Destination : l’Ecosse

Destination : l’Ecosse

Quand vous passez sur les titres et qu’ils changent de couleur, c’est qu’il y a un commentaire cliquable sur le blog 

et aussi  auteurs non écossais qui écrivent des livres dont l’action se déroule en Ecosse

DESTINATION : ECOSSE

Peter May nous accueille sur l’île de Lewis, un morceau de terre situé à trois heures de bateau du nord de l’Ecosse. Une île battue par la pluie et le vent qui est le cadre des romans de la trilogie écossaise  « L’île aux oiseaux », « L’homme de Lewis » et « Le braconnier du lac perdu »  traduite dans le monde entier et qui tient autant du polar que du conte ethnologique. Mais Peter May nous entraine aussi dans par le biais de  thrillers passionnants en Chine ( Meurtres à Pékin, 2005 – Le Quatrième Sacrifice, 2006 – Les Disparues de Shanghai, 2006 – Cadavres chinois à Houston, 2007 – Jeux mortels à Pékin, 2007 – L’Éventreur de Pékin, 2008 ) ; en France avec la série consacrée à Enzo Macleod « le mort aux quatre tombeaux »(2013), »Terreur dans les vignes« (2014), « La trace du sang« (2015),  dans le monde virtuel « Scène de crime virtuelle » (2013). Il nous emmène aussi dans « L’île du serment » (2014) ou sur les traces de sa jeunesse dans « Les fugueurs de Glasgow » (2015) – « Les disparus du phare » nous ramène sur l’île de Lewis  (2016) –  L’ile au rebus (2017 ) – «Je te protégerai» (2018) –

Ian Rankin ,  l’un des maîtres écossais du polar vit à Edinbourg  . L’inventeur du personnage de John Rebus reçoit François Busnel chez lui et lui livre quelques-uns de ses secrets d’écrivains.

Les écrivains écossais :  ceux qui n’ont pas fait partie de la ballade…

Karen Campbell née à Paisley en1967  en Écosse, est une romancière écossaise, auteur de romans policiers. elle suit les cours de l’université de Glasgow avant de devenir policière. Elle vient à l’écriture en 2008 avec le roman The Twilight Time, traduit en français sous le titre Trottoirs du crépuscule. Ces quatre premiers écrits appartiennent au genre de la procédure policière. Elle abandonne le genre policier après la parution du roman « This is Where I Am », l’histoire d’un immigré somalien débarquant à Glasgow.

Arthur Conan Doyle, (1859-1930) : Sherlock Holmes…

Iain M. Banks : 
 
William Boyd ( voir dans la partie Ballade en Angleterre)
 
John Burnside :  John Burnside a reçu le Forward Poetry Prizes 2011, principale récompense déstinée aux poètes en Grande-Bretagne. John Burnside est né le 19 mars 1955 dans le Fife, en Écosse, où il vit actuellement. Il a étudié au collège des Arts et Technologies de Cambridge. Membre honoraire de l’Université de Dundee, il enseigne aujourd’hui la littérature à l’université de Saint Andrews. Poète reconnu, il a reçu en 2000 le prix Whitbread de poésie.
 – The Dumb House (Jonathan Cape, London, 1997)/ La Maison muette (Métailié, 2003)
– The Mercy Boys (Jonathan Cape, London, 1999)
– Burning Elvis (Jonathan Cape, London, 2000)
– The Locust Room (Jonathan Cape, London, 2001)
– Living Nowhere (Jonathan Cape, London, 2003) / Une vie de nulle part (Métailié, 2005)
– The Devil’s Footprints (Jonathan Cape, 2007)/ Les Empreintes du diable (Métailié, 2008)
– Glister (Jonathan Cape, 2008)/ Scintillation (Métailié, 2011)- Prix Lire & Virgin Megatore 20111
– A Summer of Drowning (Jonathan Cape, 2011)/ L’Été des noyés (Métailié, 2014)
– Something Like Happy (Jonathan Cape, 2013)
 
Robert Louis Stevenson, (1850-1894) : L’Île au trésor, L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde
 
Jenni Fagan (née en Écosse en 1977 et vit à Édimbourg. Diplômée de l’Université de Greenwich, elle a publié de la poésie et gagné des prix. Elle travaille comme écrivain en résidence dans des hôpitaux et des prisons) : premier roman : « la sauvage » ( titre original : The Panopticon )
 
Robyn Young (  Romancière britannique d »origine irlandaise et galloise du côté de sa mère, anglaise et écossaise du côté de son père, elle a toujours été fascinée par l’héritage celtique ) : trilogie  « les maitres d’Ecosse »  : tome 1 : Insurrection – Tome 2 : Renégats – Tome 3 : Avénement 
 
Irvine Welsh
Romans:
Trainspotting, L’Olivier, 1996 ((en) Trainspotting, 1993),Stork Nightmares, 1995
Une ordure, L’Olivier, 2000 ((en) Filth, 1998)
Glu, Au Diable Vauvert, 2009 ((en) Glue, 2001),
Porno, Au Diable Vauvert, 2008 ((en) Porno, 2002), trad. Laura Derajinski   – Suite de Trainspotting
Recettes intimes de grands chefs, Au Diable Vauvert, 2008
Crime, Au Diable Vauvert, 2014 ((en) Crime, 2008),  – Suite de Une ordure
Skagboys, Au Diable Vauvert, 2016
Préquelle de Trainspotting et Porno
(en) The Sex Lives of Siamese Twins, 2014
(en) A Decent Ride, 2015
(en) The Blade Artist, 2016
Nouvelles:
(en) Acid House, 1994
Ecstasy. Trois contes d’amour chimique, L’Olivier, 1996
 
Emma Fraser – est une romancière née en Ecosse mais qui a grandi en Afrique du Sud
– Quand soufflera le vent de l’aube
 
Ferris Gordon – Avant de se consacrer à l’écriture, l’Ecossais Gordon Ferris a travaillé au ministère de la Défense. Auteur de plusieurs romans, il partage son temps entre Londres et la Suisse.
Série de quatre enquêtes de Douglas Brodie (un journaliste spécialisé dans les affaires criminelles qui vit dans le Glasgow des années 1940) : -« La Cabane des pendus » –  « Les Justiciers de Glasgow » – « La Filière écossaise » – « Les adieux de Brodie » 
 
Alasdair Gray (né le 28 décembre 1934 à Glasgow) est un romancier, poète, dramaturge et peintre écossais. Son premier roman, Lanark, qu’il mit plus de 30 ans à rédiger, fut publié en 1981 et connut un immense succès critique. Le critique André Clavel le décrit comme « un illusionniste écossais aussi insaisissable que le monstre du Loch Ness ». Avec l’autodérision qui le caractérise, Gray se définit lui-même ainsi : « un Glaswegien, gros, vieux, et asthmatique, qui gagne son pain grâce à la peinture et à l’écriture. »
Ses romans « Lanark » (1981)  , « Pauvres créatures » (2003) , « Le faiseur d’histoires » (2004) sont parus en français chez Métailié
 
Josephine Tey alias Elizabeth Mackintosh (25 juillet 1896 – 13 février 1952), romancière écossaise connue pour ses romans policiers.
Née à Inverness, elle étudie à Birmingham, et devient enseignante. Elle commence à écrire lorsqu’elle est forcée d’abandonner son travail pour s’occuper de son père invalide.
Dans cinq de ses romans policiers publiés sous le nom de Josephine Tey, le héros est l’inspecteur de Scotland Yard Alan Grant. Le plus fameux de tous est La Fille du temps, dans lequel Grant, cloué à l’hôpital, fait rechercher par ses amis des livres et des documents d’époque afin de résoudre un mystère historique : le roi Richard III d’Angleterre a-t-il assassiné ses neveux, les princes Édouard V d’Angleterre et Richard de Shrewsbury ?
 
Meek, James James Meek est né à Londres en 1962 puis a grandi en Ecosse, à Dundee.
Grand reporter, il a vécu en Russie, à Kiev et à Moscou de 1991 à 1999 où il était correspondant. Il vit maintenant à Londres où il collabore au Guardian, à la London Review of Books et à Granta.
Il est l’auteur des ouvrages Un Acte d’amour et Nous commençons notre descente, tous les deux lauréats de prix littéraires et traduits à travers le monde.  Publié chez Métailié
– Thé à l’eau de mer, Édition française (traduction de Fanchita Gonzalez Battle), Autrement, 1997
– Drivetime (Polygon, 1995)
– Last Orders (Polygon, 1992)
– The Museum of Doubt (Rebel Inc, 2000)
– Un acte d’amour, Édition française (traduction de David Fauquemberg), Métaillé, 2007
– Nous commençons notre descente, Édition française (traduction de David Fauquemberg), Métaillé, 2008
– Le Cœur par effraction, Édition française (traduction de David Fauquemberg), Métaillé, 2013
 
Dominic Cooper, né en 1944, est un écrivain écossais, vivant dans la région d’Argyll. 
– Le Cœur de l’hiver, « The Dead of Winter », 1975, Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 2006, 185p
– Vers l’aube, « Sunrise », 1977, Éditions Métailié, coll. «Bibliothèque écossaise», 2009, 185p
– Nuage de cendre : Un roman sur l’affaire de Sunnefa Jonsdottir, [« Men at Axlir : A novel concerning the case of Sunnefa Jónsdóttir », 1978, Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 2012, 235 p
 
Chris Dolan est né à Glasgow en 1957. Après avoir été consultant international pour l’Unesco, il se consacre entièrement à l’écriture à partir de 1992. Auteur de romans, de nouvelles, d’essais, de pièces de théâtre, il écrit pour les journaux, la télévision et la radio. Il est notamment le scénariste de la série anglaise Taggart. Son œuvre lui a valu de nombreux prix.
– « La Colonie » (Redlegs ») Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 14.04. 2016, 320 p
 
Louise Welsh, née le à Londres, est un écrivain britannique, auteur de romans policiers. Elle s’inscrit à l’Université de Glasgow, où elle obtient avec mention une maîtrise ès arts. Pendant huit ans, elle tient ensuite une librairie de livres d’occasion et de livres anciens, mais retourne finalement suivre des cours de création littéraire à l’Université de Glasgow, puis obtient une maîtrise en Lettres de l’Université de Strathclyde. Elle est par la suite chargée de cours en création littéraire à l’Université de Glasgow. Elle amorce sa carrière d’écrivain en 2002. Ses romans sont associés au Tartan noir, une conjonction stylistique entre le roman noir et la culture écossaise. En 2003, elle publie Tamburlaine Must Die, un roman policier historique qui revient sur les circonstances entourant le meurtre du dramaturge de pièces élisabéthaines Christopher Marlowe.
– Tamburlaine Must Die, 2003
– Le Tour maudit 2007
– De vieux os 2011
– La Fille dans l’escalier, 2014
 
Jackie Kay née à Edimbourg, poète, nouvelliste et romancière. Elle enseigne à l’université de Newcastle et vit à Manchester. 
– « Poussière rouge »  Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 2013, 264 p
 
James Kelman écrivain écossais né à Glasgow le 9 juin 1946. Au début des années 1970, il fonde avec l’écrivain et peintre Alasdair Gray et le poète Tom Leonard le mouvement littéraire l’École de Glasgow[.Il obtient le prix Booker en 1994 pour « How late it was, how late » (littéralement : Il était tard, si tard) et le Prix James Tait Black Memorial en pour « A Disaffection » (Le Mécontentement). Ses romans traduits en français sont : Le Poinçonneur Hines (1999), Le Mécontentement (2002), Prudence au pays de la liberté (2006) , Si tard, il était si tard (2015)
 
Macrae Burnet, Graeme    Né à : Kilmarnock (Ecosse) , 1967 – Graeme Macrae Burnet est un écrivain écossais. Il a étudié la littérature anglaise à l’Université de Glasgow avant d’enseigner en France, en République tchèque et au Portugal. Son premier roman, « The Disappearance of Adele Bedeau », a obtenu le New Writers Awards en 2013. « L’Accusé du Ross-Shire » (His Bloody Project), son second roman et le premier publié en France, a été finaliste du Man Booker Prize 2016.
«L’accusé du Ross-shire – Documents relatifs à l’affaire Roderick Macrae» (2017)
 
William McIlvanney ( né à Kilmarnock, dans la région de l’ East Ayrshire en Écosse, et mort le 5 décembre 2015 à Glasgow est un poète et un écrivain écossais, auteur de romans policiers.) Il est le père de Liam McIlvanneySérie Inspecteur Jack Laidlaw : – Laidlaw  – Les Papiers de Tony Veitch – Big Man – Étranges Loyautés
 
Liam McIlvanney (Liam Mcllvanney est professeur de littérature à l’université Otargo, en Nouvelle-Zélande et critique littéraire à la London Review of Books. Il est le fils de William McIlvanney qui publie aux Editions Rivages. Les Couleurs de la ville est son premier roman)
Série Gerry Conway
– Tome 1 : les couleurs de la ville
– Tome 2 : là ou vont les morts
 
Val McDermid, née le 4 juin 1955 à Kirkcaldy, en Écosse, est une écrivaine écossaise, auteur principalement de roman policier. Son œuvre, qui développe les thèses féministes et engagées de l’auteur, compte trois séries policières aux héros récurrents distincts : Lindsay Gordon, une journaliste lesbienne apparue dans son tout premier roman, partage plusieurs points communs avec Val McDermid ; Kate Brannigan, une détective privée ; enfin, le Dr Tony Hill, profiler, et l’inspectrice Carol Jordan mènent des enquêtes dans des milieux particulièrement glauques et violents. Les romans de Val McDermid sont d’ailleurs associés au Tartan noir, une conjonction stylistique entre le roman noir et la culture écossaise.(source Wikipédia)
Romans:
Série Lindsay Gordon : Une mort pacifique
Série Kate Brannigan (6): Le Dernier Soupir Retour de manivelleCrack en stockArrêts de jeuGènes toniquesMauvais Signes
Série Tony Hill & Carol Jordan (8): Le Chant des sirènes – La Fureur dans le sang –  La Dernière Tentation – La Souffrance des autres – Sous les mains sanglantes – Fièvre – Châtiments – Une Victime idéale (2016) –
Autres romans : Au lieu d’exécutionLe Tueur des ombresQuatre garçons dans la nuitNoirs Tatouages – Sans laisser de traces – Comme son ombreLigne de fuiteNorthanger Abbey
 
 
Meaghan Delahunt  
 
 Alasdair Gray  : (né le à Glasgow) est un romancier, poète, dramaturge et peintre écossais. Son premier roman, Lanark, qu’il mit plus de 30 ans à rédiger, fut publié en 1981 et connut un immense succès critique. Le critique André Clavel le décrit comme « un illusionniste écossais aussi insaisissable que le monstre du Loch Ness ». Avec l’autodérision qui le caractérise, Gray se définit lui-même ainsi : « un Glaswegien, gros, vieux, et asthmatique, qui gagne son pain grâce à la peinture et à l’écriture. ». 
 
Lewis Grassic Gibbon 
 

Ils ne sont pas écossais, mais nous emmènent en Ecosse:

Larsson, Bjorn (suédois) : Le cercle celtique
 
Leah Fleming (anglaise) – La carte postale – 2016 –  ( tout commence dans un manoir écossais)
 
Gabaldon, Diana : La Série Outlander aussi appelé la saga Le Cercle de pierre
 

Pour la promenade complète avec François Busnel..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *