Challenge : «Dégomme ta PAL» 2021 et «PALendrier de l’Avent 2020»

Challenge : «Dégomme ta PAL» 2021 et «PALendrier de l’Avent 2020»

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, je suis la page Facebook de DégommeTaPal  d’Eva Benincà

Le principe numéro 1 de Dégomme ta PAL est de TOUJOURS choisir un livre de sa PAL.
Qu’est-ce qu’une PAL ? Il s’agit d’une pile à lire, c’est à dire tous les livres que vous possédez et que vous avez prévu de lire. Cela peut être des livres achetés, trouvés dans une boîte à livres, offerts par quelqu’un, reçus en service presse ou même empruntés. Ils peuvent avoir été acquis récemment, du moment qu’ils ne l’ont pas été exprès pour le challenge.
Des thèmes vous accompagneront chaque mois pour vous guider dans vos choix, un facile et un plus difficile, avec en général 4 items chacun, mais cela peut varier. Il suffit de remplir un seul item pour valider le challenge sur le mois.
Si vous aimez les défis, des challenges supplémentaires sont également disponibles.
Tous les types de lecture sont autorisés, BD, ebooks, livres audio, non-fiction, nouvelles… du moment que c’est dans votre PAL. Les livres entamés sont également autorisés !
Pour les items concernant les titres, les mots sont acceptés dans toutes les langues!

Tout d’abord la liste du Challenge PALendrier de l’Avent 2021 puis les défis de l’année, au fil des mois

Challenge : le PALENDRIER de l’Avent 2020  à lire en 2021

Entre le 1 et le 24 décembre 2020 : Chaque jour un item difficile (tiré au sort parmi une longue liste pour laisser faire le hasard). Le jeu sera alors de chercher dans votre PAL un livre correspondant à cet item. Si vous en trouvez un, le challenge supplémentaire (non obligatoire bien sûr) sera de le lire en 2021 !

(A choisir parmi ceux de ma PAL)
Etat du Challenge : 19 sur 23 

Jour 1 : Un livre avec un mot étranger dans le titre qui ne soit pas de l’anglais : Raufast, Pierre « Habemus Piratam » (2018) (232 pages – Mamen Sanchez  « Juego de damas »  – Martinez, Agustin « Monteperdido » –  Dusapin, Elisa Shua « Vladivostok Circus » McCann, Colum« Apeirogon » Serfaty, Thierry «Agônia»- Iglesias, Gabino «Santa muerte» – Mayeras, Maud «Lux»
Jour 2 : Un livre avec le mot « violet » (ou « violette ») dans le titre : – Magnan, Pierre « Le parme convient à Laviolette » (2000) 322 pages
Jour 3 : Un livre avec une lettre ou un signe d’un alphabet non latin sur la couverture : – Ken Follett « le crépuscule et l’aube » (runes).
Jour 4 : Un livre d’un-e auteur-rice d’Europe de l’est : Marai, Sandor «  La nuit du bûcher » (1975 – 2015) – auteur hongrois – ( janvier 2021)
Jour 5 : Un livre écrit à quatre mains par des auteur-rices qui ne soient ni français-es, ni britanniques, ni étatsunien-nes : Kepler, Lars «Lazare» (02.10.2019) (540 pages) ( février 2021)
Jour 6: Un roman qui a été adapté en BD ou manga OU un manga ou une BD adapté-e d’un roman (lisez bien) : Franck et Vautrin « Le temps des cerises» (1990) 639 pages  (Série Boro, reporter photographe tome 2) 
Jour 7 : Un livre avec une formule de politesse dans le titre : Marsh, Ngaïo : «Et vous êtes priés d’assister au meurtre de …»  (janvier 2021)
Jour 8 : Un livre avec un téléphone sur la couverture : Camilleri, Andrea : La concession du téléphone – Maupin, Armistead « Une voix dans la nuit » – Keyes, Marian « Réponds, si tu m’entends »
Jour 9 : Un livre dont le titre comporte le nom d’un aliment que vous n’aimez pas :   Beaton M.C.  «Du lard ou du cochon : Cochon qui s’en dédit» (2020) ( Tome 22) (315 pages) ( février 2021)
Jour 10 : Une réécriture d’une vieille histoire connue (réelle ou fictive) dans un cadre contemporain : Miller, Madeline « Circé » (2018) (réinterprétation de certains épisodes de l’Odyssée) – McDermid, Val « Northanger Abbey » (2014) 380 pages (réecriture du roman de Jane Austen)
Jour 11 : Un livre avec une marque dans le titre (réelle) : BD Harley – pas d’article sur les BD –  (avril 2021)
Jour 12 : Un livre dont dont la couverture n’est pas assortie au titre :  Pobi, Robert« L’invisible » (2012) Thriller 480 pages
Jour 13 : Un livre acheté pendant le premier confinement (et pas sur Internet)
jour 14 : Un livre dont l’auteur-rice n’a pas de page Wikipédia : Blondelot, Cédric «En bord de mère» (2019) 309 pages Série Tolbiac Juillet tome 2Blondelot, Cédric – Tolbiac Juillet «La tentation de Pandore » – 2020 (259 pages)
Jour 15 : Un livre ayant été adapté en série en 2020 : Aramburu Fernando « Patria » (2018)
Jour 16 : Une romance M/M ou F/F (Soit une romance entre deux personnages du même genre.)  – Chauveau, Sophie «Le Rêve Botticelli» (2005) ( février 2021)  –
Jour 17 : Un livre avec un baiser sur la couverture Brian De Palma et Susan Lehman « Les serpents sont-ils nécessaires ? »
jour 18 : Un livre avec un robot sur la couvertureKerr, Philip « Une enquête philosophique » (1994)  475 pages
Jour 19 : Un livre avec votre prénom dans le titre –  Simonetta, Marcello « Catherine de Médicis – Histoire secrète d’une querelle de famille » (2020) 320 pages 
jour 20 : Un livre dont l’auteur-rice a un nom de famille composé (pas d’initiales) : Gimenez-Bartlett, Alicia « Rites de mort» (2000) (Série Petra Delicado 01) 
Jour 21 : Un livre avec une insulte dans le titreDesmurget, Michel «La fabrique du crétin digital – Les dangers des écrans pour nos enfants » (RL2019) – 576 pages
Jour 22 : Un livre avec un reptile sur la couverture – Beaton M.C. Agatha Raisin Tome 23 : Serpent et Séduction : La jalousie est un poison (2020) 
Jour 23 : Un livre avec un mot inventé dans le titreBouysse, Franck «Oxymort – . Limoges : requiem en sous sol» (2014) 224 pages
Jour 24 :  Un livre avec le mot « toi » dans le titre : Atwood, Margaret «J’ai faim de toi» (janvier)

Autres challenges parallèles :

LE LIVRE DU MOIS : Si vous avez dans votre PAL des livres dont le titre contient le nom d’un mois (peu importe la langue), il vous faudra les lire durant le mois concerné.
JANVIER : Parks, Alan « Janvier noir »(2018) (tome 1 : Série Inspecteur Harry McCoy)
FEVRIER : Parks, Alan « L’enfant de février » (2020) (tome 2 : Série Inspecteur Harry McCoy)
MARS: Van Cauwelaert, Didier « L’inconnue du 17 mars » – (2020) 176 pages
AVRILRoncagliolo Santiago «Avril rouge» (2008) dejà luBenjamin Black « La Disparition d’April Latimer »(2014) Serie Quirke – Tome 3 dejà lu
MAI : O’Faolain, Nuala « L’histoire de Chicago May » (2006) 456 pages (Prix Femina étranger) –
JUIN:  Mathieu Biasotto « 11 juin » – Oussin, Thomas – Soleil de Juin (2021) – Glass, Julia « Jours de juin »(2002) – Bakker, Gerbrand « Juin » (2016)
JUILLET: Cedric Blondelot  –Trilogie Tolbiac JuilletLa Fenêtre de Dieu dejà lu–   En bord de mère –  «La tentation de Pandore » – 2020 (259 pages)
AOUT: North, Claire « Les Quinze Premières Vies D’Harry August » – Faulkner, William « Lumière d’août » – Fallet, René « Paris au mois d’août » – Modiano, Patrick « Dimanches d’août »
SEPTEMBRE: Portes, Jean-Christophe «L’assassin de Septembre» (2020) (Série Victor Dauterive  06)dejà luZafón, Carlos Ruiz « Les lumières de septembre »  dejà lu –  Foote, Shelby « September, September  » – Wolf , Inger « Noir septembre » Série Daniel Trokic 01
OCTOBRE:  Sveistrup, Soren « Octobre » (2019) dejà lu – Bradbury, Ray « Le pays d’octobre » – Grøndahl, Christian Jens « Silence en Octobre » – Coop-Phane, Oscar « Octobre » –  Clancy, Tom « A la poursuite d’Octobre Rouge »
NOVEMBRE: Kivirähk , Andrus « Les groseilles de novembre » (2014) 290 pages –  Berney, Lou « November Road » – Adriana Mather « Killing November » –  Colleen Hoover « November 9 »
DECEMBRE: Adimi, Kaouther « Les petits de Décembre » – de Vigan, Delphine « Un soir de décembre » – Saunders, George « Dix décembre » – Silver, Josie – Un jour en décembre (2019)

 

LE CHALLENGE « RANDOM MUST READ » : Ce challenge là est plus complexe. Je vous propose de faire une liste de tous les livres que vous avez depuis un moment sans votre PAL et que vous voulez absolument lire mais dont vous reportez sans cesse la lecture. Cette liste est illimitée et peut changer autant de fois que vous le voulez. Notez ces livres et numérotez-les. Chaque mois, il faudra en tirer un au sort et le lire durant le mois.

Liste établie pour le Random must read  (un par moi de la PAL qui traine ) 

1.Truc, Olivier « La police des rennes 01- Le dernier lapon » (570 pages) ( modifié car j’avais tire le tome 2 de la trilogie)
2.Elizabeth George   «Une avalanche de conséquences » (2016) (758 pages)
3.Chauveau, Sophie « Le rêve Botticelli » (481 pages)
4.Greg Iles « L’Arbre aux morts » (Brasier noir – tome 2)  (1072 pages)
5.Poby Robert « L’invisible » (2012) 480 pages
6.Sardou, Romain  «La treizième colonie »(2010) – 442 pages « Trilogie América  »   tome 1
7. Cedric Blondelot  –Trilogie Tolbiac Juillet: En bord de mère
8. Brunet, Marion « L’été circulaire » (2018) (256 pages)
9. Herrlemann, Florence « L’appartement du dessous » (2019) 251 pages
10. Gaudé, Laurent « Salina, les trois exils » (2018) – 160 pages
11. Pérez-Reverte, Arturo « Le Capitaine Alatriste» (1996) 263 pages
12. Bourcy, Thierry – Soulié, François-Henri « Le songe de l’astronome » (2016) 260 pages Série Capitaine Joseph Kassov  tome 1

LES CHALLENGES DU MOIS

JANVIER :

FACILE
Bonnes résolutions : un tome d’une saga déjà entamée : Balen, Noël – Barrot, Vanessa « Mort sur le gril » (2019) (Série : »Crimes gourmands – Tome 6) D’Aillon Jean « Rouen, 1203 » (2014) – Lenormand, Frédéric «Au service secret de Marie-Antoinette : La Mariée était en Rose Bertin» (2020) tome 3) –   Elizabeth George   «Une avalanche de conséquences » (2016) 19ème enquête de Lynley –
Rattrapage : un livre sorti en 2020 (poches acceptés)Chomarat, Luc «Le dernier thriller norvégien» (2019) 206 pages – Le Tellier, Hervé « L’anomalie » (RL2020) 336 pages  
C’est l’hiver : un livre évoquant la neige (titre, couverture ou lieu) Truc, Olivier « Le dernier lapon » (2012) 570 pages (Trilogie : La police des rennes  tome 1)Parks, Alan « Janvier noir » (2018) 300 pages 
Les nuits sont longues : un livre avec un mot évoquant la nuit ou l’obscurité dans le titre : Marai, Sandor «  La nuit du bûcher » (1975 – 2015)
PAS SI FACILE
Galette des rois : un livre évoquant la royauté (titre, couverture ou thématique) : – Lenormand, Frédéric «Au service secret de Marie-Antoinette : La Mariée était en Rose Bertin» (2020) tome 3
Le temps des régimes : un livre dont le titre évoque la nourriture : –  Balen, Noël – Barrot, Vanessa « Mort sur le gril » (2019) (Série : »Crimes gourmands – Tome 6)
Bonnes résolutions (bis) : un livre dont le titre est une injonction ou un conseil (exemple: Tu tueras le père, Fais-le pour maman…) : Marsh, Ngaïo : «Et vous êtes priés d’assister au meurtre de …»
Par tous les saints : l’auteur ou un des personnages porte le nom d’un saint du mois de janvier : (Guillaume 10 janvier) Les aventures de Guilhem d’Ussel : Rouen, 1203 ( 2014)
BONUS : On profite de ses cadeaux : un livre qui vous a été offert (pas forcément à Noël) : Erdrich, Louise «L’Enfant de la prochaine aurore » (RLH2021) – Fert, Marie « Gabrielle Chanel, les années d’exil » (RLH2021)

FEVRIER:
Février étant un mois court il y aura moins d’items, mais exceptionnellement plus de thèmes !
FACILE : LA SAINT-VALENTIN
Un livre évoquant l’amour : Chauveau, Sophie «Le Rêve Botticelli» (2005)
Un livre avec beaucoup de rose ou de rouge sur la couverture : Oates, Joyce Carol « Zombi » (2011) (2019 pages)
PAS SI FACILE : LE CARNAVAL
Un livre évoquant l’Italie : Chauveau, Sophie « Le rêve Botticelli » (2005)(481 pages)
Un livre avec un titre ou une couverture en rapport direct ou non avec le carnaval (cela peut-être un masque horrifique par exemple) : Remin, Nicolas  « L’Impératrice lève le masque » 2008 (348 pages) (Série Alvise Tron  tome 1)- « les fiancés de Venise » (380 pages)  (Série Alvise Tron tome 2)
ENCORE MOINS FACILE : NOUVEL AN CHINOIS
Lire un-e auteur-rice asiatique : – Qiu, Xiaolong « Une enquête du vénérable juge Ti – (Attribuée à l‘inspecteur Chen Cao) (2020) 144 pages
Lire un livre évoquant l’astrologie :   Beaton M.C.  «Du lard ou du cochon : Cochon qui s’en dédit» (2020) ( Tome 22) (315 pages) ( qui est dans mon PALENDRIER) – Kepler, Lars «Lazare» (02.10.2019) (540 pages) ( qui est dans mon PALENDRIER) –
Février, c’est le Black History Month, le mois de l’Histoire noire. Cette thématique faisait partie des thèmes de  l’an dernier, mais pas cette année. Toutefois, il convient quand même à marquer le coup donc  si vous le souhaitez,  voici un petit challenge secondaire, à savoir lire des livres écrits par des auteurs-rices noir-es et/ou avec des personnages noirs. C’est encore mieux évidemment si c’est historique ou s’il y a une dimension politique et sociale.
Iles, Greg – Trilogie Natchez Burning – «L’arbre aux Morts » (tome 2) 2019 (1072 pages)
BONUS : Lire le livre le plus petit/fin de sa PAL (hors nouvelles seules) : Grumberg , Jean-Claude « La plus précieuse des marchandises – Un conte » (2019) (128 pages)

MARS ! 💚
FACILE = LA SAINT PATRICK 🍀‍
Un-e auteur-rice irlandais-e ou un livre qui se passe en Irlande :  Lynch, Paul « Grace » (2019) (498 pages) – O’Connor, Joseph « Le bal des ombres»
Un livre à la couverture majoritairement verte :  Kasischke, Laura « la couronne verte » 2008 (216 pages) – Van Cauwelaert, Didier « L’Inconnue du 17 mars» 2020 (176 pages) 
Un livre avec le son « vert » dans le titre : – Remin, Nicolas « Gondoles de verre » (2009)
Un-e auteur-rice roux-sse ou un personnage roux-sse :  Lynch, Paul « Grace » (2019) (498 pages)
Un-e auteur-rice ou un personnage qui s’appelle Patrick, Patricia ou Pat : – Svensson, Patrik « L’évangile des anguilles » (RLH2021)
PAS SI FACILE = LES FEMMES 🦸‍♀️
Les héroïnes de la littérature : un livre avec le nom de l’héroïne dans le titre :
  Utroi, Wendall « Les Yeux d’Ava» 2020 (378 pages)(L.C. du mois)  –  Lynch, Paul « Grace » (2019) (498 pages)
Les femmes dans l’Histoire : biographie d’une femme, roman historique avec des femmes comme héroïnes ou sur le féminisme : Simonetta, Marcello « Catherine de Médicis – Histoire secrète d’une querelle de famille » 2020 (320 pages)
Le polar au féminin : thriller ou polar écrit par une femme avec une enquêtrice et/ou une femme assassinAlicia Gimenez-Bartlett – « Rites de mort» (Petra Delicado 01) (416 pages) –
Héroïnes fantastiques : sorcières, fées, magiciennes, super-héroïnes, cyborg féminins, déesses…:  Miller, Madeline « Circé » (2018)  (571 pages)
Femmes du monde : un livre écrit par une autrice ou évoquant des femmes hors Europe et Amérique du Nord: 

ET UN PETIT CHALLENGE BONUS : NE LIRE QUE DES AUTRICES DURANT TOUT LE MOIS (AVEC UN JOKER AUTORISÉ) alors ça… ça va pas le faire…

AVRIL
N’oubliez pas qu’avril est le mois du jaune dans « Lire en couleurs – Challenge littéraire »  si vous voulez combiner vos lectures
FACILE = POISSON D’AVRIL 🐟
Un livre humoristique ou décalé : Hénaff, Sophie «Art et décès» (2019) (320 pages) 
Un livre évoquant les animaux aquatiques (titre, couverture ou histoire)englobe la faune d’eau douce comme les carpes koï, les écrevisses, les poissons rouges – : Vann, David « Komodo » (2021) – 288 pages
Un livre évoquant les bateaux (titre, couverture ou histoire) : – Tremblay-d’Essiambre, Louise « Les héritiers du fleuve » Intégrale (2013-2014 – édition 2020) – tome 1 (1887 – 1914): 648 pages –  – tome 2 : (19: 18 – 1939 ) 656 pages  ( total de l’intégrale: 1304 pages) – – Sardou, Romain  «La treizième colonie » (2010) – 442 pages « Trilogie América  » –  tome 1 –  
Un livre sur la mémoire ou les souvenirs :  Bussi, Michel « Rien ne t’efface » (RLH2021) 447 pages – Tackian, Niko « Solitudes » (2021) 319 pagesBertholon, Delphine « Dahlia » (2021) – Bouysse, Franck «Oxymort – . Limoges : requiem en sous sol» (2014) 224 pages 
PAS SI FACILE = CONFINEMENT (RATTRAPAGE 2020) 🏠
– Un huis-clos ou un vase clos Tackian, Niko « Solitudes » (2021) 319 pagesBouysse, Franck «Oxymort – . Limoges : requiem en sous sol» (2014) 224 pages – 
Un post-apo ou un survival  (Un livre post-A/pandémique dans le challenge «IlEstBienCeLivre »): Hill, Joe « L’homme-feu »  (2017) 992 pages – 
Un livre évoquant une maladie, un virus ou le milieu médical : May, Peter « Quarantaine » 2021 320 pages – 
Un livre dont l’action se passe dans un régime totalitaire (dans le monde réel ou bien dans un monde imaginaire : dystopie, uchronie, fantasy, anticipation…)
le thème confinement est un redit légèrement modifié du thème bonus d’avril 2020, en effet les gens étaient peu motivés pour lire à l’époque donc on a eu l’idée de le recycler, d’où le terme « rattrapage ».

MAI 
(mois blanc dans le challenge Lire en couleurs – si vous voulez combiner vos lectures)
FACILE = LE CINÉMA 🎬
Oscar du/de la meilleur-e réalisateur-rice : un livre dont l’auteur-rice travaille dans le milieu du cinéma : O’Faolain, Nuala « L’histoire de Chicago May » (2006) 456 pages –
Oscar du/de la meilleur-e acteur-rice : un livre dans lequel un personnage joue un double-jeu, a une double-vie ou cache un lourd secret : – Sardou, Romain « América : La Main rouge » (2012) 472 pages « Trilogie América  » –  tome 2 –  Sardou, Romain « América : Un homme averti ne vaut rien » (2020) 345 pages« Trilogie America  » –  tome 3 – – Cummins, Fiona –  Les Voisins (2021) 509 pages –   Poby Robert « L’invisible » (2012) 480 pages (Mai – Random –couv blanche )
Oscar de la meilleure adaptation : un livre qui a été ou va être adapté en film ou en série : – Sagan Françoise « Aimez-Vous Brahms.. » (1959) 189 pages – 
Oscar des meilleurs costumes : un roman historique, un livre sur la mode ou encore un livre avec des personnages déguisés ou en costume d’époque sur la couverture  : – Loevenbruck, Henri « Le Mystère de la main rouge » (2020) – 480 pages Série Gabriel Joly tome 2 – Barde-Cabuçon, Olivier «Le cercle des rêveurs éveillés» (2021) 512 pages –
PAS SI FACILE = POLITIQUE ET SOCIAL 🗳
Un livre évoquant un conflit politique : Emonot, Marion « Ressuscité » (2021) 224 pages

Un livre sur les droits humains ou les conditions sociales : O’Faolain, Nuala « L’histoire de Chicago May » (2006) 456 pages – Emonot, Marion « Ressuscité » (2021) 224 pages –
Un livre par ou sur une personnalité politique ou un courant politique :
Un livre avec un système politique fictif :

JUIN
FACILE = LA MUSIQUE 🎼
Un livre dont le titre vous fait penser à une chanson (même si ce ne sont pas des paroles à la base) Franck et Vautrin « Le temps des cerises» (1990) 639 pages  (Série Boro, reporter photographe tome 2) 
Un livre avec un mot évoquant le bruit ou la musique dans le titre (murmure, chant, siffler, chœur, vacarme, etc, et j’accepte également le mot silence)Grafton, Sue «S comme silence» (2007) 470 pages 
Un livre avec un instrument de musique ou des notes de musique sur la couverture :
Un livre évoquant un chanteur, un musicien ou un groupe (réel ou fictif) ; Christophe «Vivre la nuit, rêver le jour» – Souvenirs (2021) 255 pages
PAS SI FACILE = LE MOIS DES FIERTÉS 🌈
Un livre dont l’auteur-rice appartient à la communauté LGBTQIA+ (à savoir toutes les minorités de genre et d’orientation sexuelle ou amoureuse ainsi que les personnes intersexes) – Attention, pour cette item il ne sera fait ni liste d’exemples, ni publication pour donner des idées, pour des raisons évidentes. – McDermid, Val « Northanger Abbey » (2014) 380 pages

Un livre avec une histoire d’amour M/M ou F/F : – Ogawa, Ito « Le jardin arc-en-ciel » (2016) 360 pages –
Un livre traitant d’une LGBTQIA+phobie (homophobie, biphobie, transphobie, etc)
Un livre avec au moins 5 couleurs du rainbow flag sur la couverture (violet-bleu-vert-jaune-orange-rouge) Kim, Yi-seol « Bienvenue »

JUILLET 
FACILE = L’ÉTÉ ☀️
Un livre évoquant l’été, la plage, la chaleur (titre ou couverture) : Brunet, Marion « L’été circulaire » (2018) (256 pages)
Un livre qui se passe dans un pays chaudMukherjee, Abir «Les Princes de Sambalpur» (2020) 361 pages – Raimondi, Daniela «Le sortilège de Stellata » (2021)  528 pages
– Un livre qui se passe dans un endroit (réel ou imaginaire) où on n’a pas envie d’aller : – Brussolo, Serge « Les mangeurs de murailles » (1991) 192 pages
Un livre évoquant un moyen de transport (titre, couverture ou histoire) :
– Weymouth, Adam «Les rois du Yukon – Trois mille kilomètres en canoë à travers l’Alaska » (2021) – 333 pages – Heller, Peter « La rivière » (2021) – 295 pages (encore du canoë)
PAS SI FACILE = L’ÉCOLOGIE 🌳
Un livre évoquant l’un des quatre éléments (titre ou couverture) : Heller, Peter « La rivière » (2021) – 295 pages
Un livre sur la thématique de l’écologie, de l’environnement : – Weymouth, Adam «Les rois du Yukon – Trois mille kilomètres en canoë à travers l’Alaska » (2021) – 333 pages – Heller, Peter « La rivière » (2021) – 295 pages 
Un livre évoquant la nature, la végétation (titre, couverture ou histoire) : Heller, Peter « La rivière » (2021) – 295 pages 
Un livre emprunté, acheté d’occasion ou trouvé dans une boîte à livres : Brussolo, Serge « Les mangeurs de murailles » (1991) 192 pages

AOUT (Comme le mois d’août est long et synonyme de vacances, c’est 5 items par thèmes au lieu de 4 !😊
FACILE = LES ANIMAUX 🐱
Un livre dont l’un des personnages est un animal :
Fielstedde, Kerstin « Kamicats » (2021) 368 pages
Un livre avec des animaux fictifs
Un livre évoquant les chats (titre, couverture ou histoire) :  Fielstedde, Kerstin « Kamicats » (2021) 368 pages – 
Un livre avec un animal autre que le chat dans le titre ou sur la couverture : Pérez Henares, Antonio  « Le Chant du Bison » (RLH2021) 496 pages   – Faith, Martin « Le corbeau d’Oxford » Une enquête de Loveday & Ryder – 
Un livre avec des insectes ou des arachnides dans l’histoire
PAS SI FACILE = HISTORIQUE 🏛
Un livre en lien avec une mythologie ou une religion : Michaelides, Alex «Les muses » (2021) 378 pages – 
Chamay Jacques – « Céramiques De Grande Grèce Et Autres Antiquités » (2021) 240 pages (Livre d’art) – Sénèque – « Médée » (an 63) 144 pages – Schecroun, Jacques  – Le procès de Spinoza – 2021 (352 pages) –
Un livre ayant plus de 100 ans : de Maupassant, Guy  « Le Horla » (1886 -1887) – Sénèque – « Médée » (an 63) 144 pages
Un livre sur une grande figure ou un grand événement de l’Histoire : Schecroun, Jacques  – Le procès de Spinoza – 2021 (352 pages) 
Une saga familiale :   Auci, Stefania « Les lions de Sicile » – La Saga des Florio – 2021 – 554 pages – Chatton, Pierre-François « Les partants » (2021) – 386 pages – Christie, Michael « Lorsque le dernier arbre » RL2021 (608 pages)
Un livre avec un mot dans le titre évoquant le passé ou le futur

SEPTEMBRE
FACILE = CHANSON D’AUTOMNE 🍂
Un livre avec un mot évoquant la tristesse dans le titre :
Vann, David « Désolations » (2011) 302 pages – 
Un livre avec une couverture grise ou du mauvais temps sur la couverture: Deyns, Caroline « Trencadis » (RL2020) 364 pages ( couverture grise) 
Un livre tiré de faits réels Iturbe, Antonio   « La bibliothécaire d’Auschwitz » (2020) 576 pages  – Portes, Jean-Christophe « Les experts du crime »(2018) – 308 pages –Collectif RTBF « L’injuste destin du Pangolin »(2020) 127 pages – Murano, Jean-François « Entre parenthèses » (2021) 132 pages
Un livre avec un événement tragique Iturbe, Antonio   « La bibliothécaire d’Auschwitz » (2020) 576 pages Nothomb, Amélie «Premier sang» (RL2021) 180 pages – Collectif RTBF « L’injuste destin du Pangolin »(2020) 127 pages  – Loubière Sophie « Cinq cartes brulées » (2020) 428 pages –  PAS SI FACILE = VERS LE FUTUR 🤖
Un livre avec un nom de métier dans le titre Iturbe, Antonio   « La bibliothécaire d’Auschwitz » (2020) 576 pages –
Bourcy, Thierry – Soulié François-Henri « Le songe de l’astronome » (260 pages) RANDOM – 
Un livre évoquant l’école ou les livres (titre, couverture ou histoire) Iturbe, Antonio   « La bibliothécaire d’Auschwitz » (2020) 576 pages
– Un livre évoquant les nouvelles technologies (titre, couverture ou histoire) : Desmurget, Michel «La fabrique du crétin digital – Les dangers des écrans pour nos enfants » (RL2019) – 576 pages(jour 21 PALendrier)
Un livre d’anticipation, cyber punk ou steampunk :

OCTOBRE
FACILE = COCOONING 🛌
– Un livre avec un élément de la maison dans le titre ou sur la couverture : Keyes, Marian « Réponds, si tu m’entends » (PALendrier 8)
Une nouveauté (moins de trois mois, poches inclus) à lire sous un plaid :  Di Fulvio, Luca « Mamma Roma » (RL2021) (Slatkine & Cie – 09.09.2021 – 688 pages) – Treuer, David « Notre coeur bat à Wounded Knee » (RL2021) – 576 pages – Meyer, Christophe « La page » (RL2021)  336 pages –  Rigot, Olivier « La Fille Aux Cerfs-Volants » (RL2021) 288pages
– Un livre d’un-e auteur-rice canadien-ne ou qui se passe au Canada
Une gourmandise : un livre doudou ou bien un livre avec une douceur ou une boisson chaude dans le titre ou sur la couverture McCall Smith, Alexander « Amis, amants, chocolat » (2006) 256 pages
PAS SI FACILE = LES LECTURES DE L’IMAGINAIRE 🧚‍♂️
Un livre aux couleurs d’Halloween (à dominante orange, violette ou noire ou bien les trois couleurs) : – Magnan, Pierre « Le parme convient à Laviolette » (2000) 322 pages
Un livre qui donne la chair de poule (à interpréter comme on veut : horreur, peur de le lire, émotion…) – Rigot, Olivier « La Fille Aux Cerfs-Volants » (RL2021) 288pages
Un livre avec des créatures fantastiques :  Jacq, Christian « Le monstre du Loch Ness » (1991 – 2021) – 241 pages
Un SFFF d’un-e auteur-rice francophone :

NOVEMBRE: 

FACILE = Fête des morts  ⚰️
Un livre avec une arme (couverture ou titre) Lenormand, Frédéric «La femme au pistolet d’or» (2020) (Au service secret de Marie-Antoinette – tome 04) (2020) 320 pages –Pérez-Reverte, Arturo « Le Capitaine Alatriste» (1996) 263 pages  ( random)
Un livre sur le Deuil : Gaudé, Laurent « La porte des enfers » (2008) 283 pages
Champ lexical du noir dans le titre : Greggio, Simonetta « Black Messie » (2016)  312 pages – 
Un livre qui parle de Cimetière (titre, couverture ou histoire) : Waddell, Dan « Code 1879 » – Les enquêtes du généalogiste (2010) 361 pages –
PAS SI FACILE = Black Friday 💸
Histoire se passe en partie dans un commerce : Penner, Sarah « La petite boutique aux poisons » (2021) – 405 pages
Marque ou logo (titre ou couverture)  
Titre avec jour, mois, année ou date : Kivirähk , Andrus « Les groseilles de novembre » (2014) 290 pagesWaddell, Dan « Code 1879 » – Les enquêtes du généalogiste (2010) 361 pages
Consommation ou surconsommation
DECEMBRE
Facile = Les fêtes de fin d’année 🎁
Un livre qu’on voulait lire en 2021 : Beuglet, Nicolas « Le passager sans visage » (RL2021) 366 pages –  Bourcy, Thierry – Soulié, François-Henri « Le songe de l’astronome » (2016) 260 pages Série Capitaine Joseph Kassov  tome 1
Un livre évoquant l’hiver ou Noël (titre, couverture ou histoire) : – Theorin, Johan « Froid mortel » (2013) 534 pages Suède-  Jacq, Christian « Le Noël de l’assassin » (2021) 232 pages Série Inspecteur Higgins tome 42 – 
Un livre écrit par un-e auteur-rice issu-e d’un pays froid– Theorin, Johan « Froid mortel » (2013) 534 pages Suède
Pas si facile = La famille  👩‍👩‍👧‍👦
Un livre avec un nom de famille ou un lien de parenté dans le titre
Del Arbol, Victor « El hijo del Padre » (2021)416 pages – 
Un livre d’un-e auteur-rice dont un membre de la famille est également auteur-rice : Berest, Anne « la carte postale » (RL2021) 528 pages –
Un huis-clos familial : Dupont-Monod, Clara « S’adapter » (RL2021)  240 pages
Un livre avec deux personnages ou plus sur la couverture dont au moins un est un-e enfant ou un-e ado Utroi, Wendall « le paradis des vauriens » (2021)476 pages

L’été lisons l’Asie 2021 

Voir page spéciale  ( Challenge 2021 : L’été lisons l’Asie )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.