Sansom C. J. Série « Matthew Shardlake »

Sansom C. J. Série « Matthew Shardlake »

C. J. Sansom est un écrivain anglais de romans de fictions criminelles. La plupart de ses livres se déroulent au XVIe siècle et son personnage principal est l’avocat Matthew Shardlake, qui travaille pour lord Thomas Cromwell. Son récent roman, Winter in Madrid (Un Hiver à Madrid) est un thriller d’espionnage qui se déroule en Espagne en 1940.
Sansom a suivi ses études à l’université de Birmingham, où il a obtenu un Bachelor of Arts (Licence) et un Ph.D. (Doctorat) en Histoire. Après de multiples emplois, il a décidé de se « recycler » en tant qu’avocat-conseil. Il a quitté son travail afin de devenir écrivain à temps plein.
Les larmes du diable a gagné le prix Ellis Peters du roman historique décerné par la Crime Writers’ Association en 2005 et fut finaliste du même prix pour son roman Dissolution.

Série « Matthew Shardlake »
Dissolution (2004),
Les Larmes du diable (Dark Fire) (2005),
Sang royal (Sovereign) (2007),
Prophétie (Revelation) (2008),
Corruption (Heartstone) (2011)
Lamentation (2014) – paru en français chez Belfond le 26 avril 2016
 
« Dissolution « 
 
En 1537, l’Angleterre est déchirée par une violente période de transition religieuse : les réformistes s’apprêtent à dissoudre tous les anciens monastères catholiques. C’est dans cette atmosphère chaotique qu’un matin, Matthew Shardlake, brillant avocat disciple d’Erasme, est reçu au cabinet de l’autoritaire lord Cromwell, chef des réformistes. Ce dernier le somme de se rendre au monastère de Swansea, théâtre de rumeurs sordides, dans lequel Shardlake va découvrir le cadavre décapité de son confrère, Robin Singleton…
Un assassinat inexplicable, des traces de rituel païen, une congrégation frappée de mutisme : l’avocat devra résoudre, une à une, toutes les facettes de cette profonde et macabre énigme. »
 
« Les larmes du diable »Dans le Londres étouffant de l’été 1540, les esprits s’échauffent : la jeune Elizabeth Wentworth vient d’être reconnue coupable du meurtre de son cousin. Du fait de son étrange comportement, tous la croient habitée par le démon. Tous, sauf son oncle, et Matthew Shardlake, brillant avocat, bien décidé à découvrir la vérité.
Mais c’est compter sans Thomas Cromwell et la nouvelle mission dont il charge Matthew : lui rapporter les « larmes du diable », le feu grégeois inventé par les alchimistes byzantins. Cromwell n’a que douze jours pour offrir cette arme redoutable à Henry VIII et regagner ainsi ses faveurs.
Douze jours, c’est le délai qu’il accorde également à Matthew pour prouver l’innocence d’Elizabeth.« Sang royal »Dans la magnificence sulfureuse de l’Angleterre des Tudor, une enquête périlleuse pour l’attachant et talentueux avocat bossu Matthew Shardlake, égaré dans le dédale des complots de la cour du sanguinaire Henry VIII.
Automne 1541. Une spectaculaire caravane se déploie sur une route du Yorkshire. Henry VIII et sa cour se rendent à York, afin d’assister à la reddition de la ville, siège d’une rébellion papiste.
Matthew Shardlake se trouve déjà sur place. Chargé de rédiger les pièces juridiques adressées au roi, il accepte avec réticence une mission très spéciale de l’archevêque Cranmer : veiller sur la sécurité d’un dangereux prisonnier, Broderick, l’un des chefs de la conspiration, qui est transféré à Londres pour y être interrogé.
Mais les événements vont prendre une tournure inquiétante. Un artisan est assassiné, de mystérieux papiers sont subtilisés… La découverte d’un secret terrifiant, impliquant le roi lui-même, va entraîner Matthew dans une enquête des plus téméraires, et lui faire connaître le pire des sorts pour un sujet d’Henry VIII : la prison de la Tour de Londres…

« Prophétie »

Complots politiques, déchirements religieux et meurtres en série, une plongée captivante dans l’atmosphère trouble de l’Angleterre des Tudor et une enquête en terrain miné pour le brillant avocat bossu Matthew Shardlake. Le dernier volet d’une série qui a connu un succès phénoménal outre-Manche, par l’« un des meilleurs auteurs actuels de romans policiers historiques » selon P. D. James.
Angleterre, 1543. Après la Réforme, le retour de Henry VIII au catholicisme fait régner la terreur dans tout le pays. Censure, persécution, bûcher… Personne n’est à l’abri d’une condamnation pour hérésie.
Réhabilité depuis peu et chargé de défendre un jeune exalté interné à l’asile de Bedlam, l’humaniste Matthew Shardlake entend se tenir à l’écart des conflits. Jusqu’à ce que l’un de ses pairs soit retrouvé noyé dans la fontaine de Lincoln’s Inn, la gorge tranchée.
Au nom de leur vieille amitié et par affection pour la veuve du défunt, Matthew se lance à la poursuite du coupable. Mais, quand plusieurs meurtres étrangement similaires sont commis coup sur coup, son enquête prend une tournure inquiétante.
Une piste s’impose peu à peu : celle d’un tueur inspiré par l’Apocalypse de saint Jean…

Mon avis:   4ème enquête Alors une fois de plus l’enquête est passionnante. Et comme pour les romans de J.F. Parrot et Nicolas Le Floch.. on s’attache aux personnages, et on en apprend plus sur la vie de l’époque. Gros pavé mais plus on avance et plus on veut connaître la suite.
Contexte historique : les dernières épousailles de Henri VIII ( avec Catherine Parr) .. http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Parr

« Corruption »

Été 1545. Alors que le pays se prépare à repousser les troupes françaises, Matthew Shardlake se voit confier une mission délicate par la reine : enquêter sur l’étrange suicide de Michael Calfhill. Fils d’une fidèle suivante, ce précepteur a été retrouvé pendu après avoir déposé plainte contre les Hobbey, un couple chargé de protéger les biens de son ancien élève Hugh Curteys. Mais de quelles « monstruosités » Hugh aurait-il été la victime ? Et pourquoi le troublant jeune homme se montre-t-il si peu concerné par cette affaire ? Avec acharnement, et au péril de sa vie, Matthew entreprend de sonder les odieux secrets des Hobbey. À leur suite, c’est toute la corruption des institutions que l’avocat va mettre au jour. Et dans un royaume régi par le pouvoir et l’argent, certains sont prêts à tout pour conserver leurs privilèges…

Mon avis:  Une fois de plus j’ai retrouvé l’avocat bossu, son assistant Barak. Je suis partie sur les routes, et j’ai tremblé pour Matthew. Un personnage sensible, intelligent, qui se bat et qui est humain, qui nous fait découvrir les dessous de la politique. Contexte : 1545 bataille navale de Portsmouth entre la France et l’Angleterre

« Lamentation »

Mêlant histoire et suspense, une nouvelle enquête de Matthew Shardlake, l’avocat bossu, humaniste et brillant, chargé de sauver la reine d’une terrifiante chasse aux hérétiques. Mais quand les amis Protestants sont plus dangereux que les ennemis Catholiques, à qui peut-on se fier ? Et si par sa loyauté, Shardlake s’était frayé une voie royale vers le bûcher ? Un sixième tome qui clôt le règne d’Henri VIII, sur fond de tensions religieuses, de machinations et de passions.
Sombres machinations, passions dévastatrices et tensions religieuses au coeur de l’Angleterre tourmentée des Tudor ; une nouvelle enquête de Matthew Shardlake, le talentueux avocat bossu, confronté au plus grand des défis : sauver la reine.
Rien ne va plus au royaume des Tudor : alors qu’il s’apprête à pousser son dernier soupir, le tyrannique Henri VIII tente un ultime rapprochement avec le catholicisme dans l’espoir de recommander son âme à Dieu. La chasse aux hérétiques protestants est de nouveau ouverte, les bûchers ne désemplissent plus.
C’est dans ce contexte explosif que Matthew Shardlake est contacté par Catherine Parr, sixième épouse du souverain. Celle-ci est terrifiée : fervente protestante, elle a couché ses pensées dans un journal intime qui a disparu, et dont quelques feuillets ont été retrouvés chez un imprimeur… fraîchement assassiné. Et si les conseillers catholiques du roi avaient en leur possession la preuve de l’hérésie de la reine ? Que risque-t-elle si l’affaire arrive aux oreilles d’Henri VIII ?
Prêt à tout pour aider sa fidèle protectrice, Shardlake se lance dans une enquête particulièrement dangereuse. À qui se fier ? Les amis protestants seraient-ils plus dangereux que les ennemis catholiques ? Comment infiltrer le milieu des fanatiques sans risquer d’être soi-même accusé d’hérésie et de finir au bûcher ?
Mon avis: voir article

 

Je conseille vivement cette série.

 

Du même auteur : sur le blog : « un hiver à Madrid » (2008)

pas encore lu « Dominion » (2014) Belfond

 

7 Replies to “Sansom C. J. Série « Matthew Shardlake »”

  1. Fan de polars historiques et de cette série en particulier, personnage principal très attachant à suivre dans des aventures passionnantes et très instructives en plein 16ème siècle, bref, que du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *