Rigot, Olivier « La Fille Aux Cerfs-Volants » (RL2021)

Rigot, Olivier « La Fille Aux Cerfs-Volants » (RL2021)

Auteur : Olivier Rigot, genevois d’origine, est économiste de formation et travaille depuis trente-cinq ans dans les métiers de la finance. Il écrit régulièrement des articles de réflexion en lien avec le monde économique et financier.

La fille aux cerfs-volants est le troisième roman d’Olivier Rigot après Un homme sous emprise (2016) et L’héritage des Farazzi (2018), tous deux parus chez Good Heidi Production.

Editions Slatkine – 30.08.2021 – 288 pages

Résumé :

« Je n’aurais jamais dû croiser le chemin de cette femme. »
Sébastien, photographe de mer, embarque sur un trimaran pour une course autour du monde. Un départ synonyme de fuite éperdue ?
Qui est véritablement Sylvia, prodige du surf à voile et biologiste marine avec laquelle il entretient une histoire d’amour passionnelle ? Quel lourd secret dissimule-t-elle ?
Traque, poursuite, trahisons, La fille aux cerfs-volants happe le lecteur dès la première page. De la Corse à la Normandie, en passant par Paris et la Sardaigne, la cavale de Sébastien nous emmène dans des lieux et des paysages maritimes à couper le souffle.

Mon avis :

Ah que j’ai aimé ce roman !
Un roman sous le signe de la nature, de la passion, des vent et des tempêtes, de tous les vents et toutes les tempêtes… et de la voile et de mettre les voiles… pour partir, pour fuir, faire le tour du monde, s’envoler…
Si parfois il y a quelques termes que seuls les voileux connaissent, je dois reconnaitre que ce n’est pas du tout un souci.
Alors j’ai embarqué … et j’ai vu le vent souffler dans les voiles des planches à voiles, des kitesurf, des voiliers, cerfs-volants, des trimarans …
Tout dans ce livre  passion, une course pour la vie, pour la vie des océans, pour la survie dans les quarantièmes rugissants, une course pour la survie des protagonistes, qui luttent pour leur vie à multiples reprises et dans diverses circonstances…
Quand Seb embarque sur le trimaran à foils le Cheyenne pour battre le record du tout du monde en moins de 40 jours, on se doute bien qu’il fuit.. Mais qui fuit-il ? que fuit-il ?
Tout le roman est un récit qui entremêle l’aventure folle de la traversée en Catamaran et les souvenirs de la vie d’avant, celle qui liait de manière fusionnelle Seb et Sylvia. Alors forcément on se dit qu’il fuit le souvenir de Sylvia… mais cela s’avère bien plus compliqué et le suspense est présent jusqu’à la dernière ligne.
Un magnifique roman sur la Passion, sur la Mer, l’Amour, la Trahison, sur l’Amitié aussi qui vous fait monter l’adrénaline, découvrir des paysages magnifiques, qui vous fait vivre une relation hors-norme entre les êtres et la nature, et entre deux personnages exceptionnels, attachants, solaires… une exaltation de la vie à cent à l’heure dont on ressort vivant et gonflé à bloc!

Un grand merci aux éditions Slatkine pour leur confiance et de m’avoir permis une fois encore de faire une belle découverte.

Extraits :

Je fais lentement le tour de l’oiseau enfin assagi et entravé par ses amarres. Je tente de m’imprégner de l’esprit de cet animal créé par la volonté d’aventuriers pour battre un record illusoire, servant la vanité de marins en panne de sensations fortes et de gloire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.