Adler-Olsen Jussi « Miséricorde » (10.2011)

Adler-Olsen Jussi « Miséricorde » (10.2011)

Auteur : Carl Valdemar Jussi Adler-Olsen, né le 2 août 1950 à Copenhague, est un écrivain danois. Depuis 2007, Jussi Adler-Olsen s’est spécialisé dans une série de romans policiers dont Dossier 64, qui a été la meilleure vente de livres en 2010 au Danemark ; ainsi il a reçu cette année-là la distinction du meilleur prix littéraire danois, le prix du club des libraires : les boghandlernes gyldne laurbær ou « lauriers d’or des libraires ».

Série Les Enquêtes du département V : MiséricordeProfanationDélivranceDossier 64L’effet PapillonPromesseSelfies

Paru chez Albin-Michel

Résumé: Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire. Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de cold case… Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l’inspecteur Mørck, est un véritable phénomène d’édition mondial.

Mon avis : Alors elle a reçu le prix du Meilleur polar scandinave.. Ce n’est pas usurpé ! L’intrigue est super bien ficelée, les personnages bien campés, le duo de la section « V » incroyable et attachant.. Un « cold case ».. mais assez récent pour être encore présent dans les mémoires.. un peu de politique, le thème de la disparition sans corps… Encore un flic à la ramasse et mal dans ses baskets, au caractère impossible dont personne ne veut.. ben oui.. avec une famille .. ou plutôt une ex-famille.. un peu déglinguée.. mais la bonne surprise vient de son acolyte.. qui est tout sauf ce qu’on pourrait imaginer.. et d’ailleurs.. on se demande bien qui il est et d’où il sort.. J’ai adoré et je me réjouis de suivre les prochaines aventures de ce duo de choc..

Extraits:

.Il ne savait pas grand chose de la mort, sinon qu’elle survenait quand on s’y attendait le moins rapide comme l’éclair, puis infiniment tranquille une fois qu’elle avait frappé sa victime

En revanche, il connaissait sa violence et le sentiment d’absurdité qu’elle laissait derrière elle. Celui là, il le ressentait tous les jours.

Mais quand il fit un pas de plus et qu’elle le vit enfin cette vision figea les mots sur ses lèvres. Sous le choc, elle regarda sa bouche, elle vit son sourire en coin se dessiner découvrant lentement ses dents blanches.

Alors le puzzle s’assembla et se fut comme si elle s’était électrocutée

Il tenta un nouveau sourire, cette fois, le timing était meilleur. C’était la règle d’or pour paraître sincère. Commencer par dire quelque chose de positif, et sourire ensuite. L’inverse peut induire n’importe quoi : la flatterie, le flirt. Tout ce qui vous arrange.

Longtemps, elle eu peur de devenir folle ; peur du jour où elle ne se contrôlerait plus. Elle se mit à inventer des images du monde extérieur, de la lumière et de la vie dehors. Elle se mit à sonder des recoins de son cerveau que la banalité laborieuse du quotidien fait oublier l’ordinaire. De vieux souvenirs remontaient peu à peu à la surface. Elle se rappelait des petits instants de tendresse, on la tenait par la main, des mots la caressaient et la consolaient.

Penser aux livres la transportait dans un autre monde. Le seul fait de se représenter la sécheresse et la douce texture du papier allumait en elle une flamme de nostalgie

 

4 Replies to “Adler-Olsen Jussi « Miséricorde » (10.2011)”

  1. Moi, j’ai decouvert cet auteur il y a seulement quelques mois, je n’ai pas commencé par le numero 1 de cette serie, mais qu’importe, cela m’a donné envie de lire les autres. Je vais donc me laisser tenter par celui-ci, comme tu dis, ce duo est surprenant….et j’adore etre surprise…. cela n’arrive pas assez souvent.

  2. Bonjour, je découvre seulement votre blog et j’ai pris plein de notes pour de futurs achats . On a l’air d’aimer les mêmes polars alors je vous conjure de vous mettre à la série des Rizzoli &Isles de Tess Guerritsen qui n’a RIEN à voir avec la série télé. Je lis tellement de policiers que normalement je trouve rapidement la fin. Eh bien avec elle, c’est rare!!!! Franchement, je vous la recommande!!! Bonne journée et au plaisir de lire vos prochains posts

    1. merci pour le petit mot. Effectivement je regarde la série Rizzoli & Isles et du coup, je n’ai pas lu les romans… Je vous suggère de mettre vos suggestions de lecture sous discussions… je vais tester votre conseil lors de mon prochain passage en bibliothèque 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *