Di Fulvio, Luca «Les aventuriers de l’autre monde» (2020)

Di Fulvio, Luca «Les aventuriers de l’autre monde» (2020)

Auteur : Luca Di Fulvio est un homme de théâtre et un écrivain italien, auteur de roman policier, de fantastique et de littérature d’enfance et de jeunesse. Il est devenu l’un des nouveaux phénomènes littéraires à suivre avec la sortie de « Le gang des rêves » (« La gang dei sogni », 2008) publié en France en juin 2016 chez Slatkine & Cie et premier tome d’une forme de trilogie. Plébiscité par les libraires et les lecteurs, le livre, qui raconte le New York des années 20 par les yeux d’un jeune Italien, s’est lentement mais sûrement transformé en best-seller. Suivra, un an plus tard, « Les enfants de Venise » (La ragazza che toccava il cielo, 2013) puis « Le soleil des rebelles » (Il bambino che trovò il sole di notte 2015). « Les prisonniers de la liberté » (la figlia della libertà 2018) RL2019. En 2020 il publie son premier roman jeunesse «Les aventuriers de l’autre monde» (I ragazzi dell’altro mare)

Slatkine & Cie  – 08.10.2020 – 224 pages – Traduit par Elsa Damien

Résumé : Derrière l’Autre Mer, il y a l’Autre Monde, un royaume interdit où tout est inversé : le jour devient la nuit, les petits se changent en grands et les bons sont méchants.
Rares sont ceux qui sont allés dans l’Autre Monde. Personne n’en n’est jamais revenu.
Lily, Red et Max décident de tenter l’aventure. On est pirate ou on ne l’est pas.
Les Aventuriers de l’Autre Monde est l’unique roman jeunesse de Luca Di Fulvio. Un Gang des rêves tous publics, dont les trois héros vivent en Italie, comme l’auteur.

Mon avis : Comme j’aime beaucoup cet auteur, j’étais curieuse de lire son premier roman jeunesse. Je remercie les Editions Slatkine & Cie de m’en avoir offert la possibilité et j’espère que ce merveilleux conteur continuera d’enchanter les grands et les petits.
C’est l’histoire de trois amis ; tous les jours ils vont à l’école ensemble et ils passent tous les week-ends ans un petit village, au bord de la mer, à la baie du Soleil, une plage qui a la particularité de ne pas être fréquentée par les goélands. Pourquoi je parle de goélands ? Simplement parce qu’ils ont, dans la ville où ils résident un « ami » goéland, qu’ils nourrissent du lundi au vendredi… La Baie du Soleil a d’autres particularités ; on y rencontre des gens un peu spéciaux, comme une dame qui aurait plus de trois cent ans et qui voit les nuages du destin et surtout, au bout de la plage, il y a un univers interdit qui selon la légende, serait le royaume du Néant, et abritait autrefois le Château du Mal.
En quête d’aventure, les trois amis vont s’aventurer dans le royaume du Néant, rencontrer un drôle de vieux bonhomme, qui va les droguer pour en faire ses esclaves et leur faire croire qu’il est leur ami, doublé d’un vieux sage. Ils trouveront un vieux dinghy ensorcelé qui a connu l’autre mer et l’autre monde… La suite, je vous laisse la découvrir… que va-t-il leur arriver ? Mystère…
Ce livre jeunesse correspond à la tranche 8-11 ans je pense mais ce fut un plaisir de s’évader avec ce trio d’enfants.

Extraits :

Elle avait senti une force positive, un esprit ami, enfoui quelque part en elle, comme une lueur éclairant la tristesse de la nuit.
Comme un souffle qui réchauffait son cœur en peine.
A partir de cette nuit-là, elle l’avait appelé Sam Scatolino.
Et dans les moments difficiles, ou lorsqu’elle se sentait particulièrement seule, ce qui arrive à tout le monde, je suppose, son esprit et son cœur invitaient cet ami invisible à discuter avec elle, à la réchauffer et à lui apporter un peu de lumière dans l’obscurité.

Je m’ennuie en classe ! Si comme matière, il y avait Aventure je vous jure que je serais le premier !

Moi je regarde les nuages du destin, les nuages de l’avenir. Et malheureusement, je ne peux rien faire pour les repousser, ce qui doit se produire se produira. Je ne vois pas au-delà.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *