Les prix littéraires 2017 – La récap

Prix Transfuge Magazine de la rentrée littéraire d’hiver 2017

Meilleur polar étranger : Del Arbol, VictorLa Veille de presque tout – (Actes Sud) 2017  
Meilleur roman hispanique : Jaume Cabre, Le voyage d’hiver (Actes Sud)
Meilleur livre français : Yann Moix, Terreur (Grasset)
Meilleur roman anglo-saxon : Kevin Barry, L’oeuf de Lennon (Buchet/Chastel)
Meilleur roman scandinave : Eirikur Orn Norddahl, Heimska, la stupidité (Métailié)
Meilleur roman asiatique : Pramoedya Ananta Toer, Le monde des hommes, (Zulma)
Meilleur essai : Jean-Marc Le Scouarnec, Toscan ! (Séguier)
Meilleur polar français : Hervé Le Corre, Prendre les loups pour des chiens (Rivages)
Meilleur espoir polar : Claudio Giunta, Solovski, (Masque)
Meilleur livre de cinéma : Serge Toubiana, Les fantômes du souvenir (Grasset)
Meilleur poche étranger : E.M Forster, Arctic Summer (Pavillons Poche)
Meilleur poche français : Thomas Clerc, Intérieur (Folio)

Prix Nadal 2017 (Goncourt Espagnol)  : Care Santos  « Media vida »  non traduit encore

Prix Planeta 2017 (Espagne) : Sierra, Javier  » El fuego invisible » – Finalista : Cristina López Barrio « Niebla en Tanger »

Prix littéraire RTL-Lire 2017 : Article 353 du code pénal de Tanguy Viel (Minuit).
les finalistes:  – Une femme au téléphone de Caroles Fives (Gallimard-L’Arbalète) – Sous le compost de Nicolas Maleski (Fleuve) – Le cas Malaussène de Daniel Pennac (Gallimard) – Tout ce dont on rêvait de François Roux (Albin Michel) – Article 353 du code pénal de Tanguy Viel (Minuit).

Prix Hennessy du journalisme littéraire 2017 : David Caviglioli, de l’Obs.
les finalistes:  – David Caviglioli (L’Obs ) – Ariane Chemin (Le Monde) – Thierry Clermont (Le Figaro Littéraire) – Clémentine Goldszal (Les Inrockuptibles, Vanity Fair) – Baptiste Touverey (Books, Vanity Fair)

Prix Anaïs Nin 2017: Nina Leger « Mise en pièce «  (Gallimard) 

Prix du Roman des étudiants France Culture – Télérama 2017 : Gaël Faye « Petit pays »
finalistes: Catherine Cusset « L’autre qu’on adorait », Jean-Paul Dubois « La succession », Gaël Faye « Petit pays », Laurent Mauvignier « Continuer », et Eric Vuillard « 14 juillet »

Prix des Deux Magots 2017 : Kéthévane Davrichewy, L’autre Joseph (Sabine Wespieser)
les finalistes:  –  Kéthévane Davrichewy, L’autre Joseph (Sabine Wespieser)Frédéric Gros, Possédées (Albin Michel) – Eric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud)

Prix Marguerite Puhl-Demange 2017 : Michel Bernard Deux remords de Claude Monet (la table ronde)

Prix Roman France-Télévision 2017 : Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)
Les finalistes: Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard) – Régine Detambel, Trois ex (Actes Sud) – Emmanuel Dongala, La Sonate à Bridgetower (Sonata Mulattica) ( Actes Sud) – Michel Jullien, Denise au Ventoux (Verdier) – Laurent Mauvignier, Continuer (Les Editions de Minuit) Shumona Sinha, Apatride (Editions de L’Olivier)

Prix Essais France-Télévision 2017 : Patrizia Paterlini-Bréchot, (Tuer le cancer – Stock) 
Les finalistes: Patrick Boucheron, (collectif), Histoire mondiale de la France (Seuil) – François Cheng, De l’âme(Albin Michel) – Michaël Foessel, La nuit. Vivre sans témoin (Autrement) – Ruwen Ogien, Mes mille et une nuits. La maladie comme drame et comme comédie (Albin Michel) – Patrizia Paterlini-Bréchot, (Tuer le cancer – Stock) – Sylvain Tesson, Sur les chemins noirs (Gallimard)

Prix de la page 112 : Dominique Rameau « Sanglier »  (José Corti)
les finalistes: Des âmes simples de Pierre Adrian (Les Equateurs); La vie magnifique de Frank Dragon de Stéphane Arfi (Grasset); Face au Styx de Dimitri Bortnikov (Rivages); Autoportrait: remake de Gaspard Delanoë (Plein Jour); Les souhaits ridicules de Pauline Klein (Allia); Un peu tard dans la saison de Jérôme Leroy (La Table Ronde).Terreur de Yann Moix (Grasset); N’être personne de Gaëlle Obiégly (Verticales); Sauf riverains d’Emmanuel Pagano (POL) et Le livre de la faim et de la soif de Camille de Toledo (Gallimard).

Prix de la Bibliothèque nationale de France 2017 :  Jean Echenoz

Prix Régine Desforges 2017 : Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin (Zoé)
– les sélectionnés: Avant que naisse la forêt de Jérôme Chantreau (Les Escales) – Désorientale de Négar Djavadi (Liana Levi) – Fils du feu de Guy Boley (Grasset) – Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin (Zoé) – Monsieur Origami de Jean-Marc Ceci (Gallimard) – Petit pays de Gaël Faye (Grasset) – Rapatriés de Néhémy Pierre-Dahomey (Seuil) – Une bouche sans personne de Gilles Marchand (Aux forges de Vulcain)

Prix Psychologies Magazine –  le prix du roman inspirant 2017 : « Arrête Avec tes mensonges » de Philippe Besson (Julliard) 
– les sélectionnés: Arrête Avec tes mensonges de Philippe Besson (Julliard) – Mon Royaume pour une guitare de Kidi Bebey (Michel Lafon) – Née Contente à Oraibi de Bérengère Cournut (Le Tripode) – La Naissance du sentiment de Jean-François Kervéan (Robert Laffont) – L’Insouciance de Karine Tuil (Gallimard)

Prix du Public Salon du Livre Genève 2017 : Article 353 du code pénal, Tanguy Viel (Minuit) 
les sélectionnés: La Sonate à Bridgetower, Emmanuel Dongala (Actes Sud) – La porte du ciel, Dominique Fortier (Les Escales) – La valse des arbres et du ciel, Jean-Michel Guenassia (Albin Michel) – Chaleur, Joseph Incardona (Finitude) – Jours merveilleux au bord de l’ombre, Rose-Marie Pagnard (Zoé) – Théa, Mazarine Pingeot (Julliard) – La baleine thébaïde, Pierre Raufast (Alma) – Extermination des cloportes, Philippe Ségur (Buchet Chastel) – Romain Gary s’en va-t-en guerre, Laurent Seksik (Flammarion) – Article 353 du code pénal, Tanguy Viel (Minuit)  les 3 finalistes: La Sonate à Bridgetower, Emmanuel Dongala (Actes Sud) – La baleine thébaïde, Pierre Raufast (Alma) – Article 353 du code pénal, Tanguy Viel (Minuit)

Prix RTS du salon du livre de Genève 2017 ( un écrivain suisse ou résidant en Suisse) : Silvia Härri  « Je suis mort un soir d’été »   
les sélectionnés : « Le Dernier Voyage de Soutine » : Ralph Dutli – « Vivre près des tilleuls » : L’AJAR – « L’homme qui voulut acheter une ville » Jean-François Haas – « Autopsie d’un père » Pascale Kramer – Elisa Shua Dusapin « Hiver à Sokcho »

Prix du premier roman jeunesse Gallimard-RTL-Télérama :

Prix Inter : Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)
– les sélectionnés:– Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy (Seuil) – L’homme des bois de Pierric Bailly (P.O.L.) – Le Grand Paris d’Aurélien Bellanger (Gallimard) – Vie de ma voisine par Geneviève Brissac (Grasset) – Trois saisons d’orage de Cécile Coulon (Viviane Hamy) – L’autre qu’on adorait de Catherine Cusset (Gallimard) – Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard) – La succession de Jean-Paul Dubois (L’Olivier) – Au commencement du septième jour de Luc Lang (Stock) – 14 juillet d’Eric Vuillard (Actes Sud).

Prix du Livre France bleu-Page des libraires 2017 : Louis-Philippe Dalembert « Avant que les ombres s’effacent » , Sabine Wespieser Editeur
les sélectionnés: Par amour, de Valérie Tong Cuong (Editions JC Lattès) – Trois saisons d’orage, de Cécile Coulon(Editions Viviane Hamy) – La Baleine thébaïde, de Pierre Raufast (Editions Alma) – Avant que les ombres s’effacent, de Louis-Philippe Dalembert (Editions Sabine Wespieser) – La Daronne, de Hannelore Cayre (Métailié)

Prix Alexandre-Vialatte 2017: Éric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud) 
 2ème selection: Guy Boley, Fils du feu (Grasset) – Michel Jullien, Denise au Ventoux (Verdier) – Éric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud) – Ali Zamir, Anguille sous roche (Le tripode).

Prix Caméléon 2017 – prix étudiant du roman étranger traduit en français – sera remis à l’auteur Víctor del Árbol et au traducteur Claude Bleton pour le roman La Tristesse du Samouraï, publié chez Actes Sud. Ce roman a largement remporté les votes des jurés étudiants de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

13ème Prix des Lecteurs Quais du Polar/20 minutes : Andrée A. Michaud « Bondrée » (Rivages)
les finalistes: Bondrée est arrivé devant Trop de morts au pays des merveilles, de Morgan Audic (Le Rouergue, « Le Rouergue Noir »), Il reste la poussière, de Sandrine Collette (Denoël, « Sueurs froides), Vintage, de Grégoire Hervier (Au Diable Vauvert), Rural noir, de Benoît Minville (Gallimard, « Série noire »), Métamorphosis, Houdini magicien et détective, de Vivianne Perret (Le Masque).

Prix Le Point du Polar européen 2017Hannelore Cayre « La Daronne »
les finalistes : Têtes de dragon, de David Defendi (Albin Michel) – Le Noël du commissaire Ricciardi, de Maurizio de Giovanni (Rivages) – Un cœur sombre, de R. J. Ellory (Sonatine) – La Filière écossaise, de Gordon Ferris (Seuil) – La Maison des brouillards, d’Eric Berg(Slatkine & Cie)

Prix Polar en séries 2017 : « Seules les bêtes » de Colin Niel (Le Rouergue, « Rouergue Noir »)
les finalistes: Andrée A. Michaud « Bondrée » (Rivages), En pays conquis, de Thomas Bronnec (Gallimard, « Série noire »), Hedge Fund, de Tristan Roulot, Philippe Sabbah et Patrick Hénaff (Le Lombard), Jeu d’ombres, de Loulou Dedola et Merwan (Glénat), Kabukicho, Dominique Sylvain (Viviane Hamy), Quand la neige danse, de Sonja Delzongle (Denoël, « Sueurs froides) et Zanzara, de Paul Colize (Fleuve éditions).

Prix du Quai des Orfèvres 2017 :  Pouchairet, Pierre « Mortels Trafics » (Fayard)

Prix Landerneau Polar 2017 : Seules les bêtes de Colin Niel (Le Rouergue)
finalistes: Haute voltige d’Ingrid Astier (Gallimard) – Kaboul express de Cédric Bannel (Robert Laffont) – La daronne d’Hannelore Cayre (Métailié) – Femme sur écoute d’Hervé Jourdain (Fleuve éditions) – Seules les bêtes de Colin Niel (Le Rouergue) – Aveu de faiblesse de Frédéric Viguier (Albin Mchel).

Prix Landerneau des lecteurs 2017 :  L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion).
finalistes: Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion).

Prix Cazes-Brasserie Lipp 2017 : Eric Neuhoff  « Costa Brava » (Albin Michel),
finalistes: Salim Bachi pour Dieu, Allah, Moi et les autres (Gallimard), Claire Gallois pour Et si tu n’existais pas (Stock), Hubert Haddad pour Premières neiges sur Pondichéry (Zulma), Jérôme Leroy pour Un peu plus tard dans la saison (La Table Ronde), Etienne de Montety pour L’Amant noir (Gallimard) et Laurent Seksik pour Romain Gary s’en va-t’en guerre (Flammarion).

Prix Prix Jean Freustié 2017 : Etienne de Montety pour L’Amant noir (Gallimard)
 finalistes:  L’Amant noir de Etienne de Montety  (Gallimard) – Article 353 du code pénal de Tanguy Viel (Minuit) – Hadamar de Oriane Jeancour Galignani (Grasset).

Prix Henri-Queffelec 2017 : Denis Ducroz « N’approchez pas de l’île Dawson ! » (Guérin)
finalistes: Julien Decoin « Soudain, le large » (Éditions du Seuil) – Thibaut Delort-Laval « Cargo noir » (Éditions Ancre de Marine) – Pascale Dietrich « Une île bien tranquille » (Éditions Liana Levi) – Denis Ducroz « N’approchez pas de l’île Dawson ! » (Éditions Guérin) – Édouard Launet « Sorbonne Plage » (Éditions Stock) – Thierry Monthoriol « Le Baiser de la Tortue » (Éditions Gaïa) – Thierry Vila « Le Cri » (Éditions Grasset)

Prix Goncourt du 1er Roman 2017  : Maryam Madjidi, Marx et la poupée (Le Nouvel Attila)
– les finalistes : Manuel Benguigui, Un collectionneur allemand (Mercure de France) – Maryam Madjidi, Marx et la poupée (Nouvel Attila) – Blandine Rinkel, L’Abandon des prétentions (Fayard) – Alexia Stresi, Looping (Stock)

Prix de la Closerie des Lilas 2017 : Jancourt-Galignani, Oriane « Hadamar » (Grasset)
– les finalistes:      Jancourt-Galignani, Oriane « Hadamar » (Grasset) – Marie-Eve Lacasse  » Peggy dans les phares » (Flammarion) –  Shumona, Sinha « Apatride » (L’Olivier) – Stéphanie Kalfon, Joëlle Losfeld » Les parapluies d’Erik Satie  » (Gallimard) – Tong Cuong, Valérie « Par amour » (J.C lattès) – Coulon, Cecile « Tois saisons d’orage » (Viviane Hamy) – Locandro, Catherine « Pour que rien ne s’efface » (Héloïse d’Ormesson)  2ème sélection : Hadamar de Oriane Jeancourt Galignani, (Grasset) – Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon, (Éditions Joëlle Losfeld) – Par amour de Valérie Tong Cuong, (Éditions J.C. Lattès) – Trois saisons d’orage de Cécile Coulon, (Éditions Viviane Hamy)

Prix de la ville de Deauville 2017 : Frédérique Deghelt, Libertango, (Éditions Actes Sud)
les finalistes : Gérard de Cortanze Zazous  (Éditions Albin Michel) – Hubert Haddad « Premières neiges sur Pondichéry » (Éditions Zulma) – Deghelt Frédérique Libertango (Éditions Actes Sud) – Léon Sarah « Wanderer » (Éditions Héloïse d’Ormesson) – Flammer Ami « Apprendre à vivre sous l’eau » (Éditions Christian Bourgois)

Prix Pulitzer de littérature 2017 : Colson Whitehead (Underground Railroad paraîtra le 23 août prochain aux Éditions Albin Michel, traduit de l’anglais (États-Unis) par Serge Chauvin.)

Prix Récamier 2017 : Christophe Ono-dit-Biot  « Croire au merveilleux » (Gallimard)

Prix Mac Orlan 2017 : Olivier Rolin « Baïkal-Amour » (Paulsen)

Prix Joseph-Kessel 2017 : Jean-Pierre Perrin pour son essai Le djihad contre le rêve d’Alexandre, en Afghanistan, de 330 avant J.-C. à 2016 (Seuil)
– les finalistes : Des âmes simples de Pierre Adrian (Éditions des Équateurs) – Tropique de la violence de Nathacha Appanah (Éditions Gallimard) – Écoutez nos défaites ! de Laurent Gaudé (Éditions Actes Sud) – Premières neiges sur Pondichéry de Hubert Haddad (Éditions Zulma) – Ce que tient ta main droite t’appartient de Pascal Manoukian (Éditions Don Quichotte) – La Guerre, et après… de Pauline Maucort (Éditions Les Belles Lettres) – Tunisian Yankee de Cécile Oumhani (Éditions Elyzad) – Le Djihad contre le rêve d’Alexandre de Jean-Pierre Perrin (Éditions du Seuil) – Enfance d’un chaman de Anne Sibran (Editions Gallimard) – Le Cri de Thierry Vila (Éditions Grasset)

Prix Gens de Mer 2017 : « Dans les eaux du Grand Nord » de Ian McGuire 
 1ère sélection : Ian Mc Guire : Dans les eaux du Grand Nord , 10/18 – Nathalie Guibert : Je n’étais pas la bienvenue, Paulsen – Annick Geille : Rien que la mer, Grande Ourse – Morten Stroksnes : Le Livre de la Mer, Gallimard – Yannick Anché : Le Phare de Babel, Moires – Hervé Magnificat : Terre des Vagues, Atlantica – Thierry Vila : Le Cri, Grasset – - Antonio Ferrandiz : Les Voiles de la République, Corsaire éditions – William Finnegan : Jours Barbares, Editions du Sous-Sol – Marie-Hélène Fraissé : L’eldorado polaire de Marin Frobisher, Albin-Michel – Pietro Grossi : Le Passage, Liana Levi – Mike Birch : J’ai chevauché les océans, Arthaud – Marc Girot : L’Air de l’Eternité –  Découvrance – Thierry Dalberto : Girolata, Ancre de Marine

Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs 2017 : Maryam Madjidi, Marx et la poupée (Le Nouvel Attila)
1ère sélection  : Pierre Adrian, Des âmes simples (Equateurs) –   Louis-Philippe Dalembert, Avant que les ombres s’effacent (Sabine Wespieser) –  Nicolas Dickner, Six degrés de liberté (Le Seuil) –  Catherine Gucher, Transcolorado (Gaïa Editions) –  Hubert Haddad, Premières neiges à Pondichéry (Zulma) –  Joël Haroche, L’affaire Rosenblatt (Grasset) –  Maryam Madjidi, Marx et la poupée (Le Nouvel Attila) –  Anna Moï, Le Venin du papillon (Gallimard) –  Shumona Sinha, Apatride (L’Olivier) –  Tanguy Viel, Article 353 du Code Pénal (Minuit)

Prix Maison de la Presse 2017  (48ème): Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson, Julliard 
– les finalistes : La vie magnifique de Franck Dragon, Stéphane Arfi, Grasset – Il est temps de suivre un régime et d’apprendre à voler, Michelle Ballanger, Rouergue – Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson, Julliard – Mer agitée, Christine Desrousseaux, Kero – Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi, Fayard – Par amour, Valérie Tong Cuong, Lattès

le Prix Littérature-monde : Anna Moï « Le venin du papillon » , Gallimard

Prix Littérature-monde étranger : Abdelaziz Baraka Sakin « Le messie du Darfour » , Zulma

Prix du Livre de voyage urbain Figaro Magazine/The Penisula Paris 2017 :New York Odyssée de Kristopher Jansma (Rue Fromentin)
finalistes: : Nouvelle jeunesse de Nicolas Idier (Gallimard), De moi, pauvre, je veux parler de Sophie Cassagnes-Brouquet (Albin Michel) et New York Odyssée de Kristopher Jansma (Rue Fromentin)

Grand Prix des Lectrices Elle Roman 2017 : Leïla Slimani « Chanson douce »  (Gallimard)

Grand Prix des Lectrices Elle Policier2017Olivier Norek « Surtensions »

Grand Prix des Lectrices Elle Document 2017:  Mathias Malzieu Journal d’un vampire en pyjama ,( Albin Michel)

Prix des libraires 2017Trois saisons d’orage de Cécile Coulon (Viviane Hamy) 
les finalistes : Trois saisons d’orage de Cécile Coulon (Viviane Hamy)  – Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard) – Equateur d’Antonin Varenne (Albin Michel)

Prix Historia du polar historique 2017 : Denis Lépée « L’Indienne et le cardinal » , Plon (Plon-Perrin)

Prix Arsène Lupin 2017 :  Laurent Chalumeau « V.I.P » (Grasset)
les finalistes : Audiard Marcel « le cri du corps mourant » – Astier Ingrid « Haute voltige » – Estrada, Christophe « Hilarion » – Le Poulichet Yann « les bras cassés » – Scalèse Laurent « Je l’ai fait pour toi » – Laurent Chalumeau « V.I.P » – Houdini « Le Kaiser et le roi des menottes » – Cabesos Violette « Portrait de groupe avec parapluie » – Morrow, Bradford  » Duel de faussaires » – Maisons Dominique  » On se souvient du nom des assassins » – Kennedy, David James « Malgré elle »

Prix SNCF du Polar 2017 : Franck Bouysse « Grossir le ciel »
– les finalistes :  Burke, Shannon « 911 »; Boyle William « Gravesend », Chainas, Antoine « Pur », Bouysse « Grossir le ciel » , Zupan, Kim  » les arpenteurs »

Prix Marcel Pagnol 2017 :  Laura Alcoba  La danse de l’araignée, (Gallimard)

Prixdes lecteurs L’Express – BFMTV 2017 : Didier Decoin, « Le Bureau des jardins et des étangs » , (Stock).

Prix Méditerranée 2017 : Arditi, Metin L’enfant qui mesurait le monde (Grasset, 2016 et réédité en poche chez Points le 1er juin 2017).
Prix Méditerranée étranger 2017: Ersi Sotiropoulos Ce qui reste de la nuit (Stock),

Le Goncourt de la biographie 2017 : Marianne et Claude Schopp Dumas fils ou l’Anti-Œdipe  (Phébus)

Grand Prix roman noir 2017 – étranger (Beaune) : Alex Taylor « Le verger de marbre » (Gallmeister)

Le Prix du 1er roman policier (Beaune) : Philippe Rouquier « Tant pis pour le Sud »

Le 1er Prix de  la revue America cofondée par François Busnel et Éric Fottorino. : Jours barbares, de William Finnegan,
les finalistes : Jours barbares, de William Finnegan, (Éditions du Sous-sol, traduction de Frank Reichert) – L’Amérique défaite, portraits intimes d’une nation en crise, de George Packer (Éditions Piranah, traduction d’Étienne Dobenesque) – Une mort qui en vaut la peine, de Donald Ray Pollock (Albin Michel, traduction Bruno Boudard) – J’irai danser à Orlando, de Philippe Corbé (Grasset) – Les Furies, de Lauren Groff (Éditions de l’Olivier, traduction de Carine Chichereau) – Yaak Valley, Montana, de Smith Henderson (Belfond, traduction de Nathalie Peronny) – Les Poilus, d’Harlem de Thomas Saintourens (Tallandier) – Écrire pour sauver une vie: le dossier Louis Till, de John Edgar Wideman, (Gallimard, traduction de Catherine Richard-Mas) – New York Odyssée, de Kristopher Jansma (Rue Fromentin, traduction de Sophie Troff) – Dans la forêt, de Jean Hegland (Gallmeister, traduction de Josette Chicheportiche)

Prix Saint-Maur en Poche du Polar :

Roman français : L’exercice de la médecine de Laurent Seksik (J’ai lu)
Roman étranger : Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda (Folio)
Polar : Tu tueras le père de Sandrone Dazieri (Pocket)
Essai : François Mitterrand de Michel Winock (Folio)
Jeunesse : Max Ducos pour l’ensemble de son œuvre
Coups de coeur de la Griffe Noire
– Le Loup peint de Jacques Saussey  (Livre de poche)
– Manhattan People de Christopher Bollen (Points)
Prix Griffe Noire du Polar de l’année : Ragdoll de Daniel Cole (la Bête noire)
Prix pour l’ensemble de son oeuvre : Maud Tabachnik
Prix « Honoris causa » des lecteurs : Joseph Joffo
Prix Transfuge
Catégorie Poche : L’exercice de la médecine de Laurent Seksik (J’ai lu)
Catégorie Polar : Mémoire cachée de Sebastian Fitzek (Livre de poche)

Prix du Thriller VSD — RTL 2017
meilleur thriller français (parrainé par Michel Bussi) : Le tricycle rouge de Vincent Hauuy
meilleur thriller étranger (parrainé par Douglas Kennedy) : Notre petit secret de Roz Nay
Coup de coeur RTL : Itinéraire d’une mort annoncée de Fabrice Barbeau

Prix des Cinq Continents de la Francophonie  2017 : L’Amas Ardent de Yamen Manai (Tunisie) aux éditions Elyzad (Tunisie)
finalistes: L’Amas Ardent de Yamen Manai (Tunisie) aux éditions Elyzad (Tunisie) – Apatride de Shumona Sinha (Inde) aux Editions de l’Olivier (France) – Avant que les ombres s’effacent de Louis Philippe Dalembert (Haïti) aux éditions Sabine Wespieser (France) – Bled de Tierno Monénembo (Guinée) aux éditions Seuil (France) – Palace café d’Anne Defraiteur Nicoleau (Belgique) aux éditions Tamyras (Liban) – Rapatriés de Nehemy Pierre-Dahomey (Haïti) aux éditions Seuil (France) – La Sonate à Bridgetower d’Emmanuel Dongala (Congo) aux éditions Actes Sud (France) – Les Temps de la cruauté de Gary Victor (Haïti) aux éditions Philippe Rey (France) – Le Testament de nos corps de Catherine Lune Grayson (Canada-Québec) aux éditions Mémoire d’encrier (Canada) – Le Venin du Papillon d’Anna Moï (France-Vietnam) aux éditions Gallimard (France)

Prix de littérature de l’Union européenne 2017 : Kallia Papadaki, pour «Dendrites» (maison d’édition, Polis, 2015).

Prix Saint-Simon (42ème) 2017:  Julia Kristeva pour « Je me voyage : mémoires » (Samuel Dock, Fayard)

Prix Orange du livre 2017 : Louis-Philippe Dalembert Avant que les ombres s’effacent (Sabine Wespieser éditeur)
finalistes : Philippe Besson, Arrête avec tes mensonges, (chez Julliard) ; Cécile Coulon, Trois saisons d’orage (Viviane Hamy) ; Louis-Philippe Dalembert Avant que les ombres s’effacent (Sabine Wespieser éditeur) ; Simon Johannin, L’été des charognes, (Allia) ; et Pierre Jourde, Winter is Coming (Gallimard).

Le Prix Stanislas 2017 (meilleur premier roman publié à la rentrée littéraire) :  Sébastien Spitzer « Ces rêves qu’on piétine » (L’Observatoire).

Les prix Transfuge 2017

  • Meilleur roman de langue française: Zabor ou Les Psaumes de Kamel Daoud (Actes Sud)
  • Meilleur essai: Traité des gestes de Charles Dantzig (Grasset)
  • Meilleur premier roman: Les Peaux rouges d’Emmanuel Brault (Grasset)
  • Meilleur livre américain: Une odyssée, un père, un fils, une épopée de Daniel Mendelsohn (Flammarion)
  • Meilleur roman anglophone: Les Buveurs de lumière de Jenni Fagan (Métailié)
  • Meilleur roman scandinave: La Première Pierre de Carsten Jensen (Phébus)
  • Meilleur roman hispanique: La Distance qui nous sépare de Renato Cisneros (Christian Bourgois) ex aequo avec Je suis L’Autre de Berta Vias Mahou (Séguier)
  • Meilleur roman germanophone: Les femmes sont des guitares (dont on ne devrait pas jouer) de Clemens J. Setz (Jacqueline Chambon)
  • Meilleur roman russe: Zouleikha ouvre les yeux de Gouzel Iakhina (Noir sur Blanc)
  • Meilleur poche étranger: Les Elus de Steve Sem-Sandberg (10/18)
  • Meilleur poche français: Djibouti de Pierre Deram (Folio)
  • Meilleur livre de cinéma: Dictionnaire du western de Claude Aziza et Jean-Marie Tixier (Vendémiaire)
  • Meilleur espoir polar: Demain c’est loin de Jacky Schwartzmann (Seuil)
  • Meilleur polar étranger: Le Zoo de Gin Phillips (Robert Laffont)
  • Meilleur polar français:  Comme de longs échos d’Eléna Piacentini (Fleuve)

Prix FNAC 2017 : Bakhita, Véronique Olmi (Albin Michel)
les finalistes : – Ma Reine, Jean-Baptiste Andréa(L’Iconoclaste) – Point cardinal, Léonor de Recondo(Sabine Wespieser) – Bakhita, Véronique Olmi (Albin Michel) – Femme à la mobylette – Jean-Luc Seigle(Flammarion) – Ces rêves qu’on piétine, Sébastien Spitzer (éditions L’Observatoire)

Prix du Journal « Le Monde » 2017L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

Prix des libraires de Nancy – Le Point 2017 : L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

Prix Roman-News 2017 :  Négar Djavadi  » Désorientale »

Prix : « Envoyé par La Poste » 2017 : Ma Reine, Jean-Baptiste Andréa (L’Iconoclaste)

Prix Livre et Droits de l’Homme par Ville de Nancy : Mes indépendances : chroniques 2010-2016 Kamel Daoud, (Actes Sud)

Prix de la Feuille d’or de la ville de Nancy – France Bleu Lorraine – France 3 Lorraine 2017 : Matthieu Jung “Le triomphe de Thomas Zins” (Anne Carrère Ed.)

Grand Prix de Littérature Policière 2017 : «La Daronne», d’Hannelore CAYRE, Métailié (Noire),
Les  sélectionnés : – Claude AMOZ : La Découronnée  – Ed.Rivages, avril 2017  Franz BARTELT : L’Hôtel du Grand Cerf – Ed.Seuil (Cadre noir), mai 2017 – Grégoire HERVIER : Vintage – Au Diable Vauvert, sept. 2016 – Hugo BORIS : Police – Ed.Grasset, août 2016 – Hannelore CAYRE : La daronne – Ed.Métailié (Noir), mars 2017 – Claude IZNER : La femme serpent – Ed.10/18, 1 juin 2017 – Armel JOB : En son absence (Belgique) – Ed.R.Laffont, février 2017 – Andrée MICHAUD : Bondrée (Canada) – Ed.Rivages, sept. 2016 – Colin NIEL : Seules les bêtes – Ed.Rouergue (Rouergue noir), nov. 2016 – Benoît PHILIPPON : Cabossé – Ed.Gallimard (Série noire), août 2016 – Guillaume RICHEZ : Blackstone – Ed.Fleur sauvage, Pas-de-Calais, mai 2017

Grand Prix de Littérature Policière 2017 – étranger : « Chacun sa vérité », de Sara LOVESTAM (Suède), Robert Laffont (La bête noire),
les sélectionnés : Eydr AUGUSTO (Brésil) : Pssica – Ed.Asphalte (Fictions), février 2017 – Alex BERG (Allemagne) : La fille de la peur – Ed.J.Chambon (Noir), mai 2017 – Andrea CAMILLERI (Italie) : Une lame de lumière – Fleuve Ed., sept. 2016 – Christian KIEFER (Etats-Unis) : Les animaux – Ed.Albin Michel (Terres d’Amérique), déc. 2016 – Arun KRISHNAN (Inde) : Indian psycho – Ed.Asphalte, mai 2017 – Clayton LINDEMUTH (Etats-Unis) : En mémoire de Fred – Ed.Seuil (Cadre noir), mars 2017 – Sara LOVESTAM (Suède) : Chacun sa vérité – Ed.R.Laffont, nov. 2016 – Zygmunt MILOSZEWSKI (Pologne) : La rage – Fleuve Ed., sept. 2016 – Bradford MORROW (Etats-Unis) : Duel de faussaires – Ed.Seuil (policiers), janv. 2017 – J.J.MURPHY (Etats-Unis) : L’affaire de la belle évaporée – Ed.Baker Street, nov. 2016 – Aro SAINT DE LA MAZA (Espagne) : Les muselés – Ed.Actes Noirs, sept. 2016 – Roger SMITH (Afrique du Sud) : Au milieu de nulle part – Ed.Calmann-Lévy, mai 2017 – Alex TAYLOR (Etats-Unis) : Le verger de marbre – Ed.Gallmeister, août 2016

Prix Sade 2017 : Le Motel du voyeur: une enquête, Gay Talese (éditions du sous-sol),
1ère sélection: Le Motel du voyeur: une enquête, Gay Talese (éditions du sous-sol), traduit par Michel Cordillot et Lazare Bitoun. Points sortira le livre en format poche le 19 octobre – Figures pissantes: 1280-2014, Jean-Claude Lebensztejn (Macula, coll. « Patte d’oie ») – Pornarina, Raphaël Eymery (Denoël, coll. « Lunes d’encre ») – Mise en pièces, Nina Leger (Gallimard, coll. « Blanche ») – Martin van Maele (ou Le Diable se cache dans les détails), Catalogue raisonné établi par Luc Binet (Humus), beau-livre à paraître le 12 octobre.- Farrel, de Christophe Bier (Christophe Bier éditeur) – Tombeau pour un amour dans la lumière de sa perte, Jacques Abeille, Petites Pages pour un petit page de Léo Barthe, suivi de Libres Masques, Arnaud Laimé (L’Âne qui butine), coffret – Le Grand Siècle déshabillé, Anthologie érotique du XVIIème siècle, établie et recensée par Jean-Paul Goujon (Robert Laffont, coll. « Bouquins »).

Prix Sade 2017 du 1er roman : « Pornarina: la prostituée-à-tête-de-cheval » de Raphaël Eymery   (Denoël, coll. « Lunes d’encre »)

Prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama
1ère sélection: Un certain M. Piekielny, François-Henri Désérable (Gallimard) –  Mercy, Mary, Patty, Lola Lafon (Actes Sud) –  Point cardinal, Léonor de Récondo (Sabine Wespieser)  –  Summer, Monica Sabolo (Lattès) – Souvenirs de la marée basse, Chantal Thomas (Seuil)

Man Booker International Prize 2017 :
sélection : 4321 de Paul Auster (USA), Faber & Faber, 2017. A paraître le 3 janvier 2018 chez Actes Sud. – History of Wolves d’Emily Fridlund (USA), Weidenfeld & Nicolson, 2016. Paru sous le titre Une histoire des loups, traduit par Juliane Nivelt, le 17 août chez Gallmeister. – Exit West de Mohsin Hamid (Pakistan), Hamish Hamilton, 2017. Ses livres ont été publiés en France chez Stock, Denoël et Grasset. – Elmet de Fiona Mozley (Royaume Uni), JM Originals, John Murray, 2017. – Lincoln in the Bardo de George Saunders (USA), Bloomsbury, 2017. Ses livres ont été publiés en France chez Gallimard et L’Olivier.- Autumn d’Ali Smith (Royaume Uni), Hamish Hamilton, 2016. L’œuvre de l’écrivain est disponible en France chez L’Olivier.

Le Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire :  Jean-Claude Schmitt « Les rythmes au Moyen Âge » (Gallimard), 

Prix du Roman historique :Stéphane Audeguy  » Histoire du lion Personne «  (Seuil).

Prix Augustin-Thierry : Florence Tamagne « Le crime du Palace. Enquête sur l’une des plus grandes affaires criminelles des années 1930″ (Payot), qui retrace les mystères autour du crime d’Oscar Dufrenne, le 25 septembre 1933.

Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique : « Pereira prétend », un album de Pierre-Henry Gomont publié aux éditions Sarbacane

Prix Filigranes 2017  : Thomas Gunzig pour La vie sauvage (Au diable vauvert)
les finalistes : Jean-Baptiste Andrea pour Ma reine (L’Iconoclaste) – Miguel Bonnefoy pour Sucre noir (Rivages) – Laetitia Colombani pour La tresse (Grasset) – Etienne Deslaumes pour Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner (Buchet-Chastel) – Thomas Gunzig pour La vie sauvage (Au diable vauvert) – Gilles Paris pour Le vertige des falaises (Plon) – Evelyne Pisier pour Et soudain, la liberté (Les Escales)

Prix littéraire de la Vocation 2017 (41ême édition) : Simon Johannin, »L’été des charognes »  (Allia) et Nina Léger « Mise en pièces » (Gallimard) 

Prix Le Livre de Poche (catégorie Polar ) 2017: « Papillon de nuit », de R.J. Ellory
Prix des lecteurs du Livre de Poche / le choix des libraires (catégorie littérature)  2017 Durian Sukegawa  » Les délices de Tokyo »
Prix  du Livre de Poche / le choix des libraires   2017 : « Toute la lumière que nous ne pouvons voir »  d’Anthony Doerr 

Prix de la littérature arabe 2017 :  Sinan Antoon « Seul le grenadier » (traduit de l’arabe par Leyla Mansour et publié chez Sindbad, maison du groupe Actes Sud).

Prix du Polar Romand 2017 (Lausan’noir) : Joseph Incardona, « Chaleur » Finitude
les finalistes : Antonio Albanese, Voir Venise et vomir, BSN Press – Nicolas Feuz, Horrora Borealis, TheBookEdtion – Joseph Incardona, Chaleur, Finitude – Marie Javet, La petite fille dans le miroir, Plaisir de Lire – Joël Jenzer, Enflammés, 180° éditions – Steve Mons, Fascination, L’Age d’Homme – Quentin Mouron, L’âge de l’héroïne, La grande Ourse – Marie-Jeanne Urech, Malax, Hélice Hélas – Marc Voltenauer, Qui a tué Heidi ?, Slatkine & Cie – Mark Zellweger, Xtrème préjudice, Eaux Troubles

Prix Violeta Negra 2017 : Valerio Varesi: Le fleuve des brumes (Agullo)
sélectionnés : Santiago Roncagliolo: Peine capitale (Métailié) – Maurizio De Giovanni: Et l’obscurité fut (Fleuve) – Andreu Martin: Société noire (Asphalte) – Valerio Varesi: Le fleuve des brumes (Agullo) – Parker Bilal: Meurtres rituels à Imbaba (Seuil) – Giancarlo De Cataldo & Carlo Bonini:  Suburra (Métailié)

Prix des lecteurs de la Foire de Brive 2017 : Pascal Manoukian : « Ce que tient ta main droite t’appartient » (Editions Don Quichotte)

Prix Franz Kafka 2017 : Margaret Atwood

Man Booker Prize 2017: George Saunders « Lincoln in the Bardo », premier roman de l’écrivain américain .

Prix Femina : La serpe de Philippe Jaenada (Julliard)
1ère sélection : L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier) – Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste)  Des châteaux qui brûlent d’Arno Bertina (Verticales) Indocile d’Yves Bichet (Mercure de France) Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages) Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) Kong de Michel Le Bris (Grasset) L’empereur à pied de Charif Madjalani, (Seuil) Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) Le songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel) L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud) L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion). 2ème sélectionL’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier) – Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste) – Indocile d’Yves Bichet (Mercure de France) – Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages) – Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Perdre la tête de Bertrand Leclair (Mercure de France) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud) Finalistes: : Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste) – Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

Prix Femina étranger : Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till de John Edgar Wideman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas (Gallimard).
1ère selection : C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch (Robert Laffont) – Le cœur battant de nos mères de Britt Bennett traduit de l’anglais par Jean Esch (Autrement) – Les huit montagnes de Paolo Cognetti traduit de l’italien par Anita Rochedy (Stock) – Vous n’êtes pas venus au monde pour rester seuls d’Eivind Hofstad Evjemo traduit du norvégien par Terje Sinding (Grasset) – Vera de Karl Geary traduit de l’anglais par Céline Leroy (Rivages) – Le passé de Tessa Hadley traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet (Bourgois) – La salle de bal d’Anna Hope traduit de l’anglais par Elodie Leplat (Gallimard) – Aux confins du monde de Karl Ove Knausgaard traduit du norvégien par Marie-Pierre Fiquet (Denoël) – La vie en temps de paix de Francesco Pecorao traduit de l’italien par Marc Lesage (J-C. Lattès) – Cox ou la course du temps de Christoph Ransmayr traduit de l’allemand par Bernard Kreiss (Albin Michel) – La tanche d’Inge Schilperoord traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin (Belfond) – Underground Railroad de Colson Whitehead traduit de l’américain par Serge Chauvin (Albin Michel) – Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till de John Edgar Wideman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas (Gallimard). 2ème sélection : C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch (Robert Laffont) – Le cœur battant de nos mères de Britt Bennett traduit de l’anglais par Jean Esch (Autrement)- Les huit montagnes de Paolo Cognetti traduit de l’italien par Anita Rochedy (Stock) – Le passé de Tessa Hadley traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet (Bourgois) – La salle de bal d’Anna Hope traduit de l’anglais par Elodie Leplat (Gallimard) – La tanche d’Inge Schilperoord traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin (Belfond) – Le corps des ruines de Juan Gabriel Vasquez traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon (Seuil) – Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till de John Edgar Wideman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas (Gallimard). Finalistes : Le cœur battant de nos mères de Brit Bennett traduit de l’anglais par Jean Esch (Autrement) – Les huit montagnes de Paolo Cognetti traduit de l’italien par Anita Rochedy (Stock) – La salle de bal d’Anna Hope traduit de l’anglais par Elodie Leplat (Gallimard) – Le corps des ruines de Juan Gabriel Vasquez traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon (Seuil) – Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till de John Edgar Wideman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Catherine Richard-Mas (Gallimard).

Prix Femina Essai : Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock)
sélection : Gabriële de Anne et Claire Berest (Stock) – Des Américaines à Paris : 1850 – 1920 de Gérard Bonal (Tallandier) – Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) – Les chiffonniers de Paris d’Antoine Compagnon (Gallimard) – Les godillots d’Antoine de Baecque (Anamosa) – L’Eldorado polaire de Martin Frobisher: récit de Marie-Hélène Fraïssé (Albin Michel) – Montaigne d’Arlette Jouanna (Gallimard) – La parole et l’action : itinéraire d’un avocat militant de Henri Leclerc (Fayard) – Angela Merkel, l’ovni politique de Marion van Renterghem (Les Arènes) – Décadence fin de siècle de Michel Winock (Gallimard) Finalistes: Gabriële d’Anne et Claire Berest (Stock) – Des Américaines à Paris : 1850 – 1920 de Gérard Bonal (Tallandier) – Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) – L’Eldorado polaire de Martin Frobisher: récit de Marie-Hélène Fraïssé (Albin Michel) – Au gré des jours de Françoise Héritier (Odile Jacob) – La parole et l’action : itinéraire d’un avocat militant d’Henri Leclerc (Fayard) – Décadence fin de siècle de Michel Winock (Gallimard)

Prix Femina Spécial :  Anthropologue, ethnologue, féministe, Françoise Héritier a reçu un Prix spécial pour l’ensemble de son œuvre

Grand prix du roman de l’Académie française : Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset)
1ère sélection : Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste) – Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser) – Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Le Déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset) – Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Kong de Michel Le Bris (Grasset) – Légende d’un dormeur éveillé, de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson) – Les Vacances, de Julie Wolkenstein (P.O.L) – L’Art de perdre, d’Alice Zeniter (Flammarion). 2ème sélection : Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser) – Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset) – Les Vacances, de Julie Wolkenstein (P.O.L).

 Grand prix de littérature américaine 2017 : Richard Russo « À malin, malin et demi » (Table Ronde)
1 ère sélection: Attachement féroce, de Vivian Gornick (Rivages), traduit par Laetitia Devaux – Demain sans toi, de Baird Harper (Grasset), traduit par Brice Matthieussent – Les fantômes du vieux pays, de Nathan Hill (Gallimard), traduit par Mathilde Bach – New York Odyssée, de Kristopher Jansma (Rue Fromentin), traduit par Sophie Troff – Les animaux, de Christian Kiefer (Albin Michel), traduit par Marina Boraso – Par le vent pleuré, de Ron Rash (Le Seuil), traduit par Isabelle Reinharez – Richard Russo « À malin, malin et demi » (Table Ronde) – L’obscure clarté de l’air, de David Vann (Gallmeister), traduit par Laura Derajinski.  3 finalistes : Attachement féroce, de Vivian Gornick (Rivages), traduit par Laetitia Devaux – Les animaux, de Christian Kiefer (Albin Michel), traduit par Marina Boraso – Richard Russo « À malin, malin et demi » (Table Ronde)

Prix Renaudot 2017 Romans : La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)
1 ère sélection : Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – Indocile d’Yves Bichet (Mercure de France) – Le fou du roi de Mahi Binebine (Stock) – Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) – Un certain M. Piekielny de Jean-François Désérable (Gallimard) – Le déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)Innocence d’Eva Ionesco (Grasset) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Le chemin des fugues de Philippe Lacoche (Rocher) – Toutes les familles heureuses d’Hervé Le Tellier (J.-C. Lattès) – Fief de David Lopez (Seuil)L’empereur à pied de Charif Madjalani (Seuil) – Le Songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel) – Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset) – Nos années rouges d’Anne-Sophie Stefanini (Gallimard) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)  2ème sélection : Nos richesses de Kaouther Adimi  (Seuil)  Le Fou du roi de Mahi Binebine  (Stock) – La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – La Serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Fief de David Lopez (Seuil) – Le Songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel)
Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset) – Nos années rouges de Anne Sophie Stefanini (Gallimard) – Les Vacances de Julie Wolkenstein (POL) Finalistes : Le Fou du roi de Mahi Binebine (Stock) – La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – Fief de David Lopez (Seuil) – Le Songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel) – Nos années rouges de Anne Sophie Stefanini (Gallimard)

Prix Renaudot essais 2017 : De l’ardeur de Justine Augier (Actes Sud)
1 ère sélection: De l’ardeur de Justine Augier (Actes Sud) – Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi (Gallimard) – Sexe et mensonges de Leïla Slimani (Les Arènes) – La nostalgie de l’honneur de Jean-René Van der Plaetsen (Grasset) – 2ème sélectionDe l’ardeur de Justine Augier, (Actes Sud) – Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi  (Gallimard)  Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) – La Nostalgie de l’honneur de Jean René Van der Plaetsen (Grasset) Finalistes: De l’ardeur de Justine Augier, (Actes Sud) – Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi  (Gallimard) – Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock)

Prix Renaudot Poche : Les méduses ont-elles sommeil de Louisiane C. Dor (Folio).

Prix Renaudot des lycéens : Kaouther Adimi  » Les richesses » (Seuil)

Prix Goncourt  : Eric Vuillard « L’ordre du jour » (Actes Sud)
1ère sélection : Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – Taba-Taba de Patrick Deville (Seuil) – Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Nos vies de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – Niels d’Alexis Ragougneau (Viviane Hamy) – Trois jours chez ma tante de Yves Ravey (Minuit) – Summer de Monica Sabolo (J-C. Lattès) – Les rêveuses de Frédéric Verger (Gallimard) – L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion) 2ème sélection : Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – Niels d’Alexis Ragougneau (Viviane Hamy) – Summer de Monica Sabolo (J-C. Lattès) – L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion) Finalistes : Yannick Haenel (Tiens ferme ta couronne, Gallimard), Véronique Olmi (Bakhita , Albin Michel), Eric Vuillard L’ordre du jour, (Actes Sud) et Alice Zeniter (L’art de perdre, Flammarion).

Prix Goncourt des lycéens : L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)
Les quatre finalistes : Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel) – Summer de Monica Sabolo (J-C Lattès) – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

Prix MédicisTiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)
1ère sélection: Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – Un certain M. Pikielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Ton père de Christophe Honoré (Mercure de France) – Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas (Seuil) – L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier) – Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Grasset) – Une chance folle d’Anne Godard (Minuit) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)Sans Véronique d’Arthur Dreyfus (Gallimard) – Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser) – Fief de David Lopez (Seuil) – Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey)  – 2ème sélection: Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion) – Un certain M. Pikielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Ton père de Christophe Honoré (Mercure de France) – Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas (Seuil) – L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier) – Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – Une fille dans la jungle de Delphine Coulin (Grasset) – Une chance folle d’Anne Godard (Minuit) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – Sans Véronique d’Arthur Dreyfus (Gallimard) – Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser) – Fief de David Lopez (Seuil) – Grand frère de Mahir Guven (Philippe Rey) – La Bosco de Julie Mazzieri (Corti)

Prix Médicis étranger : Paolo Cognetti pour « Les huit montagnes » (Stock), 
1ère sélection : La distance qui nous sépare de Renato Cisneros traduit de l’espagnol par Serge Mestre (Bourgois) – Les huit montagnes de Paolo Cognetti traduit de l’italien par Anita Rochedy (Stock) – Le corps des ruines de Juan Gabriel Vasquez traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon (Seuil) – Underground railroad de Colson Whitehead traduit de l’anglais par Serge Chauvin (Albin Michel) – Leçons de grec de Han Kang traduit du coréen par Eun-Jin Jeong et Jacques Batilliot (Serpent à plumes) – Zouleikha ouvre les yeux de Gouzel Iakhina traduit du russe par Maud Mabillard (Noir sur blanc) – L’archipel des Solovki de Zakhar Prilepine traduit du russe par Joëlle Dublanchet (Actes Sud) – Au nord-est de tout de Michael Winter traduit de l’anglais par Emmanuelle et Philippe Aronson (Sous-sol) – La rivière d’Ester Kinsky traduit de l’allemand par Olivier Le Lay (Gallimard) – Mets le feu et tire toi de James McBride traduit de l’anglais par François Happe (Gallmeister) – Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett traduit de l’anglais par Jean Esch (Autrement) – Les belles de Halimunda d’Eka Kurniawan traduit de l’indonésien par Etienne Naveau (Sabine Wespieser)

Prix Médicis essais :Shulem Deen pour « Celui qui va vers elle ne revient pas » (Globe)
1ère sélection : Celui qui va vers elle ne revient pas de Shulem Deen traduit de l’anglais par Karine Reignier-Guerre (Globe) – La guerre allemande: portrait d’un peuple en guerre: 1939 -1945 de Nicholas Stargardt traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat et Aude de Saint-Loup (Vuibert) – Contre la haine : plaidoyer pour l’impur de Caroline Emcke (Seuil) – La nuit pour adresse de Maud Simonnot (Gallimard) – Là où le coeur attend de Frédéric Boyer (POL) – Traité des gestes de Charles Dantzig (Grasset) – Lucrèce : archéologie d’un classique européen de Pierre Vesperini (Fayard) – Les bords de la fiction de Jacques Rancière (Seuil) – A la recherche du sauvage idéal de François-Xavier Fauvelle (Seuil) – Aimer Lawrence de Catherine Millet (Flammarion) – Retour à Lemberg de Philippe Sands traduit de l’anglais par Astrid von Busekist (Albin Michel)

Prix Jean Giono 2017 : Jean-René Van der Plaetsen, La nostalgie de l’honneur (Grasset)
1ère sélection : Une fille dans la jungle, par Delphine Coulin (Grasset) – Un certain M. Piekielny, par François-Henri Désérable (Gallimard) – Mille ans après la guerre, par Carine Fernandez (Les Escales) – La Disparition de Josef Mengele, par Olivier Guez (Grasset) – La Muette, par Alexandre Lacroix (Don Quichotte) – Summer, par Monica Sabolo (J.-C. Lattès) – Les Rêveuses, par Frédéric Verger (Gallimard) – L’Art de perdre, par Alice Zeniter (Flammarion) – La Nostalgie de l’honneur, par Jean-René Van der Plaetsen (Grasset) les 3 finalistes : Olivier Guez, La disparition de Josef Mengele (Grasset), en lice pour le Goncourt, le Renaudot et le Médicis – Frédéric Verger, Les rêveuses (Gallimard), en lice pour le Goncourt – Jean-René Van der Plaetsen, La nostalgie de l’honneur (Grasset), en lice pour le Renaudot dans la catégorie essais.

Prix Décembre : Le dossier M de Grégoire Bouillier (Flammarion)
1ère sélection : Portraits crachés: un trésor littéraire de Montaigne à Houellebecq de Claude Arnaud (Robert Laffont) – Une rencontre à Pékin de Jean-François Billeter (Allia) – Le dossier M de Grégoire Bouillier (Flammarion) – Survivre de Frederika Amalia Finkelstein (Gallimard) – Ton père de Christophe Honoré (Mercure de France) – Les rameaux noirs de Simon Liberati (Stock) – Les violettes de l’avenue Foch de Simon Liberati (Stock) – La sainte réalité: vie de Jean Siméon Chardin de Marc Pautrel (Gallimard) – La victoire des sans rois: révolution gnostique de Pacôme Thiellement (PUF) – Vous connaissez peut-être de Joann Sfarr (Albin Michel) – Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas (Seuil) Finalistes : Grégoire Bouillier (Le dossier M, Flammarion), Christophe Honoré (Ton père, Mercure de France) et Joann Sfar (Vous connaissez peut-être, Albin Michel)

Prix Premier roman 2017 : Jean-Baptiste Andrea « Ma Reine », (L’Iconoclaste)

Prix Premier roman étranger 2017 : Katharina Winkler « Les bijoux bleus » (Jacqueline Chambon)

1ère Prix Interallié :
1ère sélection : (17 titres) : Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – De l’ardeur de Justine Augier (Actes Sud) – Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock) – Zabor ou les psaumes de Kamel Daoud (Actes Sud) – Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Le déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset) – La gloire des maudits de Nicolas d’Estienne D’Orves (Albin Michel) – Les vents noirs d’Arnaud de la Grange (J.-C. Lattès) – Villa Kerylos d’Adrien Goetz (Grasset) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – Le chemin des fugues de Philippe Lacoche (Rocher) – Toutes les familles heureuses d’Hervé Le Tellier (J.-C. Lattès) – Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset) – Summer de Monica Sabolo (J.-C. Lattès) – L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski de Romain Slocombe (Robert Laffont) – La nostalgie de l’honneur de Jean-René Van der Plaetsen (Grasset) 2ème sélection : Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil) – Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Le déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset) – La gloire des maudits de Nicolas d’Estienne d’Orves (Albin Michel) – Villa Kerylos d’Adrien Goetz (Grasset) – La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset) – La serpe de Philippe Jaenada (Julliard) – La nostalgie de l’honneur de Jean-René Van der Plaetsen (Grasset).

Prix de FloreL’invention des corps de Pierre Ducrozet (Actes Sud) et Paname Underground de Zarca (Goutte d’Or) (ex aequo au deuxième tour avec 6 voix chacun.). 
1ère sélection : L’invention des corps de Pierre Ducrozet (Actes Sud) New moon de David Dufresne (Seuil) Les panthères grises de Patrick Eudeline (La Martinière) La disparition de Karen Carpenter de Clovis Goux (Actes Sud) Innocence de Eva Ionesco (Grasset) Cortex d’Ann Scott (Stock) Mobile home de Marion Vernoux (L’Olivier) Parlez-moi encore de lui de Lisa Vignoli (Stock) Paname Underground de Zarca (Goutte d’Or). 2ème sélection : L’invention des corps de Pierre Ducrozet (Actes Sud) – New moon de David Dufresne (Seuil) – Innocence de Eva Ionesco (Grasset) – Mobile home de Marion Vernoux (L’Olivier) – Paname Underground de Zarca (Goutte d’Or).

Prix Wepler-Fondation La Poste : Guillaume Poix « Les fils conducteurs » (Verticales), Prix  » mention spéciale » « La fin de mame Baby » de Gaël Octavia (Gallimard).
1ère sélection : Comme une rivière bleue, Paris 1871 de Michèle Audin (Gallimard) – La fonte des glaces de Joël Baqué P.O.L) – Black Village de Lutz Bassmann (Verdier) – Une rencontre à Pékin et Une autre Aurélia de Jean-François Billeter (Allia) – Transport d’Yves Flank (L’antilope) – Une chance folle d’Anne Godard (Minuit) – Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard) – Petites reines de Jimmy Lévy (Cherche-Midi) – La Bosco de Julie Mazzieri (Corti) – Le presbytère d’Ariane Monnier (Lattès) – La fin de Mame baby de Gaël Octavia (Gallimard) – Les fils conducteurs de Guillaume Poix (Verticales) – Le camp des autres de Thomas Vinau (Alma éditeur)

Prix du Style 2017 21 novembre
1ère sélection : Kaouther Adimi, Nos richesses, Seuil – Jakuta Alikavazovic, L’Avancée de la nuit, L’Olivier – Michèle Audin, Comme une rivière bleue, Gallimard –  Saphia Azzeddine, Sa mère, Stock – Miguel Bonnefoy, Sucre noir, Rivages – Delphine Coulin, Une fille dans la jungle, Grasset – Cyril Dion, Imago, Actes Sud –  Marc Dugain, Ils vont tuer Robert Kennedy, Gallimard – Brigitte Giraud, Un loup pour l’homme, Flammarion – Caroline Laurent, Et soudain, la liberté, Les Escales –  Gaëlle Nohant, Légende d’un dormeur éveillé, Héloïse d’Ormesson – Véronique Olmi, Bakhita, Albin Michel – Monica Sabolo, Summer, JC Lattès – Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse, Seuil – Les 7 romans de la deuxième sélection : Kaouther Adimi, Nos richesses (Seuil) – Jakuta Alikavazovic, L’Avancée de la nuit (L’Olivier) – Miguel Bonnefoy, Sucre noir (Rivages) – Brigitte Giraud, Un loup pour l’homme (Flammarion) – Gaëlle Nohant, Légende d’un dormeur éveillé (Héloïse d’Ormesson) – Monica Sabolo, Summer (JC Lattès) – Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse (Seuil)

Prix Révélation de la Société des gens des lettres 2017 : 5 décembre
La première sélection de fiction :
La vie magnifique de Franck Dragon de Stéphane Arfi (Grasset) – La Voix de Cabo de Catherine Baldisserri (Intervalles) – Iles flottantes de Jean-Luc Cattacin (Phébus) – Famille nombreuse de Chadia Chaïbi-Loueslati (Marabout) – Sangliers d’Aurélien Delsaux (Albin Michel) – Le courage qu’il faut aux rivières d’Emmanuelle Favier (Albin Michel) – Transport d’Yves Flank (L’Antilope) – Le coureur et son ombre d’Olivier Haralambon (Premier Parallèle) – Evacuation de Raphaël Jerusalmy (Actes Sud)  – La ville fond de Quentin Leclerc (l’Ogre) – Fief de David Lopez (Seuil) – Le Presbytère d’Ariane Monnier (J-C Lattès)  – Belle merveille de James Noël (Zulma) – Rapatriés de Néhémy Pierre-Dahomey (Seuil) – Une île en hiver de Sonia Ristic (Le Ver à soie) – L’Ivresse du sergent Dida d’Olivier Rogez (Le Passage) – Encore vivant de Pierre Souchon (Le Rouergue) – Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer – (Observatoire) – Mobile home de Marion Vernoux (L’Olivier) 2ème sélection : Stéphane ARFI, La vie magnifique de Franck Dragon, Grasset – Jean-Luc CATTACIN, Iles flottantes, Phébus – Chadia CHAÏBI- LOUESLATI, Famille nombreuse, Marabout – Aurélien DELSAUX, Sangliers, Albin Michel – Emmanuelle FAVIER, Le courage qu’il faut aux rivières, Albin Michel – Raphaël JERUSALMY, Evacuation, Actes Sud – Néhémy PIERRE-DAHOMEY, Rapatriés, Le Seuil – Sonia RISTIC, Une île en hiver, Le Ver à soie – Olivier ROGEZ, L’Ivresse du sergent Dida, Le Passage – Pierre SOUCHON, Encore vivant, Le Rouergue – Sébastien SPITZER, Ces rêves qu’on piétine, les éditions de L’Observatoire – Marion VERNOUX, Mobile home, L’Olivier.

Prix SGDL Révélation de Poésie 

1ère sélection : Alexandre BILLON, Lettres d’une île, p.i.sage intérieur – Muriel CAMAC, Regarder vivre, N&B – Nicolas VARGAS, Emovere, La Boucherie littéraire

Prix SGDL Révélation de Traduction
1êre sélection : Julia CHARDAVOINE, Gabacho d’Aura Xilonen, Liana Levi  (Traduit de l’espagnol, Mexique) – Guillaume DENEUFBOURG, N’écrire pour personne, de A.L. Snijders, éditions de L’Observatoire (Traduit du néerlandais) – Laurence FOULON, Ma découverte de l’Amérique de Vladimir Maïakovski, Le Sonneur (Traduit du russe)

Prix SGDL Prix du 1er recueil de nouvelles
 1ère sélection : Jules GASSOT, Un chien en ville, Rivages – Jean-François HAAS, Le testament d’Adam, Le Seuil – Gaëtan ROUSSEL, Dire au revoir, Flammarion

Prix Relay des voyageurs 2017:  Laetitia Colombani « La tresse«   publié aux éditions Grasset
les finalistes : Looping d’Alexia Stresi, Les filles au lion de Jessie Burton, Jeux de miroirs de Eugen Ovidiu Chirovici – Article 353 du code pénal de Tanguy Viel – Laetitia Colombani « La tresse »

Prix du livre Lorientales 2017 : Le bleu entre le ciel et la mer, Susan Abulhawa, Denoël

Prix Marco Polo Venise 2017 : 21 novembre 2017
les finalistes : Le passage, de Pietro Grossi, traduit par Nathalie Bauer (Liana Levi) – La Féroce, de Nicola Lagioia, traduit par Simonetta Gregio et Renaud Temperini – Flammarion) – Là ou l’histoire se termine, d’Alessandro Piperno, traduit par Fanchita Gonzalez-Batlle (Liana Levi) – Le peuple de bois, d’Emanuele Trevi, traduit par Marguerite Pozzoli (Actes Sud)

Prix du Sénat du livre d’histoire 2017: Pierre-François SOUYRI « Moderne sans être occidental Aux origines du Japon d’aujourd’hui «  (Éditions Gallimard)

Grand Prix de la Biographie politique 2017 : Didier Le Fur « Diane de Poitiers » (Plon-Perrin)

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie roman français 2017 : Alexia Stresi « Lopping » (Éd. Stock),

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie roman étranger 2017 : Lauren Groff « Les Furies » (Éd. de l’Olivier),

Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, catégorie document/biographie 2017 : Chimamanda Ngozi Adichie « Chère Ijeawele » (Éd. Gallimard).

Prix littéraire du « Monde » 2017 :  L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)
les finalistes : L’avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic (L’Olivier) – Le jour d’avant de Sorj Chalandon (Grasset) – Notre vie dans les forêts de Marie Darrieussecq (P.O.L) – Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard) – Taba-Taba de Patrick Deville (Seuil) – L’invention des corps de Pierre Ducrozet (Actes Sud) – Une chance folle d’Anne Godard (Minuit) – La petite danseuse de quatorze ans de Camille Laurens (Stock) – Summer de Monica Sabolo (JC Lattès) – Encore vivant de Pierre Souchon (Rouergue), premier roman – L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

Prix Patrimoines 2017 : Bakhita, Véronique Olmi (Albin Michel)

Prix Gulli 2017 (Jeunesse) : Séverine Vidal et Manu Causse « Nos cœurs tordus », (Bayard Jeunesse)

Prix de la langue française 2017 : Jean-Luc Coatalem « Mes pas vont ailleurs » (Stock),( en lice pour le Renaudot et le Femina)

Prix Nobel de littérature 2017 : Kazuo Ishiguro

Prix Nicolas Bouvier 2017 : Gouraud Jean-Louis « Petite géographie amoureuse du cheval »  (éditions Belin)
les finalistes : Dusapin Elisa Shua, Hiver à Sokcho (Zoe) –  Eveno Claude, Revoir Paris, Bourgois –  Finnegan William, Jours barbares, Sous Sol – Gouraud Jean-Louis, Petite géographie amoureuse du cheval, Belin – Haddad Hubert, Premières neiges sur Pondichéry, Zulma –  Kapuscinski / Krall, La mer dans une goutte d’eau, Noir sur Blanc – Krafft Raphaël, Passeur, Buchet Chastel –  Sylvain Prudhomme, Légende Gallimard – Paterniti Michael, La chambre à récits, Noir sur Blanc – Vallaeys Anne, Hautes solitudes, La table ronde – Sibran Anne, Enfance d’un chaman, Gallimard – Zschokke Matthias, Trois saisons à Venise, Zoe – Tubeuf André, L’Orient derrière soi, Actes Sud – Tesson Sylvain, Sur les chemins noirs, Gallimard

Prix Roger Nimier 2017  : Pierre Adrian Des âmes simples, (Equateurs) – deuxième ouvrage et premier roman,

Prix Mystère de la critique 2017 – Français : Cloé Mehdi   » Rien ne se perd «  (éd. Jigal)

Prix Mystère de la critique 2017 – Etranger : Don Winslow  » Cartel » (Le Seuil).

Prix Nice Baie des Anges 2017 : Barbara Israël «Saint Salopard» (Flammarion)

Prix Françoise Sagan 2017 : Guy Boley « Fils du feu » (Grasset) 

Prix Senghor 2017 du 1er roman francophone et francophile :  Stephane Larue « Le plongeur » (Le Quartanier).

Prix François Mauriac 2017: Tanguy Viel  « Article 353 du code pénal » (Éd. de Minuit)

Prix « Grands Destins / une vie » Le Parisien Magazine 2017: Anne Berest, Claire Berest, « Gabriële » (Stock)

Prix du meilleur livre étranger 2017 : Viet Thanh Nguyen « Le sympathisant » (Belfond)

Prix du meilleur livre étranger 2017 – essai : Philippe Sands « Retour à Lemberg » (Albin Michel).

Prix Polar Michel Lebrun 2017 (Anciennement Prix du roman policier francophone de la ville du Mans) :
1 ère sélection: Ingrid Astier, Haute voltige, SN -Franz Bartelt, Hôtel du grand cerf, Le Seuil – Gérard Coquet, Connemara black, Jigal –  Stéphane Palk, Cognitum, Philippe Rey –  Suzanne Stock, Zone 52, Le Passage – Hugues Pagan, Profil perdu, Rivages. –  Pierre Pouchairet, La prophétie de Langley, Jigal – Tito Topin, L’exil des mécréants, La Manufacture – Gilles Vincent, Ce pays qu’on assassine, in8

Prix Ouest 2017  : Frédéric Gros « Possédées » (Albin Michel) (créé en 1992, il est décerné à un roman dont l’action se déroule dans le Grand Ouest (Pays de la Loire, Bretagne, Normandie, Poitou-Charentes) ou à un roman écrit par un auteur originaire de ces régions.) :

Prix Festival Polar de Cognac roman français 2017 : Michel Moatti «Tu n’auras pas peur» (HC Éditions)

1 ère sélection: Dans les brumes du mal de René MANZOR – Calmann-Lévy – La vallée des ombres de Xavier-Marie BONNOT – Belfond – Toxique de Niko TACKIAN – Calmann-Lévy – Kabukicho de Dominique SYLVAIN – Viviane Hamy Crotales de Jean-Luc BIZIEN – Toucan noir – Tu n’auras pas peur de Michel MOATTI – HC – Brutale de Jacques-Olivier BOSCO – Robert Laffont – Zanzara de Paul COLIZE – Fleuve Noir – Un appartement à Paris de Guillaume MUSSO – XO Dompteur d’anges de Claire FAVAN – Robert Laffont – Femme sur écoute d’Hervé JOURDAIN – Fleuve Noir – La nuit des cannibales de Gabriel KATZ – Pygmalion – L’enfant dans la neige avec un cartable et un fusil de Stéphane OKS – Toucan noir – Embruns de Louise MEY – Fleuve Noir – Pire que le mal de Sylvain FORGE – Toucan noir – Sharko de Franck THILLIEZ – Fleuve Noir – L’affaire Mélodie Cormier de Guillaume MORRISSETTE – City – Nous serons légion de David MOITET – City

Prix Festival Polar de Cognac roman étranger : Steve Cavanagh, « Un coupable idéal » (Bragelonne)

Prix Festival Polar de Cognac roman jeunesse : Sarah COHEN-SCALI «Phobie» (Gulf Stream)

Prix Georges Brassens :

Prix du Livre européen 2017 – catégorie fiction :  mercredi 6 décembre

Prix Sang d’encre 2017 :

Prix Littéraire 30 Millions d’Amis 2017 :

et pour tout savoir en détails :        http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires   et   https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/liste-des-prix-litteraires-francais-et-francophones/65269

la liste internationale sur Wikipédia

2 thoughts on “Les prix littéraires 2017 – La récap

  1. Le prix Jean Freustié a été attribué le 20 mars 2017 à Etienne de Montety pour L’Amant noir (Gallimard). Dans la sélection il y avait, outre Montety, Tanguy Viel (Minuit) et Oriane Jeancour Galignani (Grasset).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *