élèves. Qui sont ces gentilshommes qui entreposent mousquets et cuirasses ? Qui sont ces truands qui entassent des muids de vin dans les salles ? Les enfants trop curieux vont devenir des proies pour des individus impitoyables, tandis que se prépare dans l’ombre une effroyable conspiration contre le cardinal de Richelieu.
Mon avis :

Les enfants de la Samaritaine (dans: Les premières enquêtes de Louis Fronsac – Amazon)
Résumé : Printemps 1639. Depuis des mois, des vols inexplicables exaspèrent Gaston de Tilly. À ces larcins incompréhensibles s’ajoute maintenant l’horrible assassinat d’une plaideuse venue à Paris pour un procès à la Grand chambre. Dès lors, le jeune commissaire ne peut s’occuper du vol subi par le maître boucher Jehan Le Pontonnier, son ancien condisciple au collège de Clermont, qui va tenter de retrouver son voleur avec l’aide de Louis Fronsac. Le piège qu’ils tendent au voleur, et les conseils du père La Chesnay, lui aussi ancien élève du collège des jésuites, vont-ils permettre à Gaston de Tilly d’identifier un effroyable meurtrier?
Mon avis:

Le Funeste testament
Résumé : Singulière affaire dont doit s’occuper Louis Fronsac en mai 1638. En ouvrant le testament d’un riche voiturier sur eau qui vient d’être assassiné, sa fille découvre qu’il a laissé sa fortune à sa belle-mère, contrairement à la coutume de Paris.
Au même moment, Gaston de Tilly, revenu de Hollande où il était cornette dans la compagnie de M. de Turenne, occupe une charge de commissaire des quais au bureau de l’Hôtel de ville de Paris quand M. Fronsac obtient pour lui un office de commissaire examinateur au Grand-Châtelet.
Rapidement, Louis va se retrouver face à des ennemis implacables et puissants, dont certains siègent aussi au Châtelet.
Cette nouvelle lève le voile sur une partie de la vie de Louis Fronsac et de Gaston de Tilly, entre les années passées au collège de Clermont et le Mystère de la chambre bleue.
Mon avis :

Le Mystère de la Chambre Bleue (1999, Le Masque)
Résumé : (1641-1642) : – En juin 1642, une copie du traité d’alliance passé entre le marquis de Cinq-Mars et l’Espagne arrive mystérieusement sur le bureau du cardinal de Richelieu. Dans le Paris de Louis XIII certains s’interrogent sur le rôle qu’aurait pu jouer la marquise de Rambouillet, surnommée Arthénice, durant les trois conspirations de 1641 : celle du duc de Vendôme, celle du duc de Soissons et celle du marquis de Cinq-mars.
Le perspicace notaire Louis Fronsac, ami du poète Vincent Voiture et du commissaire-enquêteur Gaston de Tilly, recherche la vérité sur la mystérieuse chambre bleue d’Arthénice. Enquête pour laquelle il risque sa vie, mais heureusement il est protégé par Giulio Mazarini…
Mon avis : Le premier de la série que je lis. J’aime beaucoup. Bien documenté, il dépeint l’époque et l’ambiance. Présentation des personnages de la série.

La Conjuration des importants (2000, Le Masque)
Résumé : (1643) : Décembre 1642. Qui a tué le commissaire de police du quartier Saint-Avoye dans une pièce entièrement close ? C’est ce que va tenter de découvrir le héros de ce roman, un jeune et brillant notaire, Louis Fronsac. Comme son meilleur ami travaille pour la police, les deux hommes ne devraient pas tarder à boucler leur enquête. Mais c’est compter sans la présence de la troublante Anne Daquin qui poursuit le jeune Fronsac de ses assiduités alors que son mari meurt empoisonné quasiment dans les bras du notaire.
Mon avis : Ah oui . j’adore. le souci du détail, la qualité des descriptions, de l’action…

La Conjecture de Fermat (2006, J.C. Lattès)
Résumé : (1644) : En ce mois d’octobre1643, alors que se négocie la fin de la guerre de Trente Ans, Mazarin soupçonne la présence d’un espion au bureau du Chiffre. À Louis Fronsac de le découvrir, et vite ! Et de trouver l’homme qui lui garantira un nouveau code secret inviolable. Mais sur le chemin du marquis, s’avance la Belle Gueuse, prête à tout… Amie ou ennemie ?
Mon avis : Alors là! C’est une découverte! J’ai l’impression de lire un Alexandre Dumas … presque… je vais me jeter sur les autres!!! C’est ma première rencontre avec les personnages. Je regrette de ne pas avoir commencé par le 1er, qui explique comment le petit notaire est devenu enquêteur.

L’Homme aux rubans noirs (2010, Éditions JC Lattès) regroupe cinq récits : Avec L’Homme aux rubans noirs, Jean d’Aillon nous entraîne au côté de son célèbre héros Louis Fronsac lors de cinq enquêtes sous la Régence d’Anne d’Autriche. D’un atelier d’alchimiste à la cour des miracles, des coulisses du théâtre du Marais au coeur secret du Pont-Neuf, le notaire Louis Fronsac percera d’étonnants mystères dans une ville qui gronde contre Mazarin. Sous la plume savante et précise de Jean d’Aillon, on découvre la belle Roxanne de Cyrano sous un jour nouveau et les tours de passe-passe d’un descendant de Nicolas Flamel ou encore les inspirations d’un jeune dramaturge qui deviendra Molière.
La Lettre volée (Action située en avril 1644)
Résumé : 1644, alors que la France gronde contre le Mazarin, pourquoi Paul de Gondi, coadjuteur de Paris est-il autant terrifié par le vol d’une lettre qu’il conservait dans sa chambre du Petit Archevêché?
L’Héritier de Nicolas Flamel (Action située de mai à juillet 1644)
Résumé : Qui est vraiment Nicolas Perrier, cet orfèvre de la rue de Montmorency qui raconte volontiers être le descendant de l’alchimiste Nicolas Flamel et capable, comme son ancêtre, de transformer l’or en plomb ? Quel mystère entoure son épouse ? Gaston de Tilly va-t-il perdre sa charge pour s’être intéressé d’un peu trop près aux finances du royaume ?
Mon avis : (pas encore lu)

L’Enfançon de Saint-Landry (Action située en janvier 1646)
Résumé : Qu’est devenue la petite-fille de Mathieu Molé, le président du Parlement de Paris, enlevée à sa mère, novice à Saint-Antoine-des-Champs, pour être abandonnée devant l’église Saint-Landry ? Le nourrisson a-t-il été acheté par des saltimbanques ou par des mendiants de la cour des Miracles ? Louis Fronsac risquera sa vie pour découvrir la vérité.
Mon avis : (pas encore lu)

Le Maléfice qui tourmentait M. d’Emery (Action située en mars – avril 1646)
Résumé : Qui a battu effroyablement Michel Particelli d’Emery, le contrôleur général des Finances qui redoute d’être envoûté par quelque sorcier ? Pour aider Françoise de Chémerault, l’ancienne espionne de Richelieu surnommée la Belle Gueuse, Louis Fronsac va enquêter sur Mme de Vervins, la terrible fesseuse, qui soigne les envoutements à coup de fouet. Mais derrière ces débauches, n’y a-t-il pas un plus redoutable adorateur de Satan ?
Mon avis : (pas encore lu)

La Confrérie de l’Index (Action située en novembre 1647)
Résumé : Qui est cette mystérieuse confrérie de l’index qui poursuit de sa férocité les libres penseurs et principalement Savinien Cyrano de Bergerac, accusé d’avoir assassiné le comédien du théâtre du Marais, Philidor ? Louis Fronsac ira de surprise en surprise en découvrant où elle se réunit et qui en est le chef.
Mon avis : (pas encore lu)

L’Exécuteur de la haute justice (2004, Le Masque)
Résumé : (1645): Nous sommes en 1645 après la Conjuration des Importants. La cour de France se déchire à nouveau et un jeune homme de quinze ans arrive inopinément des Pays-Bas. Il serait le fils du duc de Rohan et pourrait devenir le chef de file des huguenots de France. Mais le duc d’Enghien laisse entendre qu’il est un imposteur…
L’ancien notaire, Louis Fronsac, désormais chevalier de Saint Louis, sera chargé de découvrir la vérité. Aidé de son ami de toujours, Gaston de Tilly, ils mèneront l’enquête autour de la Bastille et dans la rue de la Pute y Musse et recevront l’aide d’un certain Jean-Baptiste Poquelin qui vient d’installer son Illustre Théâtre au jeu de paume de la Croix-Noire.
Mon avis : Cette fois encore j’ai été happée par les aventures du petit notaire ; la vie de l’époque, les intrigues de cour et de la politique. J’ai découvert le monde des prisons, des juges, des tourmenteurs, des bourreaux… Paris d’avant et ses notes qui font référence au Paris de maintenant. Les dessous de l’histoire, car le contexte historique foisonne toujours autant de détails sur la vie quotidienne, les historiettes politiques, les alliances et mésalliances.. Et plus j’avance dans la série, plus je m’attache aux personnages. Je les retrouve avec plaisir. Gaufredi devient de plus en plus mystérieux… que cache son histoire? On a le plaisir de faire connaissance avec le monde des arts de l’époque (les théâtreux, les auteurs…)
Quelques infos :
– Bourreau : Personne chargée d’exécuter les jugements criminels. Il faut distinguer l’exécuteur des hautes œuvres chargé de la mise à mort sur un échafaud (en hauteur) et l’exécuteur des basses œuvres sans mise à mort au niveau du sol. La femme du bourreau est la bourrelle…
– Tourmenteur Juré : Bourreau chargé de soumettre un accusé à la Question.
– La Ville d’Alès (Alais à l’époque) : Alès était une cité sur la voie Régordane entre Le Puy et Saint-Gilles. En 1629, Louis XIII assiégea la ville, alors haut-lieu de la résistance protestante, qui capitula après neuf jours. Le dimanche 17 juin 1629 au matin, Alès se rend, les quelque 2300 hommes présents en ses murs ne purent rien devant l’armée du roi. Louis XIII fait son entrée à la tête de ses troupes par la porte de la Roque, accompagné par Richelieu en habit militaire. Les huguenots furent autorisés par le roi à partir pour Anduze avec la promesse expresse de ne plus porter les armes contre le roi. Le 28 juin 1629, Richelieu accorda aux protestants la paix d’Alès ou l’Édit de grâce. Cet édit qui leur retirait les places fortes mais leur confirmait les garanties religieuses de l’édit de Nantes a été signé par Richelieu au camp de Lédignan. On dit que Louis XIII logea à l’auberge du Coq Hardi, dans la Grand’Rue. Cette rue, aujourd’hui disparue comme tout le quartier, se situait au bas de l’actuelle rue Jules-Cazot. On peut voir le blason au restaurant du Coq Hardi, rue Mandajors. (Source Wikipedia)

L’énigme du clos Mazarin (1997, Le Masque)
Résumé : (1647): En 1646, Jules Mazarin, président du conseil royal, signe des lettres de patentes qui permettent à son frère Michel d’augmenter la surface de la ville d’Aix. Au même moment, le comte d’Alais, gouverneur de Provence, avertit le ministre que de fausses lettres de provision, toutes signées par le cardinal et permettant d’accéder à des charges de conseiller au parlement d’Aix, sont mises en vente. Qui peut bien chercher à céder de tels documents et à semer le trouble dans la ville ? Mazarin charge le marquis de Vivonne de mener l’enquête. Aidés de Gaston de Tilly, procureur du roi et du perspicace Louis Fronsac, les trois hommes finiront par découvrir la vérité après avoir frôlé la mort plus d’une fois, dans une ville d’Aix sale, obscure et encore enserrée dans ses remparts moyenâgeux.
Mon avis : C’est mon préféré pour l’instant! L’intrigue, les personnages… et la visite d’Aix … La description des voyages fait froid dans le dos… Paris-Aix ! 15 jours d’aventures, d’auberges, de rencontres avec des gens plus ou moins recommandables… Une documentation toujours aussi fouillée qui nous explique le contexte politique et la vie sous Mazarin. Et en refermant le livre, l’envie de visiter l’Aix en Provence d’aujourd’hui avec le livre à la main pour replonger dans le passé et parcourir les lieux maintenant avec le regard de Fronsac et ses amis…

Le Secret de l’enclos du Temple (2011, Flammarion)
Résumé : 1647. La France souffre, les cabales se multiplient, le pouvoir se fissure. Poussé par la bourgeoisie écrasée d’impôts, le parlement de Paris tente d’imposer à Mazarin une constitution
limitant le pouvoir royal. Le cardinal se cabre. Et le pays l’imite. Quand débute ce qui va dégénérer en sanglante guerre civile, le confite de Bussy fait une découverte étonnante : sa maison de l’enclos du Temple cache un message chiffré écrit par le dernier grand maître des templiers. Réputé pour son
habileté, Louis Fronsac va tenter de résoudre cette énigme. Quelqu’un agit-il dans l’ombre pour multiplier les émeutes, faire régner la peur et s’approprier le trésor de l’Ordre ?
Mon avis : Parfois l’impression d’être un peu « engluée » dans le récit de la période et recherchant le fil du roman et des aventures de Fronsac et Tilly.. Mais toujours du plaisir à me promener dans cette période et de réviser avec un fil conducteur et des notes qui relient au présent.

La quête du trésor du temple (Presses de la cité 30.08 2018)
La première partie: la traque de Robert de l’Aigle
La seconde: l’Attrapoire,
Résumé : Octobre 1307, à la demande du grand maître du Temple Jacques de Molay, deux frères templiers et un chevalier laïc, Robert de L’Aigle, emportent et dissimulent les archives et le trésor de l’ordre. Revenu à Paris pour relater sa mission, ce dernier découvre la commanderie de la Villeneuve occupée par les gens du roi sous les ordres de Guillaume de Nogaret, le chancelier de France. Pourchassé, L’Aigle trouvera des alliés dans le royaume d’Argot et parviendra à fuir en Angleterre avec un capitaine du Grand Coësre, le roi de la cour des Miracles.
Mais après la disparition de Perrine et Florida, son épouse et sa belle-sœur. Le jeune chevalier, revenu à Paris pour les sauver, découvrira à ses dépens que d’autres que Nogaret cherchent à connaître la cachette du trésor du Temple. Après la mort de Florida, enfouie vivante comme larronnesse, Robert de L’Aigle devra choisir entre ses amis et ses adversaires. Quel secret cache le Grand Coësre ? Qui est le commandeur Etienne de Montricoux ? Le roi de France Philippe le Bel est-il vraiment son ennemi ?
Ce récit dévoile les non-dits du roman : Le secret de l’enclos du Temple dans lequel Louis Fronsac perce une partie du mystère qui entoure le trésor des templiers.

La Malédiction de la Galigaï (2012, Flammarion)
Résumé : 1617 : Concino Concini, maréchal d’Ancre et favori, organise le vol de la recette des tailles de Normandie. Peu après, il est assassiné sur le pont dormant du Louvre. Son épouse, Léonora Galigaï, sera exécutée pour sorcellerie quelques mois plus tard. Avant sa mort, elle maudira ceux qui ont trahi son mari.
1649 : Tandis que se termine la fronde des parlementaires parisiens, Gaston de Tilly, procureur à la prévôté de l’Hôtel du roi, découvre que son père, lieutenant de prévôt, a été assassiné trente ans plus tôt par les voleurs des tailles de Normandie. S’apprêtant à les châtier, il sera emprisonné, puis délivré grâce à l’habileté de son ami Louis Fronsac qui découvre qu’un nouveau vol se prépare. Tout indique que le commanditaire est, cette fois, un proche du prince de Condé, lequel vient de sauver la royauté.
Condé est-il complice de ce brigandage alors que le duc de Beaufort s’associe une nouvelle fois au roi de la cour des Miracles ? Le coadjuteur Paul de Gondi participe-t-il à cette infâme entreprise ? Par delà le temps, la malédiction de la Galigaï va-t-elle se réaliser ?
Mon avis : (voir article)

La vengeance de Petit-Jacques
Résumé : En ce mois de janvier 1650, la police du Grand-Châtelet arrête un truand qui s’avère être un complice du brigand Petit-Jacques, tué par Gaston de Tilly quelques semaines auparavant.
En visitant le repaire du gueux, Louis Fronsac ira de surprise en surprise et vérifiera une fois de plus que lorsqu’on a éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

L’Enlèvement de Louis XIV (2011, Le Masque)
Résumé : Dans ce recueil composé de deux longues nouvelles, Louis Fronsac est confronté au secret le mieux gardé du Grand Siècle. En 1659 à Aix, Forbin-Maynier, président du Parlement de Provence et fidèle soutien du roi et de Mazarin, est chargé de retrouver un neveu du cardinal de Retz, un père chartreux qui a mystérieusement disparu. Au cours de l’enquête, il sera mêlé aux obscurs complots qui mettent le royaume en péril. Un an plus tard, venu à Aix pour tenter de mettre un peu d’ordre dans les troubles qui agitent la province, le jeune roi Louis XIV est enlevé par une froide nuit de janvier dans son hôtel de Châteaurenard. Serait-ce l’oeuvre de Gaspard Glandevès-Niozelles, le chef des séditieux marseillais, ou de François de Gallaup, ancien capitaine de la garde du prince de Condé condamné à mort et en fuite ? A moins que ce ne soit Mademoiselle de Montpensier, cousine du roi qui n’a pas hésité à tirer sur lui durant la Fronde… Louis Fronsac n’aura que quelques heures pour retrouver le souverain qui est peut-être la victime d’une terrible affaire de sorcellerie…

– Le Disparu des Chartreux (Février – mars 1659)
Résumé : 1659 : Louis Fronsac demande à M. de Forbin-Maynier, président du parlement de Provence et fidèle soutien du roi et du cardinal Mazarin, de rechercher un neveu du cardinal de Retz, père chartreux, qui a quitté son couvent. Une requête qui contrarie l’homme fort de la Provence, car le petit peuple gronde contre lui à cause des impôts qui l’étouffent. De plus, son neveu, chargé de cette enquête, disparaît à son tour, ainsi que son secrétaire, alors que circulent en ville des centaines de faux écus au soleil. Un complot se prépare-t-il contre le maître de la Provence ? Qui en sont les instigateurs ? Ses anciens compagnons frondeurs, proches du prince de Condé ? Le jeune Gaspard de Glandevès-Niozelles, nouveau maître de Marseille ? L’archevêque janséniste d’Aix, monseigneur Grimaldi ? À moins que Forbin n’ait réveillé de plus anciennes haines, celles contre son ancêtre, le boucher des Vaudois ?
Mon avis : (pas encore lu)

– L’Enlèvement de Louis XIV (Janvier 1661)
Résumé : Le secret le mieux gardé du grand siècle !
1660 : Le jeune roi Louis XIV vient en Provence pour réduire les troubles qui agitent la province. Il loge à Aix, dans l’hôtel de Châteaurenard quand il est enlevé par une froide nuit d’hiver.
Qui sont les ravisseurs ? Le chef des séditieux marseillais Gaspard de Glandevès-Niozelle ? L’ancien capitaine des gardes du prince de Condé François de Gallaup, condamné à mort et en fuite ? Le duc de Beaufort qui a déjà tenté de tuer le cardinal Mazarin ? Mademoiselle de Montpensier, la cousine du roi, qui n’a pas hésité à tirer sur lui durant la Fronde ? Ou plus simplement les amis du prince de Condé qui vient justement à Aix demander son pardon ?
Louis Fronsac n’a que quelques heures pour retrouver le roi. Mais n’est-il pas déjà trop tard si Sa Majesté est mêlée à une affaire de sorcellerie ?
Mon avis : (pas encore lu)

La vie de Louis Fronsac et autres nouvelles (C’est sous la plume d’Aurore La Forêt, la belle-fille de Louis Fronsac que J. d’Aillon raconte la vie de celui qui fut notaire au Châtelet, puis chevalier de Saint-Michel, marquis de Vivonne et enfin chevalier de Saint-Louis. ©Electre 2017)
Résumé : Qui était Louis Fronsac ? Ce notaire et chevalier de Saint-Michel, marquis de Vivonne et enfin chevalier de Saint-Louis ? Un émissaire au service du chapelain de la reine, Anne d’Autriche, chargé de retrouver un banquier disparu? Un enquêteur plongeant dans un passé oublié, pour appréhender les derniers survivants d’une bande qui avait terrorisé Paris? Ces trois nouvelles apportent un éclairage romanesque à l’authentique histoire d’un homme aux mille facettes.

– Le Bourgeois disparu (dans : Dimension de Capes et d’Esprits, Rivière Blanche, J’ai lu, juin 2013) (Action située en juin 1661.)
Résumé : Après la mort du cardinal Mazarin, Louis Fronsac est approché par le chapelain de la reine, Anne d’Autriche, pour retrouver un banquier disparu. Selon certains, celui-ci serait dans un cachot de la Bastille, ce que les plus hautes autorités du royaume réfutent. Au fil de son enquête, Fronsac découvrira une effroyable machination.
Mon avis : (pas encore lu)

– Le Forgeron et le galérien (Dans La Vie de Louis Fronsac, J’ai lu, 2013). – mars 1663.
Résumé : Le forgeron de Luzarches a été assassiné et tout accuse sa fille. A la demande de Jean de Champlâtreux, fils de Mathieu Molé, le garde des Sceaux, Louis Fronsac reprend l’enquête conduite par le lieutenant du bailli de Senlis.
Mon avis : (pas encore lu)

Le Grand Arcane des rois de France (La vérité sur l’aiguille creuse) (2015, Flammarion)
Résumé : 1663. Une voleuse au talent de faussaire du nom d’Anne Lupin. Des Anglais espions qui veulent s’emparer d’un trésor caché. Le marquis de Louvois et Jean-Baptiste Colbert qui jouent des coudes et complotent pour s’attirer les faveurs de Louis XIV. Au milieu de ces intrigues, plongés dans une aventure où mort et trahison rôdent, Gaston de Tilly et Louis Fronsac enquêtent. Leur dessein ? Découvrir le Grand Arcane des rois de France, ce secret que les souverains se transmettent depuis mille ans.
Les échauffourées, les cabales, les chevauchées et les combats se succèdent. Fronsac et son ami parviendront-ils à percer le mystère alors que les dragons de Louvois, les hommes de main de Colbert et les truands de lady Carlisle sont à leurs trousses ?
Mon avis : (pas encore lu)

Le Grand incendie 1ère partie : le saphir des Stuarts
Le Grand incendie 2ème partie : Fire-Fire-Fire 

Résumé : 1666 : Alors que la France vient de déclarer la guerre à l’Angleterre, l’ancien ambassadeur anglais Denzel Hollis vient demander à Louis Fronsac de retrouver un précieux joyau appartenant aux Stuart, disparu durant la révolution républicaine, vendu ou mis en gage par le chambellan d’Henriette d’Angleterre, veuve de Charles Ier. Au même moment, Gaston de Tilly apprend qu’il a eu un fils avec une ancienne maitresse et que ce garçon, devenu officier de marine, est emprisonné à Plymouth. À la poursuite d’une femme accusée d’avoir volé la pierre précieuse, Louis et Gaston gagneront Londres où la peste fait des ravages. Mais tous deux méconnaissent la puissance de leurs adversaires et Fronsac, arrêté et emprisonné dans la Tour, est promis à la potence. Tandis qu’un immense incendie consume la ville, Gaston de Tilly et son fils pourront-ils compter sur l’aide de Samuel Pepys, un secrétaire de l’Amirauté bien singulier ? Entre combats d’ours et de chiens dans un théâtre shakespearien, navigation sur la Tamise et trahisons dans Whitehall, nos amis retrouveront ils le saphir des Stuart?
Mon avis : (pas encore lu)

Le Dernier secret de Richelieu (1998, Le Masque) : Louis Fronsac, âgé, mène une dernière enquête qui l’amène à découvrir qui est l’Homme au masque de fer. Évènements survenus de septembre 1669 à mai 1670.
Résumé : (1669): Nous sommes en 1669 et un mystérieux prisonnier est conduit à la forteresse de Pignerol. Pourquoi tous ceux qui s’intéressent à lui disparaissent-t-ils comme par enchantement ? Pendant ce temps, le jeune roi se transforme en monarque absolu et la France connaît un régime des plus sévères. Le jeune notaire, Louis Fronsac est une fois de plus au cœur de l’affaire et il se pourrait bien qu’il nous révèle enfin la vérité sur le Masque de fer…
Mon avis : Suite des aventures du petit notaire. On traverse la France avec lui et on visite le Marseille de l’époque. J’aime toujours autant.

Menaces sur le roi (nouvelle).
Résumé : Quelques semaines après l’épilogue du « Dernier secret de Richelieu », Louis XIV est contraint de faire appel à la perspicacité de Louis Fronsac. Mais ce dernier, qui a pris à son service les trois Corses Verazzano, Aragna et Cougourde, se méfie du jeune roi de France. Pourquoi celui-ci lui demande-t-il d’enquêter sur un sordide parricide ? Quelle pression fait sur Sa Majesté le terrible condottiere Charles IV, duc de Lorraine ? Quel secret dissimule Olympe Mancini, duchesse de Soissons et ancienne maîtresse du roi ? Que savent Alexandre Bontemps, le premier valet de chambre de Sa Majesté, et Cateau la Borgnesse, la première maîtresse de Louis XIV ? Louis Fronsac découvrira-t-il la vérité auprès de la dame Monvoisin, une devineresse que d’autres appellent La Voisin ?
Mon avis : (pas encore lu)

Le Captif au masque de fer (J.C. Lattès)
Résumé : La fin du règne de Louis XIV est une sombre période pour la France. Après la révocation de l’édit de Nantes, le pays est entraîné dans d’interminables guerres. Roque la Garde, jeune protestant, enseigne au régiment du Lyonnais, est chassé de l’armée pour avoir refusé la conversion. Il devient bandit de grand chemin et prend le nom de Trois-Sueurs, celui qui donne les trois sueurs à ceux qui lui résistent… Entre crime et corruption à la cour et grande truanderie des bas-fonds de la capitale, Trois-Sueurs doit enquêter sur le secret du captif au masque de fer. Un soldat du roi devenu bandit au grand coeur confronté au plus grand mystère de l’histoire de France.
Mon avis : (pas encore lu)

L’épouvantable meurtre du marquis de Fors
Résumé : En 1663, le marquis de Fors Vigeant, ancien capitaine du prince de Condé, était horriblement assassiné et mutilé lors d’un guet-apens près de Poitiers. Trois ans plus tard, alors qu’il revient d’Angleterre, Louis Fronsac se voit approché par un avocat au Conseil des parties, instance judiciaire en dernier recours où siège Gaston de Tilly comme maître des requêtes. Le défenseur lui assure que les accusés, mis à la question ordinaire et extraordinaire, sont innocents, bien que l’un d’eux ait déjà été décapité. Que leur procès, remplis d’irrégularités, n’est qu’une manœuvre conduite par une grande dame de la cour pour abaisser la famille Mortemart dont le père et le fils sont des favoris du roi. Louis Fronsac accepte de reprendre l’enquête, bien qu’il ne dispose que de peu de temps avant l’exécution des derniers prévenus. Mais ceux qu’il gêne sont tout-puissants, et après avoir subi une sanglante agression et la disparition de Gaston de Tilly, il sera contraint à une violente riposte. Seulement, n’est-il pas déjà trop tard et a-t-il correctement identifié ses ennemis ?
Mon avis : (pas encore lu)

Hors-série : La Vie de Louis Fronsac par Aurore La Forêt est préfacée par Jean d’Aillon (2005 ; Le Masque, coll. « Labyrinthes » hors-série, 2007 ; J’ai lu 2013).
Résumé : Qui était Louis Fronsac ? Ce notaire et chevalier de Saint-Michel, marquis de Vivonne et enfin chevalier de Saint-Louis ? Un émissaire au service du chapelain de la reine, Anne d’Autriche, chargé de retrouver un banquier disparu? Un enquêteur plongeant dans un passé oublié, pour appréhender les derniers survivants d’une bande qui avait terrorisé Paris? Ces trois nouvelles apportent un éclairage romanesque à l’authentique histoire d’un homme aux mille facettes.
Mon avis : (pas encore lu)

Image : Portrait d’homme, dit l’homme aux rubans noirs (Sébastien Bourdon 1616 – 1671) – Le Musée Fabre de Montpellier

voir aussi la PAGE :  « Les aventures de Guilhem d’Ussel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *