Higashino, Keigo «Un café maison» (2012)

Auteur : Keigo Higashino né le 4 février 1958 à Osaka sur l’île d’Honshū, est un écrivain japonais, auteur de romans policiers.

Il est l’auteur d’une série qui met en scène le Physicien Yukawa : Le Dévouement du suspect X (2011) , Un café maison (2012), L’Équation de plein été (2014).

Et de plusieurs autres romans : La Maison où je suis mort autrefois (2010)La Prophétie de l’abeille (2013) – La Lumière de la nuit (2015) – La Fleur de l’illusion (2016)

Résumé :

Dans une maison des beaux quartiers de Tokyo, Yoshitaka Mashiba annonce froidement à son épouse Ayané qu’il va la quitter et qu’elle ne doit pas en être surprise, puisqu’elle n’a pas respecté les conditions du contrat qui les liait en ne lui donnant pas d’enfant. Qui plus est, il a rencontré une autre femme, et il veut reprendre sa liberté. Elle décide alors de partir passer quelques jours chez ses parents, à Sapporo.

Le surlendemain, on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à côté d’une tasse de café renversée. Kusanagi et son équipe sont dépêchés sur les lieux. Prévenue, l’épouse de la victime rentre de Sapporo, et visiblement l’inspecteur n’est pas insensible à ses attraits. Sur le front de l’enquête, il est rapidement établi que le café bu par Mashiba contenait de l’arsenic, mais le meurtre a autrement toutes les apparences du crime parfait. Soupçonnant Ayané Mashiba, la collègue de Kusanagi prend alors contact avec le physicien Yukawa, qui a déjà aidé la police dans le cadre d’affaires apparemment insolubles. Il refuse d’abord de l’aider, mais change d’avis lorsqu’elle lui apprend que les sentiments de Kusanagi pour la suspecte semblent l’égarer.

Keigo Higashino reprend le couple Kusanagi-Yukawa, déjà rencontré dans Le Dévouement du suspect X, et noue une nouvelle fois une énigme pleine de nuances, dans laquelle séduction et déduction se livrent à une joute délicieuse qui fait tout le charme de ce roman, couronné du prix Naoki, l’un des plus prestigieux au Japon.

Mon avis :

Une fois de plus j’ai beaucoup apprécié le livre de cet écrivain. Tout en finesse, une traque psychologique, fondée sur l’observation et l’intuition ; un jeu de patience, pas de sang, pas de violence. J’avais été bouleversée par « la maison où je suis mort autrefois » et je suis impressionnée par la maitrise de l’auteur.

Extraits

— Il y a une différence entre un trucage criminel et un tour de passe-passe. Vous la saisissez ? Il continua en la voyant faire non de la tête. Commençons par la similitude : il y a une astuce au départ. Mais la manière de la traiter n’est pas du tout la même. Dans le cas de la magie, une fois que le spectacle est terminé, le spectateur perd la chance de la déceler. Dans le cas d’une astuce criminelle, les enquêteurs ont la possibilité d’analyser les lieux du crime jusqu’à ce qu’ils soient satisfaits. Un dispositif, quel qu’il soit, laisse obligatoirement des traces. Le plus difficile pour un criminel est de parvenir à les faire disparaître complètement

Mashiba fumait cigarette sur cigarette, mais il n’était pas du genre à fumer deux cigarettes en même temps. — Que voulez-vous dire ? — Il changeait souvent de partenaire, mais n’en avait jamais deux à la fois. J’imagine que s’il avait une maîtresse, il délaissait sa femme

… à ses yeux, ses employés devaient n’être que des rouages de sa société, et les consommateurs, des citrons à presser.

— Tu ne me déçois jamais ! Tes réponses sont immanquablement celles que j’attends. — J’ai comme l’impression que tu te moques de moi.

Détaché de ses amarres, son cœur flottait à la dérive dans le ciel

Peut-être lui semblait-il plus simple qu’elles ne soient pas pourvues d’accessoires potentiellement embarrassants, comme des amis

La technique, c’est comme le corps. Si on ne l’entretient pas, on la perd

Une trace de sourire y demeurait, mais son apparence gracieuse commençait à s’assombrir, comme le soleil couchant.

 

2 thoughts on “Higashino, Keigo «Un café maison» (2012)

  1. Ah ça me tente bien ENCORE !!! pfffff comme toujours il me faudrait bien plus de temps libre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *