Destination : l’Art dans les romans et les polars

Destination : l’Art dans les romans et les polars

Les livres sont par ordre alphabétique d’auteur;  je spécifie (entre parenthèses) la période/le style pictural,

Courants picturaux  :  lien vers le site Histoire de l’Art   » Les courants artistiques de la peinture «  avec un petit descriptif des différents styles (Gothique – Renaissance – Maniérisme – Caravagisme – Baroque – Classicisme – Rococo – Néoclassicisme – Romantisme – Orientalisme – Préraphaélites – Ecole de Barbizon – Réalisme – Impressionnisme – Cubisme – Fauvisme – Futurisme – Expressionnisme – Peinture Métaphysique – Surréalisme)

Les livres qui ont fait l’objet d’un article apparaissent de  couleur différente. Vous pourrez accéder directement à la chronique en cliquant sur le titre du livre. J’ai lu plusieurs de ces livres avant la création du blog et ils ne sont donc malheureusement pas chroniqués.

Pour les romans dans le monde de l’art je vais préciser en italique  le contexte du livre.

 

APARICIO-BELMONTE , Juan: Lopez, Lopez (Buchet Castel) le monde des faussaires (XXème)
ARDITI, Metin : Le Turquetto (la Renaissance)  – roman sur un peintre fictif de la renaissance vénitienne proche du Titien
ASPE, Pieter : Le tableau volé (Albin Michel, Le livre de poche) : Jérôme BOSCH (la Renaissance)

BACONNET, Marc : La boîte noire (Cohen & Cohen) : Jan VAN EYCK (la Renaissance)
BALDURSDOTTIR, Kristin Marja –   Karitas 1 et 2 ( – l’esquisse d’un rêve – l’art de la vie) Chaos sur la toile (XXème)
BALTASSAT, Jean-Daniel  –La tristesse des femmes en mousseline RL2018 : Berthe MORISOT (Impressionnisme)
BANNALEC, Jean-Luc : Un été à Pont-Aven (Presses de la Cité, Pocket) : Paul GAUGUIN (fauvisme)
BELLET, Harry : Carré noir (Cohen & Cohen) : Gérard FROMANGER (figuration narrative) ;  MALEVITCH (Le suprématisme)
BENACQUISTA, Tonino : Trois carrés rouges sur fond noir (Folio) : criminalité et peinture (XXème)
BERNARD, Michel : Deux remords de Claude Monet (La Table Ronde) : MONET (Impressionnisme)
BERNHARDT, Jean-Pierre : Le vol du Jocond (Cohen & Cohen) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)
BESSON, Philippe : L’arrière saison : Edward Hopper (XXème)
BIRO, Adam : Cadavres noirs sur fond rouge (Cohen & Cohen) : Kasimir Severinovitch MALEVITCH (Le suprématisme)
BOILEAU, Pierre : Le repos de Bacchus (Le Masque) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)
BOISSON, Olivier : La brume t’emportera (Cohen & Cohen) : Diego VELASQUEZ (art baroque)/ Francisco de GOYA & Théodore GERICAULT (le romantisme)/ Jérôme BOSCH, Pieter BRUEGHEL (la Renaissance) thriller se déroulant dans le monde de l’art en rapport avec la folie –
BONAN, Ronald : Hamadryas (Editions Fragrances) : DÜRER (la Renaissance)
BONETTI, Henri : Monet, Money (Cohen & Cohen) : Claude MONET (Impressionnisme)
BONETTI, Henri: L’odeur du ciel (Cohen & Cohen) (XXème)
BORTON de TREVIÑO, Elizabeth : Je suis Juan de Pareja : VELÁZQUEZ (Baroque espagnol)
BRAMLY, Serge : Orchidée fixe – 2012 : Marcel DUCHAMP (Dada, Expressionnisme)
BRICE, Michel : La muse du peintre fou (Vauvenargues) : Salvador DALI (le surréalisme)
BROCAS, Sylvie : le baiser (Julliard) : BRANCUSI (sculpteur XXᵉ siècle)
BROWN, Dan : Da Vinci Code (Lattès, Le livre de poche) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)
BRUNET, Jean-Philippe: Caravaggino (Cohen&Cohen, 2017) (art baroque)
BUAN, Hugo : La nuit du tricheur (Pascal Galodé) : Georges DE LA TOUR (art baroque)
BUSSI, Michel : Nymphéas noirs (Presses de la Cité, Pocket) : Claude MONET (Impressionnisme)

CABESOS, Violette : Portrait du groupe avec parapluie (AM) – grands peintres du XXe siècle, du Bateau-Lavoir de Montmartre à la Ruche de Montparnasse. (XXème)
CHAUVEAU, Sophie : Fragonard. L’Invention du bonheur, Paris, SW Télémaque (Éditions) 2011 (XXème)
CHAUVEAU, Sophie : Trilogie sur la Renaissance
1. La Passion Lippi, (Télémaque, 2003) (la Renaissance)
2. Le rêve Botticelli (Télémaque 2005) (la Renaissance)
3. L’obsession Vinci (Télémaque 2007) (la Renaissance)
CHAUVEAU, Sophie: Sonia Delaunay: La vie magnifique – 2019 (Tallandier) (XXème)
CHEVALIER , Tracy « La Jeune Fille à la perle » Johannes ou Jan Van der Meer, dit Vermeer ou Vermeer de Delft (art baroque)
CHEVALIER, Tracy « La Dame à la licorne» (La tapisserie début du XVIe siècle) (la Renaissance)
COLDEPIE L. , Miranda : Les larmes de Pierre VOL.1 Les souriants (Editions du Malin) : Joan MIRO (le surréalisme)
CONNOR, Alex : La trahison de Rembrandt (Prisma) : REMBRANDT (art baroque)
CONVARD, Didier : Michelangelo et le banquet des damnés (Fayard, Le livre de poche) : MICHEL ANGE (la Renaissance)
CONVARD, Didier : Vinci et l’ange brisé (Fayard, Le Livre de poche) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)

D’AILLON Jean – Juliette et les Cézanne (2010) CEZANNE (impressionnisme)
DE KERANGAL, Maylis : Le monde à portée de main (RL2018) (livre sur la création, l’art du trompe-l’œil)
DE RECONDO, Léonor «Pietra viva» (08/2013) MICHEL ANGE (la Renaissance)
DELAGE, Samuel : Arrêt Wagram (Nouveaux Auteurs) – Thriller sur le trafic œuvres d’art
DELAGE, Samuel : Code Salamandre (Belfond) – Thriller sur les châteaux de la Loire, la Renaissance et sa cryptologie
DELCOUR, Bertrand : Le baroud andalou (Hachette) – Road trip, magouilles dans le monde des courtiers de tableaux en Andalousie
DEMPF, Peter : Le mystère Jérôme Bosch – ( Cherche Midi) RL2017 (la Renaissance)
DESCOTT, Régis : Obscura (Le Livre de poche) : MANET (réalisme)
DEVOIS, Marie : Gauguin mort ou vif (Cohen & Cohen) : Paul GAUGUIN (fauvisme)
DEVOIS, Marie : La jeune fille au marteau (Cohen & Cohen) : CARAVAGE (art baroque)
DEVOIS, Marie : Turner et ses ombres (Cohen & Cohen) : TURNER (le romantisme)
DEVOIS, Marie : Van Gogh et ses juges (Cohen & Cohen) : Vincent VAN GOGH (Impressionnisme)
DIWO, Jean : Au temps où la Joconde parlait (la Renaissance)
DUPEYRON François – Le grand soir- Gustave COURBET(Réalisme )

EGEMAR, Beatrice : Elle posait pour Picasso (Gulf Stream Editeur) : Pablo PICASSO (cubisme)
ENARD, Mathias « Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants » (2010) MICHEL ANGE (la Renaissance)
ESCOTT, Ted : Monet is money (Métailié) : Claude MONET (Impressionnisme)

FERMINE, Maxence – Un été surréel – 2018 (Lafon) DALI, ELUARD, GALA (Surréalisme)
FERNANDEZ, Dominique – La course à l’abîme – 2002 (Grasset) CARAVAGE (art baroque)
FERNANDEZ, Dominique – La société du mystère- 2017 (Grasset) BRONZINO (maniérisme italien)
FERNANDEZ, Dominique – On a sauvé le monde- 2014 (Grasset) POUSSIN (classicisme, baroque)
FERNANDEZ, Dominique – Le peintre abandonné – 2019 (Grasset) PICASSO (cubisme/XXème)
FILASTO, Nino : Cauchemar de dame (Gallimard) : Paolo UCCELLO (la Renaissance)
FIORETTI ,Francesco : Dans le miroir du Caravage (HC Editions) : CARAVAGE (art baroque)
FORTES, Susana : Le complot Médicis (Héloïse d’Ormesson, 10-18) : Pierpaolo MASONI (la Renaissance)

GAGE,Nicholas : Du vent dans les toiles (Gallimard) : Pierre Paul RUBENS & Gérard TER BOCH (art baroque)
GALLAY, Claudie « Détails d’Opalka » (2014) (Actes Sud) : ROMAN OPALKA (XXème)
GOETZ, Adrien : Intrigue à Giverny (Le livre de poche) : Claude MONET : : Vincent VAN GOGH (Impressionnisme)
GOETZ, Adrien : La Dormeuse de Naples (Le passage / Points) INGRES (Néo-classicisme, Romantisme)
GOUIRAN, Maurice : La nuit des bras cassés (Jigal) : Paul GAUGUIN (fauvisme)
GRIFFITHS, Neil: Le sauveur (Presses de la Cité) : CARAVAGE (art baroque)
GUENASSIA, Jean-Michel : La Valse des arbres et du ciel (Albin-Michel / Le livre de poche) (Impressionnisme)

HAENEL , Yannick: La solitude Caravage (Fayard )2019 : CARAVAGE (art baroque)
HONE, Joseph : Une ombre au tableau (Baker Street) (XXème)

ILES, Greg: La femme au portrait (Le livre de poche) (XXème)

JACQ, Christian : Les enquêtes de l’inspecteur Higgins vol.8, Mourir pour Léonard (J. Editions) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)
JEAN, Raymond : Cézanne et Zola se rencontrent (Actes Sud) (impressionnisme) 
JIAHONG, He : Le mystérieux tableau ancien (Aube Noire) (XXème)
JOSSO, Yves : Les Captifs de Cornouaille (City) : CARAVAGE (art baroque)
JUNGSTEDT, Mari : Le dandy mourant (Du Rocher) (XXème)

KASTNER, Jörg : La couleur bleue (Points) : REMBRANDT (art baroque)
KLUPSCH, Ingrid : Un peintre en cage (Ravet-Anceau) (XXème)

LAPAGESSE, Gérard : L’art et la bannière (Baleine) (XXème)
LAVERGNE, Jacques : Peinture au pistolet à Céret (Mare Nostrum) (XXème)
LE MOLLE, Roland : Pontormo (Actes Sud) (Renaissance italienne finissante/ Cinquecento)
LE NINEZE, Alain : Libica :   Michel-Ange et la Sibylle (actes Sud 2014) MICHEL ANGE (la Renaissance)
LE NINEZE, Alain : Dans les yeux de Mona-Lisa (Ateliers Henry Dougier 2019) Léonard de VINCI (la Renaissance italienne) [voir article sur le site Le club du Roman historique]
LEBRUN, Michel : Reproduction interdite (Presses Pocket) : Paul GAUGUIN (fauvisme)
LEE, Eun : Les rats du musée (Philippe Picquier) : GIORGIONE (la Renaissance)
LEON, Gregorio : L’ultime secret de Frida K. (Les escales, Pocket) : Frida KAHLO (le surréalisme)
LIEBERMAN, Herbert : La fille aux yeux de Botticelli (Points) : BOTTICELLI (la Renaissance)
LYS, Valérie : L’enfant pétrifié (Editions du Palémon) (XXème)

MARMION, Luc : Le vol de Lucrèce (Pavillon Noir) (XXème)
MARTIN, Andreu : Pour l’amour de l’art (10-18 Grands Détectives) : Pablo PICASSO (cubisme)
MASTERTON, Graham : le portrait du mal (Pocket) : Walter Waldegrave époque victorienne (XIXème anglais – époque victorienne)
MATHEWS, Adrian : Le tableau de l’apothicaire (Points) (XXème)
MERLE, Claude : L’ange sanglant (XXème)
MICHEL-AMADRY, Marc : Monsieur K (Héloïse d’Ormesson, Pocket) (XXème)
MIMOUNI, Isabelle : Le silence de Saturne (Cohen & Cohen) : Francisco de GOYA (le romantisme)
MORELL, Léon : Le ciel de la chapelle sixtine : MICHEL ANGE (la Renaissance)
MURPHY, Bernadette : « L’oreille de Van Gogh – Rapport d’enquête » (2017 chez « Actes Sud » ) Vincent VAN GOGH (Impressionnisme)
MUSSO, Guillaume : Skidamarink (Anne Carrière) : Léonard DE VINCI (la Renaissance) –  thriller avec pour point de départ le vol de La Joconde au musée du Louvre.

NAVA, Massimo : Le nu au coussin bleu (Editions des falaises) (XXème)
NESBO, Jo : Chasseur de têtes (Folio policier) : RUBENS (art baroque)

PEARS, Ian : Le portrait (10-18) (XXème)
PEARS, Ian : Série Flavia Di Stefano (10-18) (XXème)
PECHEROT, Patrick illustré par Joe PINELLI : Dernier été (Les petits polars du monde) (XXème)
PELECANOS, George : Le double portrait (Le livre de poche) (XXème)
PENNY, Louise : Une illusion d’optique (Actes Noirs)
PEREZ-REVERTE, Arturo : Le tableau du maître flamand (Le livre de poche) : Pieter HUYS (la Renaissance)
PEYRAMAURE, Michel : La petite danseuse de Degas (Impressionnisme)
PEYRAMAURE, Michel :  Tome 1 : Les escaliers de Montmartre – Tome 2 : Le temps des ivresses : Suzanne VALADON /Maurice UTRILLO (post-impressionnisme)
PEYRAMAURE, Michel : Couleurs Venise : la vie de Titien (2016): LE TITIEN (Renaissance italienne)
PIACENTINI, Elena : Art Brut (Ravet-Anceau) : Francis BACON (XXème)
PICQUET, Thierry : Peau de peinture (Editions du petit pavé) (XXème)
POST, Elvin : Faux et usage de faux (Points) : REMBRANDT (art baroque)
POSTEL, Jean-Philippe : L’Affaire Arnolfini (Actes Sud) : JAN VAN EYCK (renaissance flamande)
PUARD, Bertrand : La Trilogie Bleu Blanc Sang (Hachette Romans) (XXème)
PUARD, Bertrand : Requiem pour Cézanne (Belfond) : Paul CEZANNE (Impressionnisme)

RACHLINE, François : Le Mendiant de Velázquez, (Albin Michel) 2014 VELÁZQUEZ (Baroque espagnol)
RACHLINE, François : Coupures – 2017 (Albin Michel) : Else Blankenhorn (XXème)
RAMUS, David : Monsieur Tanaka aime les nymphéas (Points) : Claude MONET (Impressionnisme)
RANKIN, Ian : Portes ouvertes (Le livre de poche) (XXème)
REBOUX, Jean-Jacques : De Gaulle, Van Gogh, ma femme et moi : Vincent VAN GOGH (Impressionnisme)
REES, Matt : Un nom de sang (City) : CARAVAGE (art baroque)
RENUCCI, Clélia, : Concours pour le paradis (Albin-Michel RL2018) : VERONESE, TINTORET (la Renaissance)
REVEREND, Frédéric : La drolatique histoire de Gilbert Petit-Rivaud (Lajouanie) : Claude MONET (Impressionnisme)
RHEIMS, Maurice: les greniers de Sienne : Sassetta, (Stefano di Giovanni di Consolo da Cortona (1394-1450) (la Renaissance)

SALVAYRE, Lydie, Marcher jusqu’au soir,(Stock): GIACOMETTI (XXème)
SILVA, Daniel : L’affaire Caravaggio (Harper Collins) : CARAVAGE (art baroque)
SIMONI, Jean-Pierre : Noir d’ivoire (Editions Sudarènes) : CARAVAGE (art baroque)
SINOUE, Gilbert : L’enfant de Bruges (Folio) 1999 : JAN VAN EYCK (renaissance flamande)
STE-MARIE, Richard : Repentir(s) (Alire) (XXème)
SUTER, Martin : Allmen et les dahlias (Bourgois, Points) : FANTIN- LATOUR (réalisme)
SWAN, Thomas : L’affaire Da Vinci (Editions Libre Expression) : Léonard DE VINCI (la Renaissance)
SYS, Emmanuel : Le Chagall d’Armentières (Ravet-Anceau) (XXème)

TARTT, Donna : Le Chardonneret (Pocket) (XXème)
THILIE, Bernard : Nuit de Chine (Ravet-Anceau) (XXème)
TOURNEUR Michelle – La beauté m’assassine: Eugène DELACROIX (Romantisme)
TWINING, James : L’affaire Caravage (City) : CARAVAGE (art baroque)

VAN DER VLUGT : Bleu de Delft (Philippe Rey 2018 – 10/18 2019) REMBRANT – VERMEER (baroque néerlandais) [voir article sur le site Le club du Roman historique]
VEAUTE Monique & Colette : Veneto Mori (Michel de Maule) (XXème)
VENTURI, Laurence – Le Tableau – 2016 (Modigliani) (XXème)
VILLARD, Marc : Jean-Michel de Brooklyn (Cohen & Cohen) : Jean-Michel BASQUIAT (XXème)

WEBER, Patrick : La vierge de Bruges (Editions du Masque) (la Renaissance)
WEILLER, Patrick : Le jugement de Salomon (Cohen & Cohen) (XXème)
WEILLER, Patrick : Le triomphe de la mort (Cohen & Cohen) : BRUEGEL (la Renaissance)
WEILLER, Patrick : Saisis au vol (Cohen & Cohen) : CARAVAGE (art baroque)
WEILLER, Patrick : Varvara (Cohen & Cohen) : Elisabeth VIGEE LE BRUN (Néoclassicisme)

WELINSKI, Marc : Blue Velasquez (Daphnis et Chloé) : VELASQUEZ (art baroque)

YVARS, Alain : Que les blés sont beaux : L’ultime voyage de Vincent Van Gogh (Autoédité sur Amazon.fr ) : Vincent VAN GOGH (Impressionnisme)

SITE Histoire de l’Art  » Les courants artistiques de la peinture  «  : les courants picturaux (Gothique – Renaissance – Maniérisme – Caravagisme – Baroque – Classicisme – Rococo – Néoclassicisme – Romantisme – Orientalisme – Préraphaélites – Ecole de Barbizon – Réalisme – Impressionnisme – Cubisme – Fauvisme – Futurisme – Expressionnisme – Peinture Métaphysique – Surréalisme)

Il n’y a pas que la Peinture.. il y a aussi 

LES MUSICIENS:

BARICCO, Alessandro « Novecento : Pianiste »

BERNARD, Michel – Les forêts de Ravel (La Table Ronde) 2015 : RAVEL

BORRMANN, Mechtild « Le violoniste »

DEL ÁRBOL, Víctor La maison des chagrins

DIWO, Jean « Les Violons du roi »

DONGALA, Emmanuel La Sonate à Bridgetower (2017)

GUAY DE BELLISSEN, Héloïse « Le roman de Boddah » (2013) KURT COBAIN

H, Arthur « Fugues » (2019)

MOREAU Christiana  – La sonate oubliée (2017) : ANTONIO VIVALDI

QUIGNARD, Pascal « Tous les matins du monde » SAINTE COLOMBE et de Marin MARAIS

SALVAYRE, Lydie « Hymne »

SCHMITT, ERIC-EMMANUEL, « Madame Pylinska et le secret de Chopin »

SETZ, Clemens J. « Les femmes sont des guitares « (dont on ne devrait pas jouer)

SHAMIR, Igal « Le violon d’Hitler »

SÜSKIND, Patrick « La Contrebasse »

 

LES POETES: 

BALTASSAT, Jean-Daniel  – La tristesse des femmes en mousseline – RL2018 – PAUL VALERY

CHAUVIER, Eric – Le Revenant – RL2018 : BAUDELAIRE

NOHANT, Gaëlle – Légende d’un dormeur éveillé – RL 2017 : DESNOS   ( voir article sur le blog)

LES AUTEURS

GLASFURD, Guinevere – «Les mots entre mes mains» (RL2016) : DESCARTES (Voir article sur le blog)

PERROT, Michelle – George Sand à Nohant – RL 2018 : GEORGE SAND

23 Replies to “Destination : l’Art dans les romans et les polars”

  1. J’ai lu « Je suis Juan de Pareja »de Elizabeth Borton de Treviño ,
    Juan de Pareja, esclave et assistant de Vélasquez qui devint peintre après avoir été affranchi en 1652 a réellement existé et c’est toute la vie de Juan qu’imagine l’auteur. Ce récit fictif permet de suivre la carrière de Vélasquez. et de nombreux faits décrits dans ce roman sont tout à fait plausibles .
    Ce roman réside s’inscrit dans le contexte de l’histoire européenne du XVIIe siècle marquée par une intense circulation des savoirs et des arts.

    1. Bonjour. Un très grand merci pour votre contribution. Je le rajoute à la liste (et je risque fort d’aller voir si je le trouve à la bibliothèque).
      Date de publication originale : juin 1965 – réédité en Médium-Poche en 2015.

      1. Merci à vous ! J’ai mis votre site dans mes « liens » il me permettra de choisir rapidement le titre de mes prochaines lectures. J’adore lire ce genre de romans concernant l’art et l’histoire (indissociables). Même si bien souvent ce ne sont que des « fictions » ils s’appuient sur des faits réels et ils donnent envie de « creuser » autour de l’histoire. C’est toujours très enrichissant !

        1. Merci ! N’hésitez pas à laisser vos commentaires de lecture et à signaler des livres à inclure dans la liste.
          Pour les livres chroniqués, il y a une liste alphabétique par auteurs (voir onglet en haut de la page).

  2. Je m’étonne de ne pas trouver dans la liste les livres de Dominique Bona en particulier deux que j’ai dans ma bibliothèque (à classer dans Impressionnisme)
    « Berthe Morisot, le secret de la femme en noir »
    Tout le monde connaît son magnifique portrait peint par Manet. C’est à lui que Berthe doit son éclosion d’artiste.
    Issue d’une famille bourgeoise, (son père a pour ancêtre le peintre Fragonard, sa mère tient salon tous les jeudis) , Berthe Morisot côtoie les intellectuels (dont Mallarmé) et les peintres encore des réprouvés, des réfractaires à l’art officiel, les futurs impressionnistes avec qui elle exposera.

    « Deux sœurs : Yvonne et Christine Rouart, muses de l’impressionnisme »
    Tout le monde connaît leur portrait au piano peint par Renoir
    Yvonne et Christine sont les filles du peintre et collectionneur Henry Lerolle et elles ont grandi au milieu d’artistes de génie. Renoir, Degas, mais aussi Debussy, Claudel, Gide et Mallarmé familiers de la famille, toujours enclins à peindre ces deux jeunes filles modèles, à les photographier, à jouer du piano avec elles.
    C’est Degas, le peintre préféré de leur père, qui a l’idée de les marier aux frères Eugène et Louis Rouart, les fils de son ami, le collectionneur Henri Rouart.
    Elles avaient tout pour être heureuses… L’amour sera leur grande blessure. elles vont se heurter au caractère impétueux et sombres des deux énergumènes, pourtant venus comme elles d’une famille éprise d’art, jusqu’à la folie.

    1. Je connais bien évidemment Dominique Bona; mais j’ai choisi de parler des romans, voire de biographies romancées . Or ces deux livres sont des biographies NON romancées

  3. Ces deux livres de Dominique Bona ne sont pas à classer dans les romans mais plutôt des biographies. Mais il pourraient effectivement être mis dans la liste car ils sont excellents, surtout celui sur Berthe Morisot qui est, pour moi, le meilleur écrit sur cette femme peintre que je considère comme l’une des toutes meilleures impressionnistes.
    Excuse-moi Catherine de répondre mais j’ai vu le commentaire sur ma boite mail. Le problème est de savoir si la liste ne doit prendre que des romans ? Il est vrai que si tu ajoutes des biographies cela ferait une liste immense.

    1. tu as bien fait de répondre. J’avais dans l’idée de mettre les romans de toutes sortes (historiques , polars dans le monde de l’art, bio mais romancées, comme celle de Desnos de Gaëlle NOHANT « Légende d’un dormeur éveillé » mais pas les biographies pures et dures.

  4. D’accord, je n’avais pas « compris » qu’il fallait uniquement des « romans » et c’est vrai que j’affectionne les « vraies » biographies sans bouder les « romans » qui eux m’incitent à trouver les biographies ….;-)

    1. Il m’a semblé que souvent ceux qui souhaitent lire les « vraies » biographies les trouvent facilement sur les sites/blogs parlant de l’art. Ici j’ai souhaité mêler romans/polars et monde de l’art, ce qui est peut-être moins courant et moins listé.

  5. J’ai hésité .. et je n’ai pas acheté (gros livre) « La course à l’abîme » de Dominique Fernandez sur le Caravage. Je pense qu’il correspond à ce que vous cherchez mais je ne l’ai pas lu

  6. encore un autre que j’ai et qui ne figure pas dans la liste : Suzanne Valadon par Jeanne Champion. Je sais que j’ai aussi un livre sur son fils Utrillo mais je ne le retrouve pas et je ne me souviens pas du titre

  7. Je n’imaginais pas qu’il y avait autant de romans sur l’art!
    Par contre, nous ne sommes que deux pour la musique?
    Et encore, grâce à Richard Lejeune qui a joué le rôle de mon attaché de presse 🙂

    Personnellement j’ai aimé le roman de Guinevere GLASFURD «Les mots entre mes mains» j’en ai gardé beaucoup d’émotions et bien sûr, aussi Alain Yvars 😉

    1. Bonjour et merci de votre commentaire. Je suis en train de faire la liste qui va s’étoffer au fur et à mesure. Je sais qu’il y a encore bien des romans qui parlent de musique, suffit de les trouver et de les ajouter… Me viennent à l’esprit « Le violon d’Hitler » de Igal Shamir, « Les Violons du roi » de Jean Diwo, « Le violoniste » de Mechtild Borrmann, « Les femmes sont des guitares « (dont on ne devrait pas jouer)de Clemens J. Setz , « Tous les matins du monde » de Pascal Quignard, La Contrebasse de Patrick Süskind, Novecento : Pianiste de Alessandro Baricco, Hymne de Lydie Salvayre

  8. Hello Catherine
    J’en ai trouvé deux autres :
    Tourneur Michelle – La beauté m’assassine (Romantisme Eugène Delacroix)
    Dupeyron François – Le grand soir (Réalisme Gustave Courbet)

    Je viens de recevoir une nouvelle chronique d’Annie, une chroniqueuse angevine, que tu as peut-être vue sur FB.
    Juste un mot pour Christiana : J’ai fini son roman ce matin. Je suis en train de préparer une chronique pour Babelio. C’est une réussite qui pourrait égaler La Sonate oubliée dans un genre différent… mais pas tant que cela…
    Belle fin de journée.

  9. Hello Catherine
    C’est curieux ? J’ai laissé un commentaire tout à l’heure, il a disparu. Je le remets.
    Deux autres livres que j’ai trouvés :
    Tourneur Michelle – La beauté m’assassine (Romantisme Eugène Delacroix)
    Dupeyron François – Le grand soir (Réalisme Gustave Courbet)

    Pour Christiana :
    Je viens de finir ce matin « Cachemire rouge ». Je suis en train de préparer une chronique pour Babelio. J’ai la sensation qu’il va obtenir un succès aussi mérité que pour La Sonate oubliée, dans un genre différent… pas tant que cela…

    Belle fin de journée Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *