Les Prix littéraires 2018 – La recap’

Les Prix littéraires 2018 – La recap’

Prix Nadal 2018Alejandro Palomas ‘Un amor’, (última obra)

Prix littéraire RTL-Lire 2018 : Isabelle Carré « Les rêveurs » (Grasset) – 1er roman

Prix Montaigne de Bordeaux 2018 : Philippe Sands pour Retour à Lemberg (Albin Michel)

Prix Cazes-Brasserie Lipp 2018 : Régis Wargnier « Les prix d’excellence (Grasset). (Premier roman)

Prix Printemps du Roman 2018 :  Richard Morgiève, Joëlle Losfeld/  « Les hommes » Gallimard

Prix Hennessy du journalisme littéraire 2018Thierry Clermont (Le Figaro Littéraire)
les finalistes:  – Florence Bouchy (Le Monde des Livres), Thierry Clermont (Le Figaro Littéraire), Clémentine Goldszal (Elle, M. le magazine, Vanity Fair), Marine Landrot (Télérama) 
et Valérie Marin La Meslée (Le Point).

Prix Anaïs Nin 2018Catherine Cusset « Vie de David Hockney » (Gallimard)

Prix du Roman des étudiants France Culture – Télérama 2018 : Léonor de Récondo « Point Cardinal » ( 5ème roman) (Éd. Sabine Wespieser)

Prix des Deux Magots 2018 : Julie Wolkenstein « Les vacances» P.O.L

Prix du livre politique 2018 : Fille de révolutionnaires de Laurence Debray (Stock)

Prix des députés 2018 : Fille de révolutionnaires de Laurence Debray (Stock)

Prix  Escales du livre 2018 : L’art de perdre, Alice Zeniter (Flammarion) 
Prix  Escales des lycéens du livre 2018 : Sucre  noir, Miguel Bonnefoy (Rivages)
les finalistesL’art de perdre, Alice Zeniter (Flammarion) – Le camp des autres, Thomas Vinau (Alma) – Pourquoi les oiseaux meurent, Victor Pouchet (Finitude) – La nuit des béguines, Aline Kiner (Liana Levi) – Sucre noir, Miguel Bonnefoy (Rivages)

Prix Marguerite Puhl-Demange 2018Patricia REZNIKOV pour Le songe du photographe (Albin Michel)

Prix Roman France-Télévision 2018 : Michel Bernard, «Le bon cœur » La Table ronde
Prix Essais France-Télévision 2018 : Ivan Jablonka, « En camping-car » Le Seuil

Prix de la page 111 : Sophie Divry pour Trois fois la fin du monde. (Noir sur blanc)

Prix de la page 112 : La dernière France, de Jacques Jouet (P.O.L)  
les finalistes: 1144 livres, de Jean Berthier (Robert Laffont) – La dernière France, de Jacques Jouet (P.O.L) – Une longue impatience, de Gaëlle Josse (Notabilia / Noir sur Blanc) – Chambre simple, de Jérôme Lambert (L’Iconoclaste) – Trouville Casino, de Christine Montalbeti (P.O.L) – L’interruption, de Dominique Noguez (Flammarion) – Que la guerre est jolie, de Christian Roux (Rivages)
Dans nos langues, de Dominique Sigaud (Verdier) – Une rose et un balai, de Michel Simonet (Editions de la revue Conférence)

Prix de la Bibliothèque nationale de France 2018 : Emmanuel Carrère

Prix Régine Desforges 2018 :  Mahir Guven « Grand frère«  (Philippe Rey)
les sélectionnés: Le courage qu’il faut aux rivières, d’Emmanuelle Favier (Albin Michel) – Petites Reines, de Jimmy Levy (Cherche midi) – La fin de Mame Baby, de Gaël Octavia (Gallimard) – Et soudain, la liberté, de Evelyne Pisier et Caroline Laurent (Les Escales) – Neverland, de Timothée de Fombelle (L’Iconoclaste) – Ostwald, de Thomas Flahaut (L’Olivier) – Grand Frère, de Mahir Guven (Philippe Rey) – La fille du van, de Ludovic Ninet (Serge Safran).

Prix Première 2018 (Foire du livre de Bruxelles) : Mahir Guven « Grand frère » (Philippe Rey, octobre 2017)

Prix Psychologies Magazine –  le prix du roman inspirant 2018 :
– les sélectionnés: « Mon père sur mes épaules » Metin Arditi –  « Rencontre à Pékin » et « Une autre Aurélia », Jean-François Billeter –
« Neverland », Timothée de Fombelle  –  « Bakhita », Véronique Olmi – « Mort d’un cheval dans les bras de sa mère » Jane Sautière

Prix du Public Salon du Livre Genève 2018 : Ce prix récompense un auteur de romans ou de nouvelles, qui est Suisse ou étranger vivant en Suisse. « Notre-Dame des égarées » d’Alexandre Voisard (écrivain jurassien)

Prix Salon du Livre Genève 2018 : Gaëlle Josse pour « Une longue impatience » (Editions Noir sur Blanc) 
les 3 finalistes : La beauté des jours de Claudie Gallay (Actes Sud) – Manikanetish de Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier) – Une longue impatience de Gaëlle Josse (Noir sur Blanc)

Prix du livre Inter étranger 2018Paul Auster, « 4321 » (Actes Sud) 

Prix du Livre France bleu-Page des libraires 2018 Un océan, deux mers, trois continents, de Wilfried N’Sondé (Editions Actes Sud)
les sélectionnés: Le Théâtre de Slávek, de Anne Delaflotte Mehdevi (Editions Gaïa) – Un océan, deux mers, trois continents, de Wilfried N’Sondé (Editions Actes Sud) – La Chambre des merveilles, de Julien Sandrel (Editions Calmann-Lévy) – Fugitive parce que reine, de Violaine Huisman (Editions Gallimard) – Kisanga, de Emmanuel Grand (Editions Liana Levi)

Prix Jean d’Ormesson 2018 : Météore des lettres haïtiennes, l’écrivain et intellectuel engagé Jacques Stephen Alexis, probablement assassiné en avril 1961 à 39 ans, est devenu mercredi le premier lauréat du prix Jean d’Ormesson pour son chef d’œuvre « L’espace d’un cillement » (Gallimard/L’imaginaire) 
1ère sélection – Tchinguiz Aitmatov, Djamilia (Denoël, Folio) – Jacques Stephen Alexis, L’Espace d’un cillement (Gallimard L’imaginaire) – Jean-Paul Delfino, Les Pêcheurs d’étoiles (Le Passage) – Gerald Durell, Ma famille et autres animaux (La Table ronde) – Yasushi Inoue, Le Fusil de chasse (Stock, Le Livre de Poche) – Patrick Leigh Fermor, Un temps pour se taire (Nevicata) – Claudio Magris, Danube (Gallimard, Folio) – Robert Margerit, Mont-Dragon (La Table Ronde) – Eric Newby, Un petit tour dans l’Hindu Kouch (Payot, Petite bibliothèque Payot) – Odile d’Oultremont, Les Déraisons (L’Observatoire) – William Styron, La Proie des flammes (Gallimard, Folio) – Gladys Huntington, Madame Solario (Les Belles Lettres)

Prix Alexandre-Vialatte 2018: Jean Rolin « Le traquet kurde » ( P.O.L)

Prix Jules Renard 2018 : Jean-Louis Fournier « Mon autopsie » (Stock)

Prix Caméléon 2018 (prix étudiant du roman étranger traduit en français)  « Les romans meurtriers » de Kim Tak-hwan, traduit du coréen par Yeong-hee Lim et Françoise Nagel

Prix VSD RTL du meilleur thriller étranger : Amy Lloyd « Innocente » (Hugo Roman)

13ème Prix des Lecteurs Quais du Polar/20 minutes : Gilda Piersanti « Illusion tragique » (Le passage) – les finalistes: Hôtel du Grand Cerf de Franz Bartelt (éd. Seuil) – Bombes de Dominique Delahaye (éd. La Manufacture de Livres) – Dossier Kastor de Catherine Fradier (éd. Au Diable Vauvert) – La Chance du perdant de Christophe Guillaumot (éd. Liana Levi) – Illusion tragique de Gilda Piersanti (éd. Le Passage) – L’Étoile jaune de l’inspecteur Sadorski de Romain Slocombe (éd. Robert Laffont)

Prix Le Point du Polar européen 2018:   Malin Persson Giolito, « Rien de plus grand » (Presses de la Cité)

Prix Polar en séries 2018 :L’avocat, Laurent Galandon, Frank Giroud, Frédéric Volante, (Le Lombard, 2015-2017)les finalistes: Le suivant sur la liste, Manon Fargetton (Rageot, 2017) – Une enquête de Mc Cash, volume 3: Plus jamais seul, Caryl Ferey, (Gallimard, 2018) – L’avocat, Laurent Galandon, Frank Giroud, Frédéric Volante, (Le Lombard, 2015-2017) – La chance du perdant, Christophe Guillaumot, (Liana-Lévi, 2017) – Que la guerre est jolie!, Christian Roux (Payot et Rivages, 2018) – Justice soit-elle, Marie Vindy (Plon, 2017)

Prix du Quai des Orfèvres 2018 : « Tension extrême » de Sylvain Forge

Prix Landerneau Polar 2018 :  Emmanuel Grand « Kisanga » (Liana Levi)

Prix VSD/RTL du meilleur thriller français 2018  : Sandrine Destombes « les jumeaux de Piolenc » (Hugo Thriller)

Prix Landerneau des lecteurs 2018 :  Serge Joncour, Chien-Loup (Flammarion)
Le Prix Landerneau des lecteurs a dévoilé sa première sélection en vue de désigner le lauréat de cette année. Les 4 ouvrages finalistes seront connus le 5 septembre et l’auteur récompensé sera révélé le 5 octobre. 
10 finalistes:  Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie (P.O.L.)  – Nina Bouraoui, Tous les hommes désirent naturellement savoir (JC Lattès) – Agnès Desarthe, La chance de leur vie (L’Olivier) – Sophie Divry, Trois fois la fin du monde (Notabilia) – Carole Fives, Tenir jusqu’à l’aube (L’Arbalète Gallimard) Anne-Marie Garat, Le Grand Nord-Ouest (Actes Sud) – Serge Joncour, Chien-Loup (Flammarion) – Yasmina Khadra, Khalil (Julliard) – Pascal Manoukian, Le paradoxe d’Anderson (Le Seuil) – François Roux, Fracking (Albin Michel) Dernière sélection : – Sophie Divry, Trois fois la fin du monde (Notabilia) – Carole Fives, Tenir jusqu’à l’aube (L’Arbalète Gallimard) – Serge Joncour, Chien-Loup (Flammarion) –  Pascal Manoukian, Le paradoxe d’Anderson (Le Seuil)  L’an dernier, Alice Zeniter avec L’art de perdre (Flammarion) avait remporté le prix.

Prix Prix Jean Freustié 2018 : Dominique Barbéris « L’année de l’éducation sentimentale » (Gallimard)

Prix Henri-Queffelec 2018: David Fauquemberg  « Bluff » (Stock) – les finalistes: Joël Baqué « La Fonte des glaces  » ( éditions POL) – Marc Biancarelli « Massacre des innocents » (éditions Actes sud) – Christine Desrousseaux « Mer agitée » (éditions Kero) – David Fauquemberg « Bluff » ( éditions Stock) – Wilfried N’Sondé « Un océan, deux mers, trois continents » (éditions Actes sud) – Sophie Tessier « Varech » (éditions Diabase)

Prix Goncourt du 1er Roman 2018  : Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey)
– les finalistes : Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey) – Ariane de Myriam Leroy (Don Quichotte) – Si de Lise Marzouk (Gallimard) – Géographie d’un adultère d’Agnès Riva (L’Arbalète/Gallimard).

Prix de la Closerie des Lilas 2018Les déraisons d’Odile d’Oultremont (L’Observatoire)
– 1ère sélection : La nuit passera quand même d’Emilie Houssa (Denoël) – Une longue impatience de Gaëlle Josse (Noir sur blanc) – Les rêveurs d’Isabelle Carré (Grasset) – Les déraisons d’Odile d’Oultremont (L’Observatoire) – Souviens-toi de ton avenir d’Anne Dufourmantelle (Albin Michel) – Dankala d’Isabelle Sivan (Serge Safran) – L’année de l’éducation sentimentale de Dominique Barbéris (Gallimard) – Les passagers du siècle de Viktor Lazlo (Grasset) les finalistes: Odile d’Oultremont, Les Déraisons (L’Observatoire) – premier roman – Anne Dufourmantelle, Souviens-toi de ton avenir (Albin Michel) – Gaëlle Josse, Une longue impatience (Noir sur blanc/Notabilia) – sélectionné pour prix Orange du livre – Isabelle Sivan, Dankala (Serge Safran) – premier roman

Prix de la ville de Deauville 2018 Pascal Quignard, Dans ce jardin qu’on aimait, Grasset – 
les finalistesCécile Balavoine, Maestro, Mercure de France – Stéphanie Kalfon, Les parapluies d’Erik Satie, Joëlle Losfeld Editions – Akira Mizubayashi, Un amour de mille-ans, Gallimard – Pascal Quignard, Dans ce jardin qu’on aimait, Grasset – Eric Reinhardt, La chambre des époux, Gallimard – Alexandre Tharaud, Montrez-moi vos mains, Grasset

Prix Pulitzer de littérature 2018 :  Andrew Sean Greer, lauréat du Pulitzer de la fiction 2018

Prix Récamier 2018 : La vérité sur la comtesse Berdaiev de Jean-Marie Rouart, Gallimard

– 1ère sélection : Faire mouche de Vincent Almendros (Minuit) – Les spectateurs de Nathalie Azoulai (P.O.L.) – La folie des autres de Jorge Bonells (Robert Laffont) – Sexe de Christophe Donner (Grasset) – L’oubli de Philippe Forest (Gallimard) – Falaise des fous de Patrick Grainville (Seuil) – Microfictions 2018 de Régis Jauffret (Gallimard) – Apprendre à lire de Sébastien Ministru (Grasset) – L’affaire Mayerling de Bernard Quiriny (Rivages) – Le traquet kurde de Jean Rolin (P.O.L.) – Les guerres de mon père de Colombe Schneck (Stock) – L’express de Bénarès de Frédéric Vitoux (Fayard)

Prix Mac Orlan 2018 : j’ai l’impression qu’il n’a pas été remis ?

Prix Joseph-Kessel 2018 Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain (Éditions Gallimard)
– les finalistes : Des châteaux qui brûlent de Arno Bertina (Éditions Verticales) – Dans l’épaisseur de la chair de Jean-Marie Blas de Roblès (Éditions Zulma) – Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Éditions Grasset) – Taba-Taba de Patrick Deville (Éditions du Seuil) – Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain (Éditions Gallimard) –Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Éditions Flammarion) – La Rose de Saragosse de Raphaël Jérusalmy (Éditions Actes Sud) – Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N’Sondé (Éditions Actes Sud) – L’Art de perdre de Alice Zeniter (Éditions Flammarion)

Prix Gens de Mer 2018David Fauquemberg : Bluff, Stock
1ère sélection : Jim Lynch : Face au Vent, Gallmeiser – David Fauquemberg : Bluff, Stock – Fabien Clauw : Pour les trois couleurs, Paulsen – Pierre Furlan : Le Livre des îles noires, Au Vent des îles – Clarence Boulay : Tristan, Sabine Wespiesser – Marc Biancarelli : Massacre des innocents, Actes Sud – Peter Nichols : Golden Globe, Glénat – David Fohr : Retour à Buenos Aires, Slatkine – Michel Moutot : Séquoias, Seuil – Luc Corlouër : De Port-Louis à Port-Louis, Ramsay – Ronan Gouézec : Rade Amère, Le Rouergue – Francis Tabouret : Traversée, POL  2ème sélection :

Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs 2018Ananda Devi, Manger l’autre (Grasset)
1ère sélection  : Justine Bo, Si nous ne brûlons pas (Equateurs) – Ananda Devi, Manger l’autre (Grasset) – Christian Guay-Poliquin, Le Poids de la neige (L’Observatoire) – Hubert Haddad, Casting sauvage (Zulma) – Lenka Hornakova-Civade, Une verrière sous le ciel (Alma éditeur) – Gaëlle Josse, Une longue impatience (Noir sur Blanc) – Philippe KRHAJAC, Une vie minuscule (Flammarion) – Yanick Lahens, Douces déroutes (Sabine Wespieser) – Lucie Land, La débrouillardise (Grasset) – Céline Lapertot, Ne préfère pas le sang à l’eau (Viviane Hamy) – Hélène Ling, Ombre chinoise (Rivages) – Kettly Mars, L’ange du Patriarche (Mercure de France) – Wilfried Nsondé, Un océan, deux mers, trois continents (Actes Sud) – Benjamin Pitchal, La classe verte (Gallimard) -Éric Plamendon, Taqawan (Quidam) – Marie Redonnet, Trio pour un monde égaré (Le Tripode) – Joachim Schnerf, Cette nuit (Zulma) – Omar Youssef Souleiman, Le petit terroriste (Flammarion) – – Irina Teodorescu, Celui qui comptait être heureux longtemps (Gaïa) – – Éric Valmir, Pêcheurs d’hommes (Robert Laffont) 2ème sélection: Manger l’autre de Ananda DEVI (Grasset) – Rosa Panthère de Emmanuelle GUATTARI (Mercure de France) – Le Poids de la neige de Christian GUAY-POULIQUIN (L’Observatoire) – Casting sauvage de Hubert HADDAD (Zulma) – Une longue impatience de Gaëlle JOSSE (Noir sur Blanc) – Ne préfère pas le sang à l’eau de Céline LAPERTOT (Viviane Hamy) – Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N’Sondé (Actes Sud) – La classe verte de Benjamin PITCHAL (Gallimard) – Le petit terroriste de Omar Youssef SOULEIMANE (Flammarion) – Celui qui comptait être heureux longtemps de Irina TEODORESCU (Gaïa Editions)

Prix littéraire du Goéland masqué 2018 (un premier roman dans le genre noir ou policier paru l’année précédente) Benoît Philippon « Cabossé » Gallimard

Grand Prix de l’Imaginaire 2018: Francophone: Toxoplasma de Sabrina Calvo (La Volte) Etranger:  L’Arche de Darwin de James Morrow (Au diable vauvert)

Roman francophone 2ème sélection : La Désolation de Pierre Bordage (Bragelonne) – Toxoplasma de Sabrina Calvo (La Volte) – Le Temps de Palanquine de Thierry Di Rollo (Le Bélial’) – La Société des faux visages de Xavier Mauméjean (Alma)

Roman étranger 2ème sélection : La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins (Denoël, Lunes d’encre) – Bagdad, la grande évasion ! de Saad Z. Hossain (Agullo) – L’Arche de Darwin de James Morrow (Au diable vauvert) – 2312 de Kim Stanley Robinson (Actes Sud, Exofictions)

Prix Maison de la Presse 2018  (49ème)Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin (Albin Michel)
– les finalistes : Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin (Albin Michel) – Massacre des innocents de Marc Biancarelli (Actes Sud) – Tyrannie de Richard Malka (Grasset) – La chambre des merveilles de Julien Sandrel (Calmann Lévy) – Sauf d’Hervé Commère (Fleuve noir) – Les indifférents de Julien Dufresne Lamy (Belfond)

Prix François-Billetdoux 2018:
– les finalistes : – Le Déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset) – Les héroïnes de cinéma sont plus courageuses que moi de Guillaume Guéraud (Rouergue) – Où cours-tu William … de Denis Jeambar (Calmann Lévy) – Fraternelle mélancolie de Stéphane Lambert (Arléa) – Aimer Lawrence de Catherine Millet (Flammarion) – Là-bas, août est un mois d‘automne de Bruno Pellegrino (Zoé) – Mina Loy, éperdument de Mathieu Terence (Grasset) – – Made in China de Jean-Philippe Toussaint (Minuit)

Prix Tour Montparnasse 2018:
– les finalistes : Catégorie fiction/essai : Le Figurant de Didier Blonde (Gallimard)
De colère et d’ennui – Paris chronique de 1832 de Thomas Bouchet (Anamosa) La Mort de Fernand Ochsé de Benoît Duteurtre (Fayard)Je suis Jeanne Hébuterne d’Olivia Elkaim (Stock) Casting sauvage d’Hubert Haddad (Zulma) Le Magasin jaune de Marc Trévidic (Lattès)Microfilm d’Emmanuel Villin (Asphalte) 
– les finalistes : Catégorie beaux-arts: Mai 68, photographies de Bruno Barbey, textes de Bernard Chambaz et Juan Bosco Diaz-Urmeneta (Créaphis) Van Dongen & le Bateau-Lavoir, collectif, catalogue d’exposition (Somogy) Foujita, peindre dans les années folles de Sylvie Buisson et Anne Le Diberder, catalogue d’exposition (Mercatorfonds) Les Hollandais à Paris: 1789 – 1914, collectif, catalogue d’exposition publié (Paris Musées) Paris sans fin d’Alberto Giacometti (Les Cahiers dessinées) Vassilieff, journal présenté par Anne Egger (Paradox) 

Prix de La Coupole – ancien prix Le Vaudeville 2018 : Play Boy de Constance Debré (Stock)

les finalistes: Fille de révolutionnaires de Laurence Debray (Stock), récent Prix du livre politique et Prix des députés – Play Boy de Constance Debré (Stock) – premier roman – La mort de Fernand Ochsé de Benoît Duteurtre (Fayard) – Les jeunes gens: promotion Macron de Mathieu Larnaudie (Grasset) – L’affaire Mayerling de Bernard Quiriny (Rivages) – La diagonale du désir de Sinziana Ravini (Stock) – premier roman – Dos au mur de Nicolas Rey (Au Diable vauvert) – Rien de ce qui est humain n’est honteux de Marianne Vic (Fayard)

Prix des libraires 2018Légende d’un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson)
 2ème sélection: Bluff de David Fauquemberg (Stock) – Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – Comment vivre en héros de Fabrice Humbert (Gallimard) – Légende d’un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson) – Trois jours chez ma tante d’Yves Ravey (Minuit) –  les 3 finalistesComment vivre en héros de Fabrice Humbert (Gallimard) – Légende d’un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson) – Trois jours chez ma tante d’Yves Ravey (Minuit)

Prix Historia du roman historique 2018 : Les Bourgeois, d’Alice Ferney (Actes Sud).

Prix Historia du roman policier historique 2018Mascarade, de Ray Celestin (Le Cherche Midi).

Prix Historia de la biographie 2018 : Vergennes. La gloire de Louis XVI, de Bernard de Montferrand (Tallandier).

Prix Arsène Lupin 2018 :   « Le suspendu de Conakry » de Jean-Christophe Rufin
les finalistes : – Au 5è étage de la faculté de droit de Christos Markogiannakis – – Le talent et les assassins de Philippe Dessertine – – Les infidèles de Dominique Sylvain – – La griffe du chat de Sophie Chabanel –  Le suspendu de Conakry de Jean-Christophe Rufin – – La mille et deuxième nuit de Carole Geneix

Prix SNCF du Polar 2018 : – Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol (Babel noir)
les finalistesSix jours, de Ryan Gattis (Le Livre de poche) – Il reste la poussière, de Sandrine Collette (Le Livre de poche) – Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol (Babel noir) – Le moineau rouge, de Jason Matthews (Points Thriller) – Un fond de vérité, de Sigmunt Miloszewski (Pocket Thriller).

Prix Marcel Pagnol 2018Colombe Schneck pour Les guerres de mon père, paru en janvier chez Stock.

Prix des lecteurs L’Express – BFMTV 2018 : Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N’Sondé (Actes Sud)

Prix Méditerranée 2018:  Kamel Daoud « Zabor ou les Psaumes » (Actes Sud)

Prix Méditerranée étranger 2018: Daniel Mendelsohn « Une odyssée » (Flammarion).

Prix Méditerranée polar 2018: Gilda Piersanti « Illusion tragique » (Le passage)

Prix Méditerranée polar du 1er roman 2018: Olivier Bal « Les limbes » (De Saxus)

le Prix Littérature-monde  2018: Le jeune romancier sénégalais Mohamed Mbougar Sarr a été primé par le jury du Prix littérature-monde pour son roman Silence du Choeur (Présence Africaine)

Prix Littérature-monde étranger 2018 : L’écrivain islandais Einar Már Guðmundsson a quant à lui reçu le prix littérature-monde étranger pour son livre Les Rois d’Islande (Zulma Éditions)

Prix du Livre de voyage urbain Figaro Magazine/The Penisula Paris 2018 :
finalistes: :

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie document/biographie : « Gabriële »  Anne Berest, Claire Berest, (Stock)

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie roman : « Les rêveurs » Isabelle Carré, Grasset et Fasquelle

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie roman étranger : « My absolute darling » Gabriel Tallent, Gallmeister

Grand Prix des Lectrices Elle Roman 2018Anna Hope,  «La salle de bal» (Ed. Gallimard)

Grand Prix des Lectrices Elle Policier 2018Eva Dolan  « Les chemins de la haine » (Ed. Liana Levi)

Grand Prix des Lectrices Elle Document 2018:  Delphine Minoui  « Les passeurs de livres de Daraya» (Ed. Seuil)

Le Goncourt de la biographie 2018 :  Denis Demonpion pour Salinger intime: Enquête sur l’auteur de L’Attrape-cœurs (Robert Laffont)

Grand Prix roman noir 2018 – étranger (Beaune) : Peter Farris « Le Diable en personne » (Gallmeister, « Néo noire »)

Le Prix du 1er roman policier (Beaune) à Charlotte Cahné « Fatale descente (Éd.Le Masque)

Grand Prix du  roman policier francophone (Beaune) : Jacky Schwartzmann « Demain c’est loin » (Seuil, « Cadre noir »)

Prix de  la revue America cofondée par François Busnel et Éric Fottorino 2018. : Gabriel Tallent pour son premier roman My Absolute Darling (éditions Gallmeister)

Prix Saint-Maur en Poche du Polar :
Roman français :
sélectionnés :  Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure – J’ai Lu • L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard – Isabelle Duquesnoy – Points • Vincent qu’on assassine de Marianne Jaeglé – Folio • Par amour de Valérie Tong Cuong – Le Livre de poche
Roman étranger :
sélectionnés : La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan – Le Livre de poche • La maison au bord de la nuit de Catherine Banner – Pocket • La voix des Vagues de Jackie Copleton – Pocket • Un petit boulot de Iain Levison – Liana Levi
Polar :
sélectionnés : Les lois du ciel de Grégoire Courtois – Folio • Les salauds devront payer de Emmanuel Grand – Le Livre de poche • La fille idéale de Gilly Macmillan – Pocket • L’affaire de l’homme à l’escarpin de Jean-Christophe Portes – City editions

Essai :
Jeunesse :
Coups de coeur de la Griffe Noire :  
Prix Griffe Noire du Polar de l’année :
Prix pour l’ensemble de son oeuvre :
Prix « Honoris causa » des lecteurs :

Prix du Thriller VSD — RTL 2018
meilleur thriller français (parrainé par) :
meilleur thriller étranger (parrainé par) :
Coup de coeur RTL :

Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2018  :  Jean Marc Turine, « La théo des fleuves«  (Esperluète, Fédération Wallonie Bruxelles) – Mention spéciale : Stéfanie Clermont, « Le jeu de la musique«  (Le Quartanier, Canada Québec)

10 finalistes:  1994 de Adlène Meddi (Algérie) aux éditions Barzakh (Algérie) – Balkis de Chloé Falcy (Suisse) aux Pearlbooksedition (Suisse) – Bénédict de Cécile Ladjali (France / Iran) aux éditions Actes Sud (France) – Il est à toi ce beau pays de Jennifer Richard (France / Etats- Unis) aux éditions Albin Michel (France) – Le jeu de la musique de Stéfanie Clermont (Canada Québec) aux éditions Le Quartanier (Canada Québec) – Les passagers du siècle de Viktor Lazlo (Fédération Wallonie Bruxelles) aux éditions Grasset (France) – Le peintre d’aquarelles de Michel Tremblay (Canada Québec) aux éditions Lemeac (Canada Québec) – Revenir de Raharimanana (Madagascar) aux éditions Rivages (France) – Silence du Chœur de Mohamed Mbougar Sarr (Sénégal) aux éditions Présence Africaine (France) – La Théo des fleuves de Jean-Marc Turine (Fédération Wallonie Bruxelles) aux éditions Esperluete (Fédération Wallonie Bruxelles)

Prix de littérature de l’Union européenne 2018 :

Prix Saint-Simon (42ème) 2018Claude Martin« La diplomatie n’est pas un dîner de gala : mémoires d’un ambassadeur : Paris-Pékin-Berlin » (L’Aube)

Prix Orange du livre 2018Joachim Schnerf « Cette nuit«  (Zulma)

Le Prix Stanislas 2018 (meilleur premier roman publié à la rentrée littéraire) :  Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)

 Les prix Transfuge 2018

    • Meilleur roman de langue française : Lèvres de pierre de Nancy Huston (Actes Sud)
    • Meilleur essai : L’enfant d’Ingolstadt de Pascal Quignard (Grasset)
    • Meilleur premier roman : La grande idée d’Anton Beraber (Gallimard)
    • Meilleur roman européen : Les livres de Jakob d’ Olga Tokarczuk (Noir sur blanc)
    • Meilleur livre américain (ex-aequo) : Forêt obscure de Nicole Krauss (L’Olivier) et Moonglow de Michael Chabon (Robert Laffont)
    • Meilleur roman israélien : La maison de ruines de Ruby Namdar (Belfond)
    • Meilleur roman arabe : J’ai couru vers le Nil d‘Alaa El Aswany (Actes Sud)
    • Meilleur roman hispanique : Moronga d’Horacio Castellanos Moya (Métailié)
    • Meilleur roman africain : L’heure de l’ange de Karel Schoeman (Phébus)
    • Meilleur texte de théâtre : Tous des oiseaux du ciel de Wajdi Mouawad (Actes Sud-Papiers)
    • Meilleur récit : Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock)
    • Meilleur livre d’art : L’archéologie en bulles de Fabrice Douar et Jean-Luc Martinez (Seuil)
    • Meilleur livre de cinéma : Federico Fellini – Le Métier de cinéaste de Rita Cirio (Seuil)
    • Meilleur espoir polar : Parfois c’est le diable qui vous sauve de l’enfer de Jean Paul Chaumeil (Rouergue)
    • Meilleur polar étranger : Prodiges et miracles de Joe Meno (Agullo)
    • Meilleur polar francophone : 1994 d’Adlène Meddi (Rivages Noir)

 

 Prix FNAC 2018:  Dieudonné, Adeline – La vraie vie (Iconoclaste Eds)

Prix des libraires de Nancy – Le Point 2018 Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit)

finalistes : Le malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel) – Arcadie Emmanuelle Bayamack-Tam (P.O.L) – Capitaine d’Adrien Bosc (Stock) – Nuit sur la neige de Laurence Cossé (Gallimard) – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit) – Frère d’âme de David Diop (Seuil) – Helena de Jérémy Fel (Rivages) – Lynx de Claire Genoux (Corti) – Chien-Loup de Serge Joncour (Flammarion) – L’île aux troncs de Michel Jullien (Verdier) – Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal (Verticales) – Loup et les hommes d’Emmanuelle Pirotte (Cherche Midi) – Tu t’appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider (Grasset)

Prix Livre et Droits de l’Homme par Ville de Nancy  : Kouamé pour « Revenu des ténèbres ».

Prix de la Feuille d’or de la ville de Nancy – France Bleu Lorraine – France 3 Lorraine 2018 : Prix des médias Nicolas Mathieu « Leurs enfants après eux » ( Ed. Actes Sud ).

Prix Roman-News 2018 : (Ce prix récompense un auteur francophone déplaçant vers la fiction un fait divers ou un personnage issu du réel.)  « Le lambeau « de Philippe Lançon, Gallimard

Prix : « Envoyé par La Poste » 2018 :

sélection : Le malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel) – La grande idée, d’Anton Beraber (Gallimard) – Là où les chiens aboient par la queue d’Estelle-Sarah Bulle (Liana Levi) – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit) – La vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste)

Grand Prix de Littérature Policière 2018Marion Brunet : L’été circulaire (Albin Michel, 2018)
Les  sélectionnés : Xavier Boissel : Avant l’aube (Ed.10-18, 2017) – Marion Brunet : L’été circulaire (Albin Michel, 2018) – Lionel Fintoni : Il ne faut jamais faire le mal à demi (L’Aube noire, 2017) – Marin Ledun : Ils ont voulu nous civiliser (Flammarion, 2017) – Olivier Norek : Entre deux mondes (M.Lafon, 2017) – Jean-Bernard Pouy : Ma ZAD (Série Noire, 2018) – Sébastien Raizer : Minuit à contre-jour (Série Noire, 2017) – Jacky Schwartzmann : Demain c’est loin (Seuil – Cadre noir, 2017) – Gilles Sebhan : Cirque mort (Rouergue noir, 2018) – Isabelle Sivan : Dankala (Serge Safran, 2018) – Marc Vilard : Les biffins (J. Losfeld, 2018)

Grand Prix de Littérature Policière 2018 – étrangerJake Hinkson,  Sans lendemain » (Gallmeister)

les sélectionnés : Tove Alsterdal : Tango fantôme (Rouergue noir, 2017) – Fernando Aramburu : Patria (Actes Sud, 2018) – Alex Berg : Semailles mortelles (J.Chambon – Noir, 2018) – Eva Dolan : Les chemins de la haine (Liana Levi, 2018) – Peter Farris : Le diable en personne (Gallmeister, 2017) – Colin Harrison : Manhattan vertigo (Belfond noir, 2018) – Jake Hinkson : Sans lendemain (Gallmeister, 2018) – Jorn Lier Horst : Les chiens de chasse (Série noire, 2018) – Dirk Kurbjuweit : Peur (Delcourt, 2018) – Alan Parks : Janvier noir (Rivages, 2018) – Tom Piccirilli : Les derniers mots (Série noire, 2018) – Gabriel Tallent : My absolute darling (Gallmeister, 2018)

Prix Sade 2018 : Jonathan Littell pour Une vieille histoire. (Gallimard)
2ème sélection: L’animal de compagnie, Léo Barthe (La Musardine) – Dirty, Mavado Charon (Mania Press) – Lykaia, DOA (Gallimard, à paraître le 4 octobre) – Une vieille histoire, Jonathan Littell (Gallimard) – L’adolescente japonaise, Stéphane du Mesnildot (Le Murmure) – Les saintes de l’abîme, Elizabeth Prouvost (Humus) – La vespasienne, Sébastien Rutés (Albin Michel) – Ink is my blood, Apollonia Saintclair (Encre sympathique) – Une histoire des sexualités, Sylvie Steinberg (Puf) Camarades de Pékin, Bei Tong (Calmann-Lévy)

Prix Sade 2018 du 1er roman :

Prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama  2018
1ère sélection: La robe blanche de  Nathalie Léger, P.O.L – Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard, Minuit – Arcadie de Emmanuelle Bayamack-Tam, P.O.L – Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, Actes Sud – Trois enfants du tumulte de Yves Bichet, Mercure de France

Le Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire 2018 : Les enfants de Staline : la guerre des partisans soviétiques (1941-1944) – Masha Cerovic, (Le Seuil)

Prix du Roman historique 2018 : Le bon coeur – Michel Bernard, (La Table ronde)

Prix du noir historique 2018 :  Tu dormiras quand tu seras mort de  François Muratet, Joëlle Losfeld (Gallimard)

Prix Augustin-Thierry 2018François Jarrige, Thomas Le Roux, « La contamination du monde : une histoire des pollutions à l’âge industriel » (Le Seuil)

Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique 2018 : La déconfiture Volume 2 –  Pascal Rabaté, Futuropolis

Prix Filigranes 2018  : Adeline Dieudonné, La vraie vie aux éditions (L’Iconoclaste) suivi de près par Helena de Jérémy Fel et Séquoias de Michel Moutot. les finalistes : La rose de Saragosse de Raphaël Jerusalmy (Actes Sud) – Maramisa de Vincent Engel (Les Escales) – La fin des idoles de Nicolas Gaudemet (Tohu-Bohu), premier roman – La vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste), premier roman, à paraître le 29 août – Helena de Jérémy Fel (Rivages), à paraître le 22 août

Prix littéraire de la Vocation 2018 (42ême édition) : Boris Bergmann « Nage Libre » édité chez Calmann Lévy

Prix Le Livre de Poche / le choix des lecteurs (catégorie Polar ) 2018Canicule de Jane Harper, Librairie générale française

Prix des lecteurs du Livre de Poche / le choix des lecteurs (catégorie littérature)  2018 Par amour – Valérie Tong Cuong, Librairie générale française

Prix des lecteurs du Livre de Poche / le choix des lecteurs (catégorie littérature etrangère)  2018 No home de Yaa Gyasi, Librairie générale française

Prix  du Livre de Poche / le choix des lecteurs documents/essais  2018 : La grande histoire du monde de François Reynaert, Librairie générale française

Prix de la littérature arabe 2018 :  Omar Robert Hamilton « La ville gagne toujours «  (Gallimard)

Prix du Polar Romand 2018 (Lausan’noir)
première sélection Le Mage noir, Olivia Gerig (L’Âge d’Homme) –  Les trois singes, Florian Sägesser (L’Âge d’Homme) – Carnaval noir, Metin Arditi (Grasset) –   Les casseurs d’os, Sébastien Meier (Fleuve Noir) Le miroir des âmes, Nicolas Feuz (Slatkine) –  Nora, Louise Anne Bouchard (Slatkine) –    La Coach, Nicolas Verdan (BSN Press) –   24 heures, Marie-Christine Horn (BSN Press) –    La cagoule, Bastien Fournier (L’Aire) – L’ombre du souvenir, Marie Javet (Plaisir de Lire) –  La séquence, Stefan Catsicas (Favre) – Les trois finalistes :

Prix Violeta Negra 2018 : Carlos Salem: Attends-moi au ciel (Actes Sud)
sélectionnés : Mimmo Gangemi: La vérité du petit juge (Seuil Noir) – traduit de l’italien par Christophe Mileschi – Carlos Salem: Attends-moi au ciel (Actes Sud) – traduit de l’espagnol (Argentine) par Judith Vernant – Antonio Manzini: Maudit printemps (Denoël) – traduit de l’italien par Samuel Sfez – Martin Solares: N’envoyez pas de fleurs (Bourgois) – traduit de l’espagnol (Mexique) par Christilla Vasserot – Alexis Ravelo: La stratégie du pékinois (Mirobole) – traduit de l’espagnol par Amandine Py – Pedro Garcia Rosado: Mort sur le Tage (Chandeigne) – traduit du portugais par Myriam Benarroch

« Le nouveau prix de littérature », alternative au Nobel :  La Guadeloupéenne Maryse Condé – L’écrivaine de 81 ans, auteure d’une trentaine de romans portant notamment sur l’esclavage et le colonialisme, a été choisie par un vote populaire.

Prix Femina :
2ème  sélection : Arcadie d’Emmanuelle Bayamack-Tam (P.O.L) – Trois enfants du tumulte d’Yves Bichet (Mercure de France) – Je voudrais que la nuit me prenne d’Isabelle Desesquelles (Belfond) – Platine de Régine Detambel (Actes Sud) – Frère d’âme de David Diop (Seuil) – François, portrait d’un absent de Michaël Ferrier (Gallimard) – Idiotie de Pierre Guyotat (Grasset) – Le lambeau de Philippe Lançon (Gallimard) – Par les écrans du monde de Fanny Taillandier (Seuil) – Roissy de Tiffany Tavernier (Sabine Wespieser)

Prix Femina étranger :
2ème selection : Je reste ici de Marco Balzano traduit de l’italien par Nathalie Bauer (Philippe Rey) – Taxi curaçao de Stefan Brijs, traduit du néerlandais par Daniel Cunin (Héloïse d’Ormesson) – Le monarque des ombres de Javier Cercas, traduit de l’espagnol par Aleksandar Grujicic, avec la collaboration de Karine Louesdon (Actes Sud) – Le bûcher de György Dragoman, traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly (Gallimard) – La loi de la mer de Davide Enia, traduit de l’italien par Françoise Brun (Albin Michel) – Le cœur converti de Stefan Hertmans, traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin (Gallimard) – La neuvième heure d’Alice McDermott traduit de l’anglais par Cécile Arnaud (La Table ronde) – Voyou d’Itamar Orlev, traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz (Seuil) – My absolute darling de Gabriel Tallent, traduit de l’anglais par Laura Derajinski – Gallmeister) – La marcheuse de Samar Yazbek, traduit de l’arabe par Khaled Osman (Stock)

Prix Femina Essai :
sélection : Histoire des crétins des Alpes d’Antoine de Baecque (La librairie Vuibert) – La France des Belhoumi de Stéphane Baud (La Découverte) – Elsa Morante : une vie pour la littérature de René de Ceccatty (Tallandier) – La saga des intellectuels français (deux volumes) de François Dosse (Gallimard) – Intérieur jour de Marc Dugain (Robert Laffont) – Camille Claudel de Colette Fellous (Fayard) – Gaspard de la nuit d’Elisabeth de Fontenay (Stock) – Même les monstres de Thierry Ollouz (l’Iconoclaste) – Il nous faudrait des mots nouveaux de Laurent Nunez (Cerf) – La nostalgie des pays perdus de Jean-Claude Perrier (Cerf) – La citoyenneté à l’épreuve : la démocratie et les juifs de Dominique Schnapper (Gallimard) – La ruée vers l’Europe : la jeune Afrique en route pour le Vieux Continent de Stephen Smith (Grasset) – Un temps pour haïr de Marc Weitzmann (Grasset)

Grand prix du roman de l’Académie française :
1ère sélection : Carnaval noir de Metin Arditi (Grasset) – Au grand lavoir de Sophie Daull (Philippe Rey) – La chance de leur vie d’Agnès Desarthe (l’Olivier) – Les belles ambitieuses de Stéphane Hoffmann (Albin Michel) – Les cigognes sont immortelles d’Alain Mabanckou (Seuil) – L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset) – L’été des quatre rois de Camille Pascal (Plon) – L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion). 2ème sélection: Les cigognes sont immortelles d’Alain Mabanckou (Seuil) – L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset) – L’été des quatre rois de Camille Pascal (Plon) – L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion).

Man Booker Prize 2018:

6 romans étrangers figurent dans la liste des finalistes du Man Booker International Prize: l‘auteure française Virginie Despentes pour le premier tome de Vernon Subutex , le Sud-Coréen Han Kang (The White Book, Portobello Books), le Hongrois László Krasznahorkai (The World Goes On, Tuskar Rock Press), l’Espagnol Antonio Muñoz Molina (Like a Fading Shadow, Tuskar Rock Press, disponible en français au Seuil sous le titre Comme l’ombre qui s’en va), l’Iraquien Ahmed Saadawi (Frankenstein in Baghdad, OneWorld, disponible en français chez Piranha et au livre de Poche sous le titre Frankenstein à Bagdad) et la Polonaise Olga Tokarczuk (Flights, Fitzcarraldo editions).  6 finalistes Anna Burns, Milkman (Faber & Faber) – Esi Edugyan, Washington Black (Serpent’s Tail). Ses ouvrages ont été publiés en France chez Liana Levi. – Daisy Johnson, Everything under (Jonathan Cape). A paraître en février 2019 chez Stock sous le titre Tout ce qui nous submerge. – Rachel Kushner, The Mars Room (Jonathan Cape). Publié chez Stock sous le titre Le Mars Club. – Richard Powers, The Overstory (Willian Heinemann). Publié au Cherche Midi sous le titre L’arbre-monde. –  Robin Robertson, The long take (Picador

Grand prix de littérature américaine 2018 :
1 ère sélection: Une douce lueur de malveillance de Dan Chaon, traduit par Hélène Fournier (Albin Michel) – Au loin de Hernan Diaz, traduit par Christine Barbaste (Delcourt) – Une maison parmi les arbres de Julia Glass, traduit par Josette Chicheportiche (Gallmeister) – Made in Trenton de Tadzio Koelb, traduit par Marguerite Capelle (Buchet-Chastel) – Le Mars Club de Rachel Kushner, traduit par Sylvie Schneiter (Stock) – Les jours de silence de Phillip Lewis, traduit par Anne-Laure Tissut (Belfond) – Crapalachia de Scott McClanahan, traduit par Théophile Sersiron (Cambourakis) – Route 62 d’Ivy Pochoda, traduit par Adelaïde Pralon (Liana Levi) – L’Arbre-Monde de Richard Powers, traduit par Serge Chauvin (Le Cherche-Midi)

Prix Renaudot 2018 Romans :
1 ère sélection : La grande idée d’Anton Beraber (Gallimard) Capitaine d’Adrien Bosc (Stock) La vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste) Frère d’âme de David Diop (Seuil) L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset) François, portrait d’un absent de Michael Ferrier (Gallimard) Federica Ber de Mark Greene (Grasset) Les belles ambitieuses de Stéphane Hoffmann (Albin Michel) Midi de Cloé Korman (Seuil) Bande de Français de Marco Koskas (Galligrassud) Le lambeau de Philippe Lançon (Gallimard) Le sillon de Valérie Manteau (Le Tripode) L’eau qui passe de Frank Maubert (Gallimard) L’âge d’or de Diane Mazloum (JC Lattès) Quitter le rang des assassins de Pierre Notte (Gallimard) Il est toi ce beau pays de Jennifer Richard (Albin Michel) Tu t’appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider (Grasset) –  2ème sélection : La grande idée d’Anton Beraber (Gallimard) – La vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste) – Frère d’âme de David Diop (Seuil) – L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset) – Les belles ambitieuses de Stéphane Hoffmann (Albin Michel) – Le lambeau de Philippe Lançon (Gallimard) – L’âge d’or de Diane Mazloum (JC Lattès) – Quitter le rang des assassins de Pierre Notte (Gallimard) – Tu t’appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider (Grasset)

Prix Renaudot essais 2018 :
1 ère sélectionLe tour de France par deux enfants d’aujourd’hui de Pierre Adrian et Philibert Humm (Equateurs) – Une famille corse de Robert Colonna d’Istria (Plon) – Idiotie de Pierre Guyotat (Grasset) – Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock) Ce qui n’a pas de prix d’Annie Lebrun (Stock) – En dérivant avec Ulysse de Jean-Paul Mari (JC Lattès) – Modèle vivant de Joann Sfar (Albin Michel)  2ème sélection : Une famille corse de Robert Colonna d’Istria (Plon) – Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock) – Sand à Nohan de Michelle Perrot (Seuil) – Une femme invisible de Nathalie Piégay(Rocher) – Modèle vivant de Joann Sfar(Albin Michel) – Un temps pour haïr de Marc Weitzmann (Grasset)

Prix Renaudot Poche :

Prix Renaudot des lycéens:

Prix Goncourt  :
1ère sélection : La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui (Gallimard) – Le malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel) – Quand Dieu boxait en amateur de Guy Boley (Grasset) – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit) – La vraie vie d’Adeline Dieudonné (l’Iconoclaste) – Frère d’âme de David Diop (Seuil) – La révolte de Clara Dupont-Monod (Stock) – Dix-sept ans d’Eric Fottorino (Gallimard) – Maîtres et esclaves de Paul Greveillac (Gallimard) –Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud)-L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier (Grasset) L’évangile selon Youri de Tobie Nathan (Stock) Quatre-vingt-dix secondes de Daniel Picouly (Albin Michel) L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion) Hôtel Waldheim de François Vallejo (Viviane Hamy) – 2ème sélection : Nicolas Mathieu pour Leurs Enfants après eux – Daniel Picouly pour Quatre-vingt-dix secondes – Pauline Delabroy-Allardpour Ca raconte Sarah – David Diop pour Frère d’âme – Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves – Tobie Nathan pour L’Évangile selon Youri – Thomas B. Reverdy pour L’hiver du mécontentement – François Vallejo pour Hôtel Waldheim

Prix Goncourt des lycéens :

Prix Médicis :
1ère sélection: Pierre Guyotat, Idiotie (Grasset) – Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie (POL) – David Diop, Frère d’âme (Seuil) – Nina Bouraoui, Tous les hommes naturellement désirent savoir (JC Lattès) – Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux (Actes Sud) – Sophie Daull, Au grand lavoir (Philippe Rey) – Fanny Taillandier, Par les écrans du monde (Seuil) – Franck Maubert, L’eau qui passe (Gallimard) – Carole Fives, Tenir jusqu’à l’aube (Gallimard) – Philippe Lançon, Le Lambeau (Gallimard) – Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah (Minuit) – Catherine Poulain, Le Cœur blanc (L’Olivier) 2ème sélection : Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie (POL) – Nina Bouraoui, Tous les hommes naturellement désirent savoir (JC Lattès) – Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah (Minuit) – David Diop, Frère d’âme (Seuil) – Pierre Guyotat, Idiotie (Grasset) – Franck Maubert, L’eau qui passe (Gallimard) – Fanny Taillandier, Par les écrans du monde (Seuil)

 

Prix Médicis étranger
1ère sélection : Selahattin Demirtas L’Aurore, traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes (éditions Emmanuelle Collas) – Zadie Smith Swing Time, traduit de l’anglais par Emmanuelle et Philippe Aronson (Gallimard) – Javier Cercas Le Monarque des ombres, traduit de l’espagnol par Aleksandar Grujicic, avec la collaboration de Karine Louesdon (Actes Sud) – Rachel Kushner Le Mars Club, traduit de l’anglais par Sylvie Schneiter (Stock) – Jon Kalman Stefansson Asta, traduit de l’islandais par Eric Boury (Grasset) – Horacio Castellanos Moya Moronga, traduit par René Solis (Métaillé) – Peter Stamm La douce indifférence du monde, traduit par Pierre Deshusses (Bourgois) – Zoe Valdes Désirée Fe, traduit par Aymeric Rollet (Arthaud) – Brad Watson Miss Jane, traduit par Marc Amfreville (Grasset) – Yiyun Li Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, traduit par Clément Baude (Belfond) 2ème sélection : Horacio Castellanos Moya Moronga, traduit par René Solis (Métaillé) – Selahattin Demirtas L’Auroretraduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes (éditions Emmanuelle Collas) – Rachel Kushner Le Mars Club, traduit de l’anglais par Sylvie Schneiter (Stock) – Yiyun Li Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, traduit par Clément Baude (Belfond) – Zadie Smith Swing Time, traduit de l’anglais par Emmanuelle et Philippe Aronson (Gallimard) – Peter Stamm La douce indifférence du monde, traduit par Pierre Deshusses (Bourgois)

 

Prix Médicis essais :
2ème sélection : Peter Ackroyd, Queer city (Philippe Rey) – Bernard Cerquiglini, L’Invention de Nithard (Minuit) – Elisabeth de Fontenay, Gaspard de la nuit (Stock) – Annie Lebrun, Ce qui n’a pas de prix (Stock) – Stefano Massini, Les Frères Lehman (Globe) – Laure Murat, Une révolution sexuelle ? Réflexions sur l’après-Weinstein (Stock) – Jérome Prieur, La moustache du soldat inconnu (Seuil) – Philippe Vasset, Une vie en l’air (Fayard) – Marc Weitzmann, Un temps pour haïr (Grasset)

 

Prix Jean Giono 2018:
2ème sélection : Daniel Picouly pour Quatre-vingt-dix secondes (Albin Michel) – Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves (Gallimard) – Serge Joncour pour Chien-Loup (Flammarion) – Thomas B. Reverdy pour L’hiver du mécontentement (Flammarion) – Catherine Poulain pour Le cœur blanc (L’Olivier)

Prix Décembre 2018 :
1ère sélection : Depuis la terre, regarder les naufrages de Jeanne Labrune (Grasset) – En attendant la fin du monde de Baudouin de Bodinat (Fario) – François, portrait d’un absent de Michaël Ferrier (Gallimard) – Un été vénitien de Francesco Rapazzini (Bartillat) – Moab : épopée en 22 chants de Jean-Yves Jouannais (Grasset) – Pense aux pierres sous tes pas d’Antoine Wauters (Verdier) – Federica Ber de Mark Green (Grasset) – Modèle vivant de Joann Sfar (Albin Michel) – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit) – Gaspard de la nuit d’Elisabeth de Fontenay (Stock) – La classe verte de Benjamin Pitchal (Gallimard) – En guerre de François Bégaudeau (Verticales) – Le cœur blanc de Catherine Poulain (L’Olivier)

 

Prix Premier roman 2018:
1ère sélection : Meryem Alaoui, La vérité sort de la bouche du cheval, Gallimard – Inès Bayard, Le malheur du bas, Albin Michel – Anton Beraber, La grande Idée, Gallimard – Camille Brunel, La guérilla des animaux, Alma – Estelle-Sarah Bulle, Là où les chiens aboient par la queue, Liana Levi – Julien Cabocel, Bazaar, L’Iconoclaste – Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah, Minuit – Hector Mathis, K.O., Buchet-Chastel. – Clélia Renucci, Concours pour le paradis, Albin Michel – Marie Rouzin, Circulus, Serge Safran

Prix Premier roman étranger 2018 :

1ère sélectionNamdar, La maison de ruines, Belfond – Shih-Li Kow, La somme de nos folies, Zulma – Lisa Halliday, Asymétrie, Gallimard – Taszio Koelb, Made in Trenton, Buchet-Chastel – Itamar Orlev, Voyou, Seuil

1ère Prix Interallié :
1ère sélection : Nuit sur la neige de Laurence Cossé (Gallimard) – Frère d’âme David Diop (Seuil) – Maîtres et esclaves de Paul Gréveillac (Gallimard) – Les belles ambitieuses de Stéphane Hoffmann (Albin Michel) – Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock) – Le lambeau de Philippe Lançon (Gallimard) – Harry et Franz d’Alexandre Najjar (Plon) – L’été des quatre rois de Camille Pascal (Plon) – L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion) – Le train d’Erlingen de Boualem Sansal (Gallimard)

Prix de Flore 2018 :
1ère sélection : La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui (Gallimard) – Le malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel) – Arcadie d’Emmanuelle Bayamak-Tam (P.O.L) – Reviens de Samuel Benchetrit (Grasset) – Techno freaks de Morgane Caussarieu (Serpent à plumes) – Ma vie de Saint de François-Xavier Delmas (Anne Carrière) – Babylone Express de Mathilde-Marie de Malfilâtre (Le Dilettante) – Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud) – Sujet inconnu de Loulou Robert (Julliard) – Anatomie de l’amant de ma femme de Raphaël Rupert (L’Arbre vengeur )

Prix Georges Brassens 2018 :

Prix Wepler-Fondation La Poste 2018 :
1ère sélection : Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie, P.O.L – Camille Bordas, Isidore et les autres, Inculte – Sophie Divry, Trois fois la fin du monde, Noir sur Blanc/Notabilia – Jean-Michel Espitallier, La première année, Inculte – Michaël Ferrier, François, portrait d’un absent, Gallimard/L’Infini – Carole Fives, Tenir jusqu’à l’aube, Gallimard/L’Arbalète – Mark Greene, Frederica Ber, Grasset – Michel Jullien, L’Île aux troncs, Verdier – Nathalie Léger, La Robe blanche, P.O.L – Valérie Manteau, Le Sillon, Le Tripode – Bertrand Schefer, Série noire, P.O.L – Fanny Tallandier, Par les écrans du monde, Seuil – Philippe Vasset, Une Vie en l’air, Fayard

Prix du Style 2018
1ère sélection : Le Malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel) – La Belle de Casa d’In Koli Jean Bofane (Actes Sud) – Capitaine d’Adrien Bosc (Stock) – Là où les chiens aboient par la queue d’Estelle-Sarah Bulle (Liana Levi) – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit) – La Vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste) – Frère d’âme de David Diop (Seuil) – Helena de Jérémy Fel (Rivages) – Depuis la terre, regarder les naufrages de Jeanne Labrune (Grasset) – K.O. de Hector Mathis (Buchet Chastel) – L’Homme qui croyait en sa chance de Marc Menant (Ramsay) – Le Roi chocolat de Thierry Montoriol (Gaïa)  – Les Exilés meurent aussi d’amour d’Abnousse Shalmani (Grasset) – Une vie en l’air de Philippe Vasset (Fayard)

Prix Révélation de la Société des gens des lettres 2018 :
La première sélection de fictionMeryem ALAOUI, La vérité sort de la bouche du cheval, Gallimard – Boris BERGMANN, Nage libre, Calmann-Lévy  – In Koli Jean BOFANE, La Belle de Casa, Actes Sud – CALI, Seuls les enfants savent aimer, Cherche-Midi – Manu CAUSSE, Oublier mon père, Denoël – Philippe DE JONCKHEERE, Raffut, Inculte – David DIOP, Frère d’âme, Seuil    – Jérémie GINDRE, Pas d’éclairs sans tonnerre, Zoé   – Aliona GLOUKHOVA, Dans l’eau je suis chez moi, Verticales – Cédric GRAS, Saisons du voyage, Stock   – Vincent  HEIN, Kwaï, Phébus  – Violaine  HUISMAN, Fugitive parce que reine, Gallimard -Alain JASPARD, Pleurer des rivières, éditions Héloïse d’Ormesson – Julia KERNINON, Ma dévotion,  Le Rouergue  – Cloé  KORMAN, Midi, Seuil – Gilles MARCHAND, Un funambule sur le sable, Aux Forges de Vulcain – Jean-Baptiste NAUDET, La blessure, L’Iconoclaste   – Maria POURCHET, Toutes les femmes sauf une, Pauvert  – Laurine ROUX, Une immense sensation de calme, les éditions du sonneur  – Isabelle SIVAN, Dankala, Serge Safran éditeur  – Ludovic-Hermann WANDA, Prisons, L’antilope – Audrée WILHELMY, Le Corps des bêtes, Grasset

Le palmarès de Lire en poche 2018 :

le prix de littérature française : Négar Djavadi   pour son premier roman Désorientale, publié dans la collection de poche « Piccolo » de son éditeur grand format Liana Levi.

le prix de la « littérature traduite« : Santiago Gamboa  Nécropolis 1209, traduit de l’espagnol (Colombie) par François Gaudry Paru en grand format chez Métailié, il a été publié à petit prix dans la collection « Suites » du même éditeur.

Prix Sud-Ouest /Lire en poche du polarChristophe Guillaumot pour Abattez les grands arbres, réédité chez Points, la filiale poche du Seuil.

Prix Relay des voyageurs 2018: Michel Moutot,  » Séquoias«  aux éditions Seuil.

Prix du Sénat du livre d’histoire 2018Le Secret du prince, Jean-Baptiste Santamaria (Champ Vallon)
les finalistes : –  Généraux, gangsters et jihadistes – Histoire de la contre-révolution arabe, Jean‑Pierre Filiu (La Découverte) –  Montaigne, Arlette Jouanna (Gallimard) – Le Secret du prince, Jean-Baptiste Santamaria (Champ Vallon)

Prix du livre Lorientales 2018 Yamen Manai « L’amas ardent » , (Ed. Elyzad)

Prix Marco Polo Venise 2018 :
les finalistes :

Grand Prix de la Biographie politique 2018Stéphane Courtois pour Lénine, l’inventeur du totalitarisme (Perrin)

finalistes: Jean-Louis Brunaux pour Vercingétorix (Gallimard) – Stéphane Courtois pour Lénine, l’inventeur du totalitarisme (Perrin) – Arlette Jouanna pour Montaigne (Gallimard)

Prix littéraire du « Monde » 2018Jérôme Ferrari « À son image » (Actes Sud) 

Prix Patrimoines 2018 : David Diop pour « Frère d’âme » (Seuil)

Prix Gulli 2018 (Jeunesse) : Véronique Petit « Le mot d’Abel » (Rageot)

Prix de la langue française 2018 :
les finalistes :

Prix Nobel de littérature 2018  : non attribué en 2018

Prix Nicolas Bouvier 2018Andrzej STASIUK, L’Est (Actes Sud)
1ère sélection : Gérald ANDRIEU, Le peuple de la frontière (Editions du Cerf) – Pierre ASSOULINE, Retour à Séfarad (Gallimard) – Rémi BORDES, Le chemin des humbles (Plon) – François BOTT, Un hiver au Vésinet (La Table Ronde) – Edouard CHOFFAT, Le caméléon (Société jurassienne d’émulation) – Paolo COGNETTI, Les huits montagnes (Stock) – Cyrille COUTANSAIS, Les Hommes et la mer (CNRS éditions) – Christian GARCIN, Les Oiseaux morts de l’Amérique (Actes Sud) – Laurent GIRAULT-CONTI, Le carnet Viking. 70 jours en mer de Barents (Payot) – Laurent et Corine MÉRER, Les jardins des explorateurs (Erik Bonnier) – Christophe MIGEON, Wilfred Thesiger. Gentleman barbare (Editions Paulsen) – Eugène NICOLE, Retour d’Ulysse à Saint-Pierre (L’Olivier) – Bruno PELLEGRINO, Là-bas, août est un mois d’automne (Zoé éditions) – Victor POUCHET, Pourquoi les oiseaux meurent ? (Finitude) – Jean ROLIN, Le traquet Kurde (P.O.L.) – Jean-Jacques SALGON, Obock (Verdier) – Andrzej STASIUK, L’Est (Actes Sud) – Frédéric VITOUX, L’Express de Bénarès : A la recherche d’Henry J.-M. Levet (Fayard) – Alexandre VOISARD, Notre-Dame des égarées (Zoé éditions)

Prix Roger Nimier 2018 :
les finalistes :

Prix Mystère de la critique 2018 – Français :

Prix Mystère de la critique 2018 – Etranger :

Prix Nice Baie des Anges 2018 :

Prix Françoise Sagan 2018 :
les finalistes :

Prix Senghor 2018 du 1er roman francophone et francophile : 

Prix François Mauriac 2018:

Prix « une vie » Le Parisien Magazine 2018:

Prix du Livre européen 2018 – catégorie fiction –

Prix du meilleur livre étranger 2018 :

Prix du meilleur livre étranger 2018 – essai :

Prix Sang d’encre 2018 :

Prix Littéraire 30 Millions d’Amis 2018

Prix Polar Michel Lebrun 2018 (Anciennement Prix du roman policier francophone de la ville du Mans) :
1 ère sélection:

Prix Ouest 2018 (créé en 1992, il est décerné à un roman dont l’action se déroule dans le Grand Ouest (Pays de la Loire, Bretagne, Normandie, Poitou-Charentes) ou à un roman écrit par un auteur originaire de ces régions.) :

Prix Festival Polar de Cognac roman français 2018 :
1 ère sélection:

Prix Festival Polar de Cognac roman étranger :

Prix Festival Polar de Cognac roman jeunesse :

Prix Festival Polar de Cognac bande dessinée (série) :

Prix Festival Polar de Cognac bande dessinée (unitaire) :

Prix du premier roman jeunesse Gallimard-RTL-Télérama :  (le 29 novembre 2018)  

 

et pour tout savoir en détails :        http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires   et   https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/liste-des-prix-litteraires-francais-et-francophones/65269

 

One Reply to “Les Prix littéraires 2018 – La recap’”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *